A quoi ça sert de lutter pour sauver ce grain de sable de l'univers voué à sa perte ? Même les convaincus ne mesurent pas toute l'ampleur de leurs actes et l'impact planétaire d'une simple poche jetée à la volée, ou d'une canette abandonnée sur un trottoir. Quant aux "écologistes" politiques, ils tiennent les blogs pour des ; je cite l'un d'eux ;"invérifiables, colporteurs de hoax". Ben voyons ! Si quelqu'un trouve un "hoax" ici, qu'il me le dise. Les autres, tous les autres, vivent dans leur bulle ;"Du simulacre, du faux, du simili, où l'image des choses remplace les choses, où la présence factice - "de synthèse" -des humains remplace les Etres humains" (1) et sur qui les informations glissent comme la pluie sur les plumes de canards. Canards gavés inconscients que l'objectif est de leur arracher le foie.

SP_A2941Il y a presque un an, le 29 décembre 2010 je publiais "De l'origine des trous" où il était question d'un gaspillage monstre, parmi eux des médicaments... J'y suis repassé aujourd'hui et elle a vidé à nouveau son armoire à pharmacie... RIEN N'EST PERIME et au trois quart plein. Il y avait bien d'autre boxon mais je n'ai emporté que ça, le plus dangereux. Marre de sa tronche, j'aimerais qu'elle se fasse saquer par la municipalité si c'est possible. Mais je crois que je rève debout là ! Qu'elle n'ait lu ni Recyclage toxique ; médicaments, radios...  ni Médicaments et recyclage c'est évident. Qui lit ce blog en dehors de mon petit cercle sur FB et un ou deux égarés ? Hein ? Un des habitants de la rue perpendiculaire à la mienne, de temps à autre, il me l'a dit... Mais les médias depuis quelques mois mettent le paquet sur le recyclage, je veux dire, bien plus qu'avant. Y'en a pour qui c'est inaudible. Incompréhenssible même.
Que la majorité "silencieuse" ne pense qu'à ses "teufs" je veux bien, mais qu'ils n'aient même pas conscience qu'en laissant traîner une poche ouverte et pleine de somnifères et autres médicaments dangereux vendus uniquement sur ordonnance à moins de trente mètres d'une petite école, c'est carrément de la folie furieuse. Surtout que les petits mômes, ils ont tendance à faire un peu n'importe quoi... Y'en a plusieurs qui ont trouvé le moyen de perdre leur cartable en sortant de l'école et moi de le rapporter... On nous conseille de mettre les médicaments hors de portée des enfants, les enfermer sous clef, et après on les retrouve à trainer dans la rue... Je la cible elle,récidiviste, mais mon pharmacien habituel est témoin : c'est par kilo que je lui ramène des drogues en tout genre ramassées n'importe où. Il a l'habitude et pourrait témoigner. C'est même assez comique : en dehors de lancettes de temps en temps et d'oligo-éléments, j'lui achète vraiment pas bézef... Et je lui rapporte des brouettes de barbituriques, somnifères, antalgiques, anti-coagulants et j'en passe.

A100_0911Voilà ce que ça donne à peu près une fois sorti de la poche. Pour ma pomme c'est la routine. J'en trouve parfois même dix fois comme ça. Vous croyez vraiment qu'en dehors d'une poignée de citoyens il y a autre chose que des abrutis dans ce pays ? Ma dernière cible est gauloise de souche, a été plus longtemps à l'école que mézigue... Résultat : indécrottable !
Je suis convaincu que c'est foutu, à moyenne échéance on ne sauvera rien ! C'est pas avec des mesurettes de "développement durable" qu'on empêchera la majorité d'empoisonner tout ce qui vit. Il y a quelques temps j'ai discuté avec un employé de la voirie qui participe au ramassage de déchets sur le bord des routes, en campagne. Il m'a félicité de mon action, lui, mais m'a dit : "nous on ramasse mais on trie pas, pas le temps". Vous pigez ce que ça implique ? Ces drogues sont enfouies ou incinérées suivant les communautés de communes et d'agglomérations et... distillent leurs produits actifs ou leurs dérivés de combustion en pleine nature. Quelques kilos plus quelques kilos multiplié à la puissance du nombre de crétins ça fait des milliards de tonnes. Après on s'étonne que des gamins piquent des crises de puberté à des âges anormaux et que des allergies se développent de façon exponentielles... Comme si y'avait pas assez des rejets réguliers.

crâne3


(1) J'emprunte à Roland cette citation extraite d'un des coms qu'il m'a laissé sur Mikael2012