J'ai failli pleurer vous disais-je dans le précèdent papier...

ange

Il est très rare que j'ose entrer dans une cour privée. Là c'est un peu spécial. Il s'agit de celle d'anciens locaux d'une assos à vocation sociale qui a récemment déménagé. Elle sert actuellement de parking. Je ne sais pas à qui d'ailleurs. Peut-être à l'aile de l'ancien hôpital récemment réhabilité qui donne en face. Pourtant ils ont un parking intérieur, m'enfin bon... Ou aux riverains je n'en sais rien. Rien n'indique que ce soit un parking, mais c'en fait office. De toute façon ici, tout le monde fait un peu n'importe quoi sauf nous. J'en veux pour preuve les voitures ventouses sous mes fenêtres en stationnement interdit (on a réussi à en chasser une ; nous même,  les polices ne faisant rien là-dessus ; y'en a une autre, elle vient justement d'arriver). Alors c'est peut-être une "tolérance", allez savoir... Après tout, la municipalité a mis dix ans ; la Nouvelle République en faisait état il y a peu ; avant de démanteler un parking gênant et illicite sauvage de voitures douteuses exposées à la vente. Je dis douteuses parce que nous comptons, il y a un peu plus de deux ans, au nombre des victimes d'une de ces ventes avec contrôle technique de complaisance - signalée à la police, ce fut lettre morte.

Mais revenons à nos moutons....

desert_vautour

Ou plutôt nos dépôts sauvages... J'ai brutalement pris conscience que la plupart des gens qui donnent aux œuvres n'ont strictement rien à foutre de ce qu'ils donnent et d'où ils le mettent et de ce que ça devient. J'ai ici la preuve du mépris qu'on nourrit à l'endroit du pauvre de bout de chaine. Pour le déposant, l'important est que "ça dégage". Il vient là parce que j'imagine, la déchetterie est trop loin et qu'il n'a pas de temps à perdre avec ça (selon lui). Quelquefois il a essayé de vendre en brocante, et ça n'a pas marché alors..; J'en veux pour preuve la K7 VHS de Maradonna que j'ai ramassée sur place, étiquetée pour être vendue... Tiens au fait : si ça vous branche, faites moi signe : je ne la vends pas, je la DONNE, okay ? Évidemment par la poste je vous demanderai les frais de port tout de même, pas fou. Mais de la main à la main : rencart au rade de la place st Jean, je donne. Je boirai qu'un périer vu mon état de santé mais bon...

Je suis bien méchant direz-vous, ben la voilà la preuve :

S6000071b

Des matelas qui peuvent servir sont déposés là et traînent aux intempéries...

S6000075

Le parking est un vrai dépottoir

S6000074

Et d'autres éventrent ce que les premiers déposent

S6000073

Et tout le monde s'en fout.... J'ai vu un sac de vêtement tout récent... Et ça reste là à s'abîmer... Ce que vous voyez étalé là, c'était en sac il y a quelques semaines.

t_te_de_mort_1

Je veux bien croire qu'il y en a qui se servent, j'ai vu il y a quelques jours un vieux pépé récupérer des bouquins. Le plus marant c'est que je lui en ai proposé des bouquins, il n'en n'a pas voulu ! Grave le mec. Mais la majeure partie des sois-disant biffins ici sont des gros dégueulasses. La preuve. D'ailleurs j'suis pas sur qu'ils éventrent pour récupérer. J'en veux pour preuve qu'il y a ici des abrutis qui chouravent les poubelles des autres pour aller les porter ailleurs. Ce sera l'objet du prochain papier je pense.

Vous savez maintenant pourquoi j'ai failli pleurer : à cause de ce mépris des choses qui ont coûté la sueur des exploités ; souvent produites dans des pays sans garanties sociales et aux salaires de misère ; et ce mépris des victimes de notre système fou et qu'on prétend aider : le pauvre ou la décharge c'est la même chose.