101_0201

J'ai pigé pourquoi je trouve tant de sacs Carrefour Market à trainer ; environ 300 depuis le début de l'année... J'en ai refilé partout ; à des oeuvres humanitaires [pas nécessairement à Niort], à des gens à qui j'ai vendu des trucs d'occase pour les emmener, et même à un pote de la SPA. Il n'est pas rare que je les trouves avec des canettes métalliques vides ou trois quart vides. Ce sont les arsouilles du coinstot qui ont pension là-bas qui les larguent le plus souvent ; pas seulement mais principalement. Hors si certains sont des boeufs finis, d'autres tout de même, en dépit de leur adiction, sont proches de leurs thunes puisqu'au niveau équivalent RMI. L'un d'eux en particulier, que j'ai vu récupérer une petite pièce dans... la merde de chien, alors qu'il n'a pas lui de ces meutes de molosses ou bâtard de molosse qu'on trouve souvent en vrac devant le magasin de l'avenue Saint Jean. Mais ce gars aussi largue ses cabas dans la nature... enfin, dans la ville.

interro

C'est tout simplement parce que le magasin de l'avenue de Saint-Jean d'Angély refuse de les échanger tout simplement.

 Pourtant j'avais fait une intervention au niveau de la direction nationale à ce sujet. Mme Delstre que j'avais eue au téléphone m'avait assuré qu'elle était intervenue auprès du magasin pour faire changer les choses. Il y a plusieurs mois de cela. Je n'étais peut-être pas le seul à me plaindre ; mais j'étais sans doute le seul à me bouger le cul comme souvent.
Je me base à ce dernier propos sur des conversations avec des client(e)s.

Il y avait bien longtemps que je n'avais pas essayé de changer un sac sale contre un propre. Le SEUL que je leur ai acheté d'ailleurs, à l'automne dernier je crois, parce que j'avais cassé une bouteille d'huile dans mon caddie à roulettes perso. Du coup j'ai collé la partie tissu de l'engin dans un sac poubelle et lui-même dans le sac de magasin pour le ramener sans rien salir en route. Je ne fréquente plus guère ce magasin, de moins en moins depuis que ce n'est plus Champion. L'ambiance n'est plus la même, la gestion non plus... Je ne suis pas le seul à le penser, c'est aussi l'avis d'anciens employés (dont un copain). Hé bien ce vendredi à 11 h 16' 40 '' (d'après le ticket) ; on m'a encore fait la comédie... Et en prime faut voir comment on vous traite quand vous protestez... Et bien sur, tout ,ce que vous dites est pris en mauvaise part...  Remarquez que c'est récurent à Niort ; le moindre larbin ici attends de vous déférence et soumission dès lors que vous n'avez pas l'air d'un bourge... Et les commerçants s'étonnent qu'ils coulent... Mais je vais vous dire : y'a plein de gens qui prennent la bagnole et filent à Poitiers, Fontenay le Comte ou La Rochelle et font les courses en gros dans la continuité d'une ballade, d'un repas au resto etc... Parce qu'il y a un meilleur accueil (1). Quelques touristes m'en ont d'ailleurs entretenu. Il existe néanmoins des commerces sympas... Mais la promo des aspects positif je préfère souvent la réserver à Mikael2012.

sac

 Pour en revenir à Carouf ; depuis la conversation avec la direction nationale évoquée plus haut, le management avait pris l'initiative de préciser les règles directement sur les sacs, comme vous pouvez le voir ici. Ca n'empêche qu'un tas de gens continuent de s'en servir de poubelle, et d'autres les jettent négligement n'importe où. Pas seulement les arsouilles comme évoqués en début de papier où je ne parlais que de ce que je récolte alentour du magasin de l'avenue Saint Jean.

Notez que je n'ai, à ce jour, jamais eu de problème d'échange avec Leclerc... Même quand j'ai affaire à des interimaires. J'ai une dent contre l'espace culturel chez eux, mais ce n'est pas à ce sujet et... bien moins urgent.

SP_A2198Je lui ai montré à la fille l'inscription ; c'est comme si j'avais pissé dans un violon. Elle se foutait de ma gueule (conversation enregistrée)(2). On ne discute pas avec une rose. Il n'y a que le petit prince de Saint Exupéry pour s'y essayer et s'en mordre les doigts. De toute façon, c'est une faribole. (d'où l'illustration). Une rose ça pousse sur le fumier, la pourriture, il n'y a que là que c'est bien... comme les mouches, là où ça pue. Et quand on voit les abords du magasin (celui plus haut cité : l'autre je ne le fréquente pas). Et encore... C'est jours-ci c'est propre par rapport à certaines photos (par dizaines) en ma possession... Et je ne vous montre pas le tapis de merdes de chien sur tous le pourtour du parking. Jusqu'ici je les ménageais, mais j'en ai par dessus la tête. Parce que si j'avais pu faire des photos dans le magasin, je vous aurai montré quelques arnaques... Par exemple les piles déposées en masse dans le bac à soldes et vendues au prix normal... Au point que j'ai tout de même réussi à m'en faire rembourser une partie. Mais combien se sont fait arnaquer ?

La répression des fraudes, au lieu de pinailler autour des petits producteurs du parvis du marché, qui peinent à vivre, et sont sympas pour un certains nombre d'entre eux ; même s'il y a quelques tricheurs qui par exemple vendent de l'oeuf de "plein air" issu tout droit de batterie ; ferait mieux de faire un tour dans cette surface peu agréable. J'ai tant de fois ramassé des ordures sur leur parking et autour, sans jamais le dire ou si peu, qu'aujourd'hui j'en ai plus que marre. Rendre service pour être remercié comme ça... Ca mérite un calotte.

cumin-2

Y'a aussi ça qui me gonfle, tiens ! C'est pas vraiment une arnaque, mais j'ai encore dans les oreilles les paroles de la mémé qui a attiré mon attention sur cet aspect, s'est plainte à la direction du magasin ; une très vielle cliente du temps de Champion ; et n'a reçu qu'une explication vaseuse doublée d'une fi n de non recevoir. Notez qu'il n'y a pas vraiment arnaque : la multiplication de l'étiquette du fromage emballé sur place et celle du ticket de caisse aboutissent au même produit final. D'accord. N'empêche que la pauvre mémé était perdue et m'a dit :

"- Si faut peser à chaque fois qu'on fait un achat ça devient chiant et grave"...(sic)... J'imagine ma pauvre mère dans cette situation tiens ! Ca serait pas triste. Enfin, elle, elle n'est pas assez zozo pour habiter Niort... C'est bon à Mézigue ça...  

J'ai donc pigé pourquoi c'est plein de cabas et de sacs autour de Carrefour Market avenue Saint Jean : ils n'appliquent pas les règles. Remarquez ce n'est pas la seule règle qu'ils n'appliquent pas. Mais en matière de sacs échangeables, j'ai parlé de 300 depuis le début de l'année ; chez Leclerc, l'autre enseigne qui échange les sacs, je mets un à deux ans tout de même pour réunir le même nombre. Au fait, le dernier leclerc que j'ai trouvé, y'a du terreau dedans. Ca intéresse quelqu'un ? Me contacter avant ce soir parce que demain matin je pars en vadrouille et je le déposerai en passant dans mon bois : ça peut pas faire du mal aux arbres hein ? Je parle du terreau bien sur, pas du sac faut pas déconner !

La conclusion de tout ça c'est que je vais larguer pour de bon cette enseigne... Et tant pis s'il sont à trois pas de chez moi... Et sur le chemin de mon cagibi (un local que je loue en ville qui sert de débarras et de garage à l'occasion). De toute façon : la marche c'est bon pour ma santé... Et comme j'ai un nouveau caddie à roulettes en plus... (Made in Noz centre : magasin surréaliste, un peu foutoir [faute aux clients surtout] mais sacrément sympa coté relationnel ! Faut pas les louper les bons)

En ce qui vous concerne, je vous invite à boycotter les sacs et cabas Carrefour et Carrefour Market. Prenez plutôt du Leclerc si vous tenez à en prendre ; c'est réellement échangeable et remboursable et généralement pas à la tête du client. Expérience menée sur : Poitiers ,Jonzac, Niort, Saintes, Saint Jean D'Angély, Angers, et quelques autres... Je vous invite aussi à préférer le CABAS COTON de Leclerc, il passe très bien en machine et dure plus longtemps. Sinon, y'a mieux : payez vous comme moi un caddie à roulettes (12 € à Noz), lavable qui plus est avec poche amovible. Non, j'suis pas payé pour faire de la pub pour Leclerc et dans quelques temps je parlerai d'une grosse merde chez eux ; la seule véritable d'ailleurs.


(1) en ce moment il y a bien sur les travaux pharaoniques du centre qui s'éternisent et paralysent partout en même temps ; mais ça ne concerne pas ce quartier et il n'y a pas toujours eu des travaux...

(2) En fait je pense qu'elle a pris mes récrimination pour du racisme parce que comme nombre de péteuses du coin elle ramène toute récrimination contre l'injustice à sa petite tronche ; elle est légèrement colorée, le probloc voyez vous est que mon gamin est plus noir qu'elle ! Et sacrément plus typé.

mimou2