2011-11-25_192059La nuit descend doucement sur la déchetterie ; même là je sais saisir cette beauté des instants fugaces offerts par le ciel de notre irremplaçable bulle bleue. La photo à la sauvette ne rends pas bien compte de l'enchantement lorsque l’horizon s'embrase.
Sans-titre-1A part un autre couple sympa qui vide de la taille de thuya en déchet vert, il n'y a que nous, le vigile que j'apprécie et un employé. C'est le désert. Le silence.
Nous sommes là pour vider VOS déchets. Nous n'en produisons pas assez nous-mêmes pour nécessiter ces voyages en ce lieu de notre part au minimum mensuels quand ce n'est pas hebdomadaires.... Il y a longtemps que nous avons intégré et traduit dans les faits les slogans de l'Ademe : « Réduisons nos déchets »... « Réduisons nos emballages »...

Ce jour c'est bien sûr nos dernières opérations qui a justifié notre venue.

Nous n'avons pas tout amené. Les patates en particulier, nous les avons gardées. Je les ai collées dans des cageots de récupération qui avaient servi à contenir des légumes le tout à l'abri de la lumière sous une bâche laissant passer l'air constituée d'un fond de tente qui avait été jetée récemment au pied d'un container à papier en ville.
2011-11-25_192214Il y avait une live-box aussi. Je l'ai ramenée à Orange qui en ont été très heureux. Ils l'identifieront m'ont-ils assuré... Au moins le mec n'ajoutera pas le vol à ses autres emmerdes. Je parle ici de celui qui avait décarré à la cloche de bois. Fallait qu'il soit pressé tout de même : en triant son bordel, j'ai trouvé deux timbres fiscaux neufs, non utilisés, propres puisqu'ils étaient dans une enveloppe. Y'en a pour... 50 € !!! A vous rendre malade ! J'en ai causé à un buraliste sympa : il n'a pas idée de ce que je peux en faire parce qu'ils sont comptabilisés sur un registre et on ne sait pas qui les a vendus. Pas dans la merde ! Si vous avez une idée, vos suggestions sont bienvenues.
Voilà que nous nous apprêtons à quitter la déchetterie quand je m'avise que le couple sympa voulait jeter un bouquet de tournesols en soie et plastique... Avant qu'ils ne l'aient sorti de la remorque, je lui ai demandé, et il me l'a donné. Sympa non ? « Donnez ou vendez au lieu de jeter » dit le slogan de l'Ademe... Moi aussi je donne, je vends.
Nous avons fait un petit détour au retour pour regarder les derniers feux du soleil avant de regagner le local de « Canal-décharge ». Et c'est sur le chemin entre ce dernier et l'apparte que nous avons croisé un pauvre bougre. On le connait un peu de vue ce traine-misère qui a réussi à surnager, surtout depuis qu'il est avec une autre miséreuse comme lui que nous connaissons encore mieux puisque nous l'avions découverte il y a sept ans sur un banc, dans le froid de l'hiver... Il s'est arrêté, a regardé mon bouquet et m'a dit :

2011-11-25_192151« - elles sont très belles tes fleurs, vraiment très belles. »

Il hésite et puis :

« - s'il te plait, t'en a pas une pour moi ? Tu veux pas m'en donner une ? »

J'ai eu une hésitation, c'est que j'ai pas eu le temps de les nettoyer, elles sont un peu poussiéreuses. Et puis, bon, puisqu'il en a envie... J'ai partagé le bouquet. Une alouette un cheval... L'alouette a rejoint notre brassée d'épis ramassés épars sur les routes de cet été.

Vous auriez vu le sourire du mec ! Je lui aurais donné un bifton ça lui eût moins fait plaisir !

Ses remerciements chaleureux m'allaient droit au cœur. J'avais vraiment l'impression d'avoir apporté quelque chose.
Cela prouve que j'avais raison dans mon pamphlet sur Mikael 2012. Les malheureux, quelquefois, souvent, se contentent vraiment de pas grand chose. Un peu de sympathie, un geste, une parole.
Cela prouve aussi que la thèse soutenue par ce blog est la bonne : combien de choses jetez vous qui feraient le bonheur de gens qui en sont privés ? Des pas grand choses sans valeur à vos yeux de nantis comme on le voit ici. La véritable écologie se projette d'abord dans des comportements quotidiens bien plus que dans « l'écologie politique » qui me défrise toujours un peu plus à la lumière des derniers évênements...

donne