2011-10-13_14560b

Dans l'univers infini, comme l'affirmait le visionnaire Giordano Bruno, des milliers de soleils abritent des mondes où l'intelligence s'est incarnée en de mutiples civilisations... Beaucoup d'entre elles se sont depuis longtemps posé l'angoissante question :

"- Qui suis-je ? D'où viens-je ? Où vais-je ?" et à part quelques esprits chagrins, quelques poignées de sous-tristus qui répondirent péremptoirement "- J'suis un gros tas de merde qui vient des cagoinsses et y retourne", la plupart surfèrent sur les sommets de la philosophie et de la méditation pour élever leur âme puis conclure que, forcément, la bonté du Grand Manitou étant infinie, ils ne sauraient être seuls dans l'univers... Partout, de toutes les directions du cosmos infini leurs parvinrent des ondes de fraternité et d'harmonie, d'amour et de paix... Sauf... Sauf d'un petit grain de sable perdu au mitan d'un fatras de planètes inhabitables, autour d'un micro-soleil aux confins d'une galaxie marginale.

Les sages de la confédération cosmique se mirent à l'écoute, puis devant la perception chaotique qui leur parvenait, organisèrent quelques expéditions de reconnaissance bardées d'appareils en tous genres... Et au fur et à mesure qu'ils approchaient, démasquèrent les ondes mortifères, les radiations délétères et les relents de décharge...

Depuis, une affiche est placardée sur tous les kiosques de tous les mondes de la confédération pour prévenir afin que personne n'aie l'idée saugrenue d'aller y passer un we...

consumérismeCette affiche, la voici ci-dessus !

Et il arrive que les soirs d'Halloween, les parents de la confédération envoient leurs enfants pas sages ; pour leur montrer à quoi conduit la folie ; faire un petit tour parmi nous.

Tous les petits hommes verts, les petits hommes bleus, les petits hommes à plumes savent que nous ne sommes pas fréquentables. Et, quand ils ont besoin de se convaincre que la propagande du conseil de la sagesse n'est pas de la daube, ils se connectent sur internet et lisent "Canal-Décharge" Heu... Bon j'vais voir ailleurs si j'y suis

 


NDLR : Merci à Gite Perche La Berliere pour l'affiche. Le dessin d'en tête est de moi