Pic_0124_011C'était samedi, deux barquettes de framboise par terre, toutes fraîches, la troisième éclatée sur le trottoir. J'ai sauvé ce qui pouvait l'être. Acheter des framboises en cette saison, faut pas être net. C'est ça qui contibue aux déficits par importation de pays lointains de fruits et légumes hors saison. A l'augmentation du taux de CO2 par ce que ça consomme de pétrole aussi... Mais puisqu'elles étaient là...
A ce propos, je voudrais rappeler aux mauvaises langues niortaises qu'il ne s'agit pas ici de "fouilles de poubelles" ou de chiffonnage, mais bien de nettoyage de trottoir dans mon quartier. Le reste du temps je n'interviens qu'en nature... Et cela, le nettoyage de trottoir, ce n'est pas interdit par la loi. Mieux, il existe une vieille disposition légale, toujours en vigueur, du code de l'urbanisme qui invite chaque citoyen à nettoyer son bout de trottoir. Comme la plupart d'entre vous ne le fait pas, je nettoie votre merde à votre place ; le plus gros ; dans le rayon d'action de mes jambes. Quelqu'un a quelque chose à redire ?
Je ne fouille pas vos poubelles ; elles sont trop dégueulasses pour ça de toute façon, et y'a bien assez à traîner par terre et dans la nature sans en plus m'emmerder avec vos tris approximatifs, et votre répugnance. C'est clair ?

Pic_0124_002
Pic_0124_003

Pic_0124_006

Pic_0124_007

Les photos suivantes c'est quelques unes des choses que j'ai mises en poubelles et que vous aviez laissées trainer, le même jour... Y'a pas un kilomètre entre la poste où je suis allé et chez moi. J'ai fait 24 photos d'ordures.

Pic_0124_013Y compris ça, que je n'ai pas ramassé par contre ! J'étais pas équipé pour un tel tas de merde...