Il prit le pain, le donna à ses disciples en disant : "-Balancez-moi cette merde juste bonne à nous rapporter du pognon"

corpuschristi4

Ceci est la poubelle à ordures ménagères de la boulangerie de mon quartier. Vous noterez que si le pain, à partir d'un certain moment peut-être considéré comme un déchet, il est recyclable. Sur le marché des halles il existe des conteneurs spécialisés d'où le pain qui est mis est converti en aliment bétail. Je connais aussi un petit producteur qui accepte le pain rassis ; il en demande même ; pour ses volailles. C'est comme ça que j'obtiens des prix sur les légumes *;) Clin d’œil

Vous prendrez connaissance aussi du fait que, si on n'a pas le temps de se déplacer, la ville met gratuitement à disposition, et apporte à domicile, des composteneurs pour déchets putrescibles. Jusqu'à plus ample informée, le pain est parfaitement compostable. Le ramassage à la porte est régulier. Je n'ai jamais vu de composteneur à l'heure du ramassage près de cette boulangerie.

Dans ce cas précis, en plus, les restos du coeur sont à moins de cinquante mètres. Pas difficile de leur passer un coup de biniou et leur dire de venir prendre les invendus. Je connais une boulangerie qui le fait avec le secours populaire, et pourtant ils ne sont pas dans le même quartier. Il est vrai que les proprio de la poubelle ci-dessus, je suis entré trois fois en cinq ans dans leur magasin, à chaque fois j'ai été mal reçu. Sympa comme des rotts dressés à tuer. M'étonne pas !

r_gle

Dans la même veine :

"- Il prit la bibine, la tendit à ses disciples en disant : cul-sec les mecs, pissez là où vous voudrez, et balancez-là où ça vous chante"

__ta_sant_

Je vous assure que cette pauvre esseulée m'a fait de la peine ; rendez vous compte que percluse de rhumatismes elle n'arrivait pas à atteindre le container à verre toute seule *;) Clin d’œil Je lui ai donné un coup de main salutaire.

NDLR : j'ai flouté le fond parce que les indigènes riverains ne sont pas nécessairement coupables. Pas envie qu'on les reconnaisse.