poubelle_63

Voilà comment mes voisins du dessous conçoivent le tri sélectif dans le container à emballages. Je leur ai fait adresser le guide du tri qui précise bien que les emballages doivent être propres...( Nos containers sont des cloaques, comme le rez de chaussée et l'escalier du premier d'ailleurs.)

 

La preuve vous l'avez dans le pod-cast ci-dessus ; amputé des noms et adresses... Leur réponse muette a été explicite... J'avais pris soin d'afficher le programme des poubelles et un résumé d'explications, ceci bien avant ce coup de fil...

affichage_72__1_

Ils ont foutu mon affichage à l'envers pour bien marquer leur mépris... Déjà j'ai dû batailler pour qu'ils baissent les basses de leur "musique" que je ne prise guère... J'avais parfois dans mon apparte l'impression d'être en boite de nuit. J'aurais dû porter plainte à ce moment là..; je me suis contenté de leur signifier et d'en parler à l'agence... Une erreur. J'ai l'impression que l'agence, bien que je paye toujours mon loyer à l'heure, elle les adore nos emmerdeurs, pour l'un d'eux, il a jeté les mise en demeure au vu et su de tous dans la poubelle à emballages !! et n'a jamais été viré).

De toute façon quand ma femme excédée a essayé de parler à l'un d'eux, elle s'est fait recevoir... Pour info, j'ai un enregistremment de la conversation, l'autre ignorant totalement que j'étais à l'écoute... Hé oui, j'ai tellement confiance dans cet animal dont la seule passion connue est de nous enfumer avec ses barbecues midi et soir au moindre rayon de soleil 7 jours sur 7 ; barbaque de bas de gamme copieusement arrosée au point qu'il remplit le container à verre presque tout seul, que j'ai eu recours à nos techniques habituelles... Hé oui, quand on paye 50 centimes de l'heure de com, c'est pas difficile d'avoir un portable à kit main libre en liason directe avec mon magnéto...Je sais donc exactement ce qui s'est passé... J'ai même fait un CD que je pourrais bien lui offrir un de ces jours (m'en fous c'est de la récup d'il ya quatre ans)...

Baphomet Pourquoi je ne déménage pas ? Déjà j'en ai pas les moyens. D'autant que si je devais le faire, je n'irai plus en collectif. Fini. Notre précèdent domicile, on l'a quitté parce qu'on avait des emmerdes journellement. C'était si craignos que quelques semaines après notre départ y'a eu mort par balle dans la cité... Les flics réalisaient enfin... Parce que combien de fois  je leur avais fait part des bagarres et des menaces ? Combien de fois je les avais appelés ? On a quitté une merde pour en trouver une autre. Sur Mikael 2012, j'ai fait part des conflits avec le proprio pour des questions de salubrité et j'ai d'ailleurs en projet un papier où je ferai part des victoires remportées... (changement du chauffeau par ex... On a mis deux mois) Mais il reste tant de problèmes... Hé oui, là où la chèvre est attachée elle broute. Et à moins que l'un d'entre vous soit en mesure de m'offrir le déménagement et la caution pour une mini-bicoque sans confort (du moment que c'est sain et qu'il y a internet et l'eau chaude je me fous que ça "présente" hein ?) avec un mini-jardinet, hé bien il faut agir sur place. Mais j'arrive à un point de non retour..; je pourrais bien me résigner à la voie de l'ombre. Dans un pays aussi sceptique qu'une fosse d'aisance où plus personne ne croit en rien... c'est pas bien difficile. A aucun moment on ne touche le chieur. Pas d'arme, pas de matérialité des actes. Ceci d'autant qu'il y a encore plus grave : quelqu'un est entré ici en notre absence et a touché à l'ordi. Qui ? On ne me le dira jamais. Ce n'est pas l'un de mes deux oiseaux je pense... Mais ça gravite autour d'eux et de l'agence. Y'en a qu'on pas les foies tout de même... Parce que justement, si je prends quelqu'un ici, là j'hésiterai pas une seconde à user de la manière forte par contre...

Mes vosins sont de gros dégueulasses, et ce blog s'adresse aussi à eux. Et franchement, cette année je serai en forme pour la "fête des voisins", mais j'ai pas envie d'y participer... Je ne fais pas la fête avec les gens qui m'emmerdent. Je me fiche qu'ils soient athées, homos, partouseurs, musulmans  ou cathos... Ce que je veux c'est vivre dans un univers normal de conditions de vie et d'hygiène. Voyez-vous, dans ma jeunesse, j'ai moi aussi squatté un moment (c'était avant les lois des années 80 qui durcirent le ton)... Aucun de mes visiteurs ne croyait que j'étais squatteur et c'est quand j'ai quitté les lieux que certains vosins découvrirent que j'existais ("on pensait que mais vous étiez si discret")... Hé oui, je fais pas chier les gens corrects. Jamais. Quand je vois parfois aux infos, dans des articles sur le net etc, des images sur des squatts qui sont de véritables décharges, je boue... C'est pas parce qu'on est pauvre qu'on doit vivre dans la merde ! Itou pour les bidonvilles : un peu de courage bordel et ça peut ressembler à autre chose ! Hors y'en a, si on les laisse faire, ils changeront des lieux qu'ils PAIENT en cloaques immondes. Et après on se demande comment j'ai pu choper toutes sortes de staphylos (y'avait pas que le doré, je vous ai pas tout dit dans la rubrique "Santé" de Mikael2012)...

L'heure est au combat... Et ils n'imaginent pas ce que je puis déborder d'imagination pour aboutir...