Pic_0104_001

Mon beau sapin, roi des poubelles, qu'elle est triste ta parure, que tu serais mieux à régner sur la forêt... Je sais, ces sapins sont cultivés exprès pour ça, et un sapin en plastique c'est du pétrole importé, de la pollution in fine. Alors oui, il faut préférer le sapin naturel, c'est en effet plus écologique. Cependant, ça me fait un peu mal au coeur de le voir comme ça, encore tout vert ; la photo a déjà plusieurs jours ; dressé à déborder d'une poubelle. Notons que c'est un bac prévu pour le recyclage du déchet vert. Y'a donc un minimum de début de compréhension chez ce particulier là. Tout de même : en principe, rien ne doit dépasser de la poubelle. Trois au quatre coups de sécateur, deux ou trois petits coups de scie, et ça ne tient plus de place.
Finalement c'est ça Noël : un processus de génération de déchets. Oui, y'en a qui vont en profiter pour invectiver la religion, les religions ; comme si la religion avait quelque chose à voir avec ce consumérisme débridé ! Elle s'en accommode, elle ne le génère pas. Y'avait pas de sapin ni de guirlandes, non plus que de champagne à Béthléem :P Tirer la languemort-TNous sommes sensés célébrer une naissance et pour cela décuplons notre emprise prédatrice, semant la mort comme thérapie du mal-vivre. Des millions de volailles et d'agneaux, de boeufs et même de porcs, de crustacés,  de poissons et de coquillages ; élevés dans des conditions discutables pour les premiers ; qui sont liquidés et dont une bonne partie finit à la poubelle...
Une simple compétition de ba-balle génère autant sinon plus de consommation et de déchets, avec toute la médiatisation et les produits dérivés qui l'entourent, l'alcool, les frittes, et les sauces qui se mangent avec... Ne parlons pas des jeux olympiques !
Le gaspillage est le propre de l'homme je crois ; au même titre que la bêtise et la méchanceté ; et je vous emmènerai bientôt, sur ce blog, loin de Niort, très loin, à l'appui de mes dires... Tout de même, à l'ère où nous nous voulons au sommet du progrès, de l'évolution de la conscience... Enfin, vous, pas mézigue hein ? Nous devrions réagir autrement que des marmots en couches culottes, réduits à n'être que des tuyaux à produire des déjections sous nos fesses et patauger dedans.

boule-terre