En revenant de cette vadrouille je me disais que y'en avait plus d'un qui se moquent éperdument de la maréchaussée (d'où le titre inspirée par une chanson à boire sur le sujet qui s'effiloche dans ma mémoire)... Mais elle-même s'en soucie-t-elle ? Parce que c'est sans doute sur le tracé d'une de leur ronde que nous sommes passés ce samedi. Je raconte comment nous sommes arrivé là et la ballade sur "Mikael 2012"(clic), je donne quelques détails plus spécifiques ici qui ne sont pas parues là-bas.

2011_01_08_214400

C'est sur la portion de petite route colorée ici en rouge que nous avons fait des découvertes. La D 108 est en Charente Maritime, mais la portion rouge est en Deux-Sèvres. En tous cas l'endroit où les contrevenants ont largués leurs exploits.

CHASSE_GARDEE_Mauz___25_

Ca m'a été con firmé par les panneaux d'Acca qui sont à coté ou proximité qui annoncent une "Chasse gardée de Mauzé".  La garde est discrète comme on le verra plus loin.

premier_d_pot_mauz___1_

Quand on vient de Mauzé sur le Mignon, sur la droite on trouve ça.

premier_d_pot_mauz___4_

C'est pourtant fastoche d'identifier le gars puisqu'il a signé son forfait. J'ai pas touché, juste fourragé avec le bout de ma canne. Et sois-dit en passant, je ne vais pas me gêner pour le dénoncer publiquement, puisqu'il a tout fait pour que tout le monde passant par là voit que lui n'avait rien à foutre de l'écologie. Ca fait de lui un homme un vrai. Blanchisseur de son état. Et bon français votant "comme il faut", laïque, de droite, enfin, normal quoi... Et vous pouvez être sûr qu'il "n'aime pas les "arabes" qui, selon lui, dégueulassent tout" (combien de fois l'ais-je entendue cette connerie... de la part de gros dégueulasses)

premier_d_pot_mauz___6_

De cet endroit on voit ça. J'ai raté la photo mais ça situe bien.

premier_d_pot_mauz___13_

Et juste à coté de l'entrée de la petite plantation de chênes en bordure de laquelle il y a le dépôt, c'est un parking de chasse.

deuxi_me_D_pot_Mauz___7_

Le deuxième dépôt, toujours sur la droite dans le sens à venir de Mauzé évoque un papier publié le dimanche 31 janvier 2010  (clic) sur ce même blog. C'est dans la même veine.

deuxi_me_D_pot_Mauz___16_

L'entrée du terrain est facile à repérer par ce pneu de tracteur qui trône à l'entrée.

deuxi_me_D_pot_Mauz___18_

C'est juste en face de cette allée.

deuxi_me_D_pot_Mauz___12_

Et repérable à ce panneau à l'intérieur.

deuxi_me_D_pot_Mauz___14_

Ce qui n'empêche pas certains de manoeuvrer dedans.

deuxi_me_D_pot_Mauz___21_

Comme je disais : une chasse plus ou moins bien gardée...

deuxi_me_D_pot_Mauz___9_

Avec plein d'ordures à l'intérieur, dont des bouteilles et tubes cathodiques entre autres...

deuxi_me_D_pot_Mauz___1_

Comme on peut le constater.. Ca date pas d'aujourd'hui pour beaucoup, et personne n'en n'a rien à foutre. Ni la société de chasse qui sinon nettoierait tant il est vrai que quand on laisse un dépôt il s'agrandit. Ni le proprio qui, s'il n'est pas chasseur n'est pas le maître chez lui de toute façon, et s'il l'est, est du même tonneau que les autres : j'ai jamais vu un viandard nettoyer la nature.  J'en juge par l'état de leurs terrains et le nombre de cartouches et canettes que j'ai retirées de mon propre bois et des bords de routes.  De toute façon je suis convaincu que le proprio est chasseur.

brocard_

Brave Dominique qui espérait, sur l'autre blog, que la biche ai profité à, je cite, "on espère seulement que le chevreuil .../... aura permis de nourrir une famille qui n'a pas forcément le moyens financiers d'assurer un repas équilibré tous les jours ! "

Naïf camarade ! Le gars qui a tué la biche, c'est comme ceux qui ont déposé les ordures : des gens qui ont de la thune et une bonne bagnole. Un flingue et du pognon pour les cartouches. Toutes choses que les pauvres n'ont pas. La biche elle a fini sur une table de réveillon petit bourgeois... Et y'en a combien comme ça ? Une équipe doit opérer régulièrement sur la région. Je pense que ce sont les mêmes qui ont massacré le sanglier plus haut cité. Mais je n'y pourrai rien. C'est en 2001, du coté de "Chez patron" (17240 Mosnac) que j'en ai vu, de nuit autour de 22 h 30, à vingt mètres des maisons, tout à fait visibles avec leur projo halogène et tirant depuis un fourgon.  Je n'avais pas encore de portable pour appeler quoi que ce soit, mais les maisons alentour avaient le téléphone, elles. J'en ai bien parlé à un gendarme mais il n'en n'a pas eu grand chose à foutre.

34495900

C'est ça la réalité quotidienne. Je préfèrerai sl'ignorer, je serais plus heureux, mais plein d'illusions. J'ai les yeux ouverts, et cette réalité m'ôte tout espoir en quelque avenir radieux pour la Terre quel qu'il soit.