On était pourtant en vadrouille juste pour une petite virée à l'occasion des journées du patrimoine, mais même ce jour là il a fallu qu'on mette la main sur les dégats collatéraux de la dégueulasserie ordinaire...  Les choses se sont goupillées simplement... Après une visite au château de Coudray Salbart on a poussé une pointe un peu plus loin et j'ai été pris de l'envie de découvrir un petit chemin blanc qu'on ne connaissait pas... Ca fini en cul de sac, c'est isolé, et bien même là, loin des circuits balisés, on a trouvé des saloperies à ramasser. Et cette fois encore c'était fait exprès. L'oeuvre de vomissures de l'humanité.

DSCF0061Là une bande de beaufs sont venus se taper un bouc aux fesses loin de toute habitation ; un bon moyen de ne pas enfumer les voisins, c'est sympa, oui, mais... Mais, déjà leur feu est un foyer de bons à rien ; quand j'en fait un mézigue, ça risque pas de mettre le feu comme aurait pu le faire celui-là si ça avait été un tout petit peu plus sec (nous sommes en zone humide), et je n'aurais pas laissé autant de tisons inachevés qui ont dû rougeoyer longtemps après le départ des gougnafiers qui ne se sont pas contentés de ça...

101_0506101_0508

 

 

 

 

 

 

 

DSCF0059DSCF0063

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCF0058Et même la couche de bébé...

 

 

 

 

 

 

 

DSCF0056Y'avait deux pacs de lait comme ça, ouverts mais encore au trois quart pleins...

Encore une fois je vais pas tout vous montrer y'en avais trop, on a remplis deux cabas champion ancien modèle, c'est dire (7 ans qu'on les traînes... de la récup)

 

 

 

 

 

SP_A2451

Remarquez que coté gaspillage de nourriture c'est récurent que j'en cause ici. Cette dernière photo date de ce matin, elle, j'ai fait ça en voulant déposer quelque chose dans une poubelle de ville de la place Saint Jean... La canette est aux trois quart pleine et le reste se passe de commentaire. Y'en a qui manquent de fric, c'est pas uniquement la faute aux potentats qui nous gouvernent hein ? Parce que à coup de petites sommes on en fait des grosses, vous savez pas ?