Un truc vachement marrant, c'est quand les vampire lancent un élevage de victimes à saigner. Dracula qui élèverait des humains ou Gille de Rais qui ouvrirait une pouponnière. On sait bien que la banque mondiale, main dans la main avec le FMI est complice de la mainmise des industriels sur les pays dits pudiquement "émergents" ; pourvoyeurs d'un système d'inagalités qui génèrent ces boats-people d'immigrants si mal accueillis partout où ils effleurent le sol de leurs pieds fatigués, quand ils y arrivent. On sait que ce système est à l'origine du sacro-saint principe de "croissance" qui fut le vecteur du gaspillage nord-occidental à tous les échelons de la pyramide, celui-là même qui a conduit à la dissolution des valeurs par contrecoup et genera les comportements et conséquences que je dénonce ici. Quand je leur ai dit que pour combattre la pauvreté il fallait combattre le gaspillage dénoncé ici, ils m'ont censuré. Franchement rigolo n'est-ce pas ? Ils veulent bien des suggestions, mais pas trop réalistes. Si on cesse de gaspiller à notre échelle, nous contraindrons les marchés à se redéfinir parce que les actionnaires des exploiteurs n'aiment pas perdre de l'argent. CQFD.
C'est même pour cela que je mets d'abord l'accent sur le gaspillage ici. Le nettoyage de décharges sauvages je pourrais le faire en silence, sans blog, comme je l'ai fait pendant très longtemps. Mais j'en suis arrivé à un constat : pour que les gens aient suffisance équitablement il faut arrêter l'obsolescence programmée, restaurer une production réparable et surtout que ceux qui ont gaspillent moins, dans tous les domaines de la consommation, ils pourront alors soutenir ceux qui n'ont rien, les aider à s'affranchir des mainmises financières en accédant à l'autosuffisance. Utopie... La preuve ils me prennent pour un con... Et vous aussi j'imagine. Je suis tellement crétin que je possède plusieurs PC sur votre dos, celui de votre gaspillage, plusieurs GSM aussi. Même celui que j'ai acheté, je l'ai payé avec de l'argent de vide grenier, et devinez d'où je tenais le beau bronze que j'ai vendu ? Hein ? Fallait juste se fatiguer à le nettoyer. Et si Marie Anne venait à passer par là et voulait témoigner, mais d'autres aussi, ils pourraient parler de cadeaux... Très surprenants.  Tant que la moitié riche sera peuplée de crétins qui jettent le pognon par les fenêtres, on épuisera les ressources, générera des inégalités de plus en plus criantes, et ne résoudra pas la pauvreté.
Le mythe du "confort pour tous" va s'effondrer dans les tremblements dont vous voyez les soubresauts à Rome, Athène, Madrid etc... Parce que nous avons vécu dans une fuite en avant vers l'avoir toujours plus de gadgets et que là bas, au sud, pendant ce temps, ils sombraient dans le tonneau des danaïdes de la dépendance par voie de contrecoup. Il est des villages entiers, des pays mêmes qui ne vivent plus que de l'aide alimentaire de nos surplus. Misère qu'on leur jette pour endiguer tant bien que mal leur désir de fuir vers une vie meilleure. Ceux qui tentent malgré tout de le faire, on leur rend la vie suffisamment impossible pour qu'ils n'émergent que péniblement de leur condition. Ce rôle d'empoisonnement est dévolu en grand partie aux idées identitaires chargées de haine qu'on laisse joyeusement subsister et détourne le regard d'une partie des masses des vrais problèmes. On l'entretient en montant de préférence en épingle les faits divers où sont impliqués des "allogènes" par exemple. Ça c'est le bâton, et la carotte c'est la pseudo-innovation, du GSM au paquet de lessive en passant par les couches bébé ou le nouveau plat micro-onde suremballé. Produits qui sont présentés comme indispensables au bonheur. Le nord-occidental se précipite, il lui faut tout, tout de suite. Et comme il ne peut tout absorber, il jette ; une partie un peu n'importe où parce qu'il n'a plus la capacité à envisager les conséquences de son comportement.
Si vous ne saisissez pas ce mécanisme on n'en sortira jamais, enfin si, les deux pieds devant. Moi j'm'en fout un peu je vous dirais.... Je m'y prépare. Mais vous, dans les trois ou quatre années qui viennent, vous allez sacrément morfler... D'ailleurs ça commence.

bato-afro

 Image : capture d'écran de "Home" : 1 bateau dont la voile est faite de sacs de l'aide alimentaire...