patatesLa photo est pas chouette, je vous l'accorde, elle a été prise à cinq plombes du mat sans flaches et sans activer le mode nuit, juste à la lueur des réverbères dans la poubelle de quelqu'un de ma rue. Tout de même, à moins d'être résolument miro, on voit bien qu'il s'agit de patates d'un modèle courant et qu'il y a un bon paquet. Il ne se passe pas une semaine sans que j'y voie des trucs comme ça, quand ce ne sont pas des pommes de terre, ce sont des champignons, ou des grosses tomates, des courgettes ou autre chose. Du pain aussi. Bon c'est leur fric, on s'en fout hein ? En plus on se doute que ce sont des légumes de productions industrielles importé de l'autre bout du monde ; jamais je ne les ai vu au marché ces gens là et ça fait sept piges qu'on y va nous hein ? Au début on n'avait pas de rond et on ramassait les fins de marché, maintenant on achète. C'était juste pour venir à l'appui de mes démonstrations de ces derniers jours, dans mes précédents papiers, où je disais qu'ils jetaient de la bouffe quand on crevait de faim. Je ne vous dirais pas lequel... En prime, y'avait eu une acalmie, mais j'ai l'impression d'une recrudescence ces temps-ci, sans doute par provocation envers moi...

logo

Le problème d'un tel comportement c'est l'impact sur la biosphère dont ils n'ont rien à foutre : acheter ce genre de légumes c'est créer une demande donc des marchés qui incitent les spéculateurs à s'y installer et donc susciter la production adéquate... Donc produire le moins cher possible, avec le moins de main d'oeuvre possible [industialisation de la production => automatisation maximum => chômage =>importation => immigration sauvage => misère] mais avec des nécessité de transport et donc de dépenses de carburant collosales d'où épuisement des ressources énergétique ; on n'est pas prêt d'avoir des cargos "écologiques" non plus que nucléaires d'ailleurs, mais le minerai d'uranium lui aussi est importé. Cela a pour incidences de rejets de CO2 inutiles dans l'atmosphère. 

accessoire_177

Accessoirement ça grève votre tirelire... Parce que jeter ce que vous avez acheté, c'est tout de même jeter votre pognon ! Ca ne vous vient même pas jusqu'au cervelet ? Vous vous en foutez ? Alors venez pas pleurer "Sarkozy des sous" ! Ca serait François Hollande, Eva Joly ou Marine Le Pen que ça changerait rien ! Vous manquerez toujours de sous puisque vous le flanquez à la benne ! La dernière arrivera peut-être à vous faire croire que c'est "la faute aux étrangers"... Pauvres couillons ! Ah oui, elles étaient germées les patates... Des tous petits germes. Mézigue quand j'étais minot on les triait les patates, on enlevait les germes jusqu'à 20 cms de long et ça faisait qu'on mangeait les patates. Hé oui ! Fallait que ça fasse 40 cm au moins pour qu'on commence à penser aux cochons. Le reste aprés on le collait dans un coin du jardin et il finissait toujours par pousser quelques patates en plus :) Heureux

courges-2Je m'aprovisionne au marché en légumes. Ce qui a le mérite de me coûter pas plus cher qu'au supermarché, j'en achète moins, souvent bio, et ainsi je fais travailler l'économie locale. Je contribue ainsi à lutter contre le chômage dans ma ville. La dépense de carburant pour le transport est moindre et l'impact sur la biosphère est moindre. Certains producteurs-commerçants deviennet de vrais copains :) Heureux

D'autres sont mis à l'index, parce qu'il y a toujours des filous... Ca se repère vite... Et on fait vite la différence entre celui qui a fait exprès de se tromper et celui qui essaie de nous rouler dans la farine en nous prenant pour des cons.  J'suis un bon indic là-dessus... ;) Clin d’œil

  J'ai tenu à publier cela parce que, comme vous le savez depuis mon précédent papier, Canal-Décharge a trois piges et fait un sacré bout de chemin depuis. Né par mépris et colère, il évolue doucement ver un vrai blog écolo. Mais sa thématique reste la dénonciation de la pollution par le gaspillage de proximité, et le restera je pense si d'aventure il émigre.

SP_A2641

Parce que rien n'a changé... Ceci ci-contre a été photographié dans une rue voisine de la mienne ce matin... Ca y est depuis mardi matin au moins. Les ripeurs ont ramassé les poubelles et ont fait tomber quelques bricoles qui débordaient [d'où la nécessité de ne pas faire dégueuler sa poubelle] ; normal, ils sont à la bourre les pauvres gars. Ce que je trouve dégueulasse c'est qu'on trouve normal d'avoir ça devant sa porte ! Parce que c'est devant leur porte. Non je ramasserai pas : c'est dans la rue, pas un dépot sauvage et selon les codes en vigueur il leur appartient de le maintenir propre cet endroit, à eux, les résidents. Je veux qu'on voie que ce sont des cradingues (d'ailleurs agressifs : ma chérie a eu à faire à l'un d'eux). Ca prends quoi comme temps quand on rentre sa poubelle de ramasser ça ? Trois minutes ? C'est quoi trois minutes dans une vie ? Déjà, pour qu'ils arrivent à rentrer leur poubelle il a fallu des démarches du service du tri pas possible. A une époque elles ne rentraient jamais et fallait passer sur la chaussée au risque de se faire renverser quand on est à pied. Le genre "rien à foutre de la gueule du voisin"...

Canal-Décharge a trois ans... Bon abrutiversaire les dégueulasses ! :P Tirer la langue Sans vous j'aurais cru que la vie était belle et aurait été tenté de repiquer au jeu , je me serai consacré à un blog sympa axé sur les petites fleurs, les petits oiseaux, voire les jolies nanas qui sait ? Au lieu de ça je brasse la merde et ça pue... Ca vous dérange ? Changez et Canal-Décharge deviendra "Canl-Beauté" ou "Canal-Citoyen"...

Parce que les seuls progrès que j'ai constaté, c'est au niveau de la Can et de la mairie que je les ai constatés... Rares sont les citoyens qui ont progressés...  Le tri est toujours approximatif, de nombreuses poubelles dégueulent toujours (alors qu'il suffirait de compacter), les container sortis et foutus comme un chien fout sa merde... Et je nettoie toujours autant de dépôts sauvages...

Bon abrutiversaires les dégueulasses.