TRI-1 (1)Au cours de la vadrouille évoquée sur l'autre blog je suis passé près de conteneurs de tri sélectif, le modèle le plus élaboré selon moi parce qu'avec des ouvertures assez large et pas trop hautes qui facilitent le boulot du quidam moyen.
Comme on peut le voir le concepteur les a muni d'un écriteau suffisamment explicite pour que n'importe quel demeuré puisse comprendre à quoi ça sert. Encore bien sûr faut-il savoir lire, et il est vrai que dans notre civilisation supérieure avancée et hautement morale et considérablement cultivée, l'illétrisme galopant dévore des pans entier de population. Les victimes seront donc excusées de ne pas avoir tout compris.

TRI-1 (10)C'est sans doute pour cela, conscient de la multitude de délaissés pour cause de priorités hautement plus pressantes urgentes et indispensables que le concepteur, magnanime et serviable, réïtère à coté sur un autre panneau ses explications en images de manière claire et évidente pour le premier abruti venu, fusse-t-il à la fois demeuré et analphabète. Ce devrait donc être clair pour tous. Et bien  non, c'est encore insuffisant et y'en a qu'on pas compris...

TRI-1 (6)Ils n'ont pas compris qu'il n'y avait pas de service permanent et que sauf un con comme moi, il n'y aura personne pour mettre dedans ce qui y va et qu'il appartient au déposant d'enfourner ses emballage par l'ouverture dans le réceptacle prévu à cet effet, et qu'en outre ce n'est pas un lieu pour déposer des plantes grasses.

TRI-1 (9)Parce qu'un coup de cutter plus tard je me suis avisé qu'il y avait essentiellement des emballages là-dedans ! Alors, pour soulager les employés municipaux de ce surcroit de travail occasionné par un ou des imbécioles, j'ai vidé tous les sacs dans le conteneur. Un tri sommaire m'a montré qu'en plus y'avait pas d'erreur de tri quasiment ! et en plus il avait contacté tous les plastiques l'andouille. Il avait toutefois oublé un papier qui le trahis. C'est un membre de l'Education Nationale chargé de l'éducation de tout petits. C'est à ça qu'on confie nos clones ? Avenir boiteux garanti sur facture du service public à la remorque des grands publicitaires ; il n'y a quasi que des marques dans ces sacs. Ca se veut "citoyen" après ça et prétends juger des grands principes moraux et sociaux et ériger ses humeurs en principes pretendu laïcs. Parce que ça ne s'est pas contenté de ça...

TRI-1 (7)Comme un gamin honteux qu'a fait une bêtise et cache l'objet de son forfait, il a planqué sous les feuilles de plantes grasses et derrière le conteneur des ferrailles hors d'âge qui n'ont rien à faire là. La nature poubelle c'est récurent chez l'abruti hautement développé. Non visible sur la photo il y a aussi un bougeoir en cuivre règlable. Pas mal cabossé il est vrai. J'ai emmené toute la ferraille, j'ai toujours des cabas prévus à cet effet. Ca finira en déchetterie quand j'aurais le temps : c'est totalement irrécupérable je crois. Les plantes vertes je les ai laissées. Les biodynamistes me diront que dans la mesure où ce n'est pas indigène ce n'est pas bien, mais je vais pas pousser la dévotion jusqu'au sacrifice non plus hein ? Il en est intégré aux composts tous les jours des machins comme ça, alors le buisson à coté ou le compost industriel, je vois pas trop la différence. De toute façon, le pied des conteneurs mériterait un bon coup de balais... A cet endroit c'est plein de micro-débris issu de la négligence de chacun. Je n'avais pas de balais. De toute façon j'ai l'occasion de m'occuper de débris ailleurs au cours de cette balade... j'aurais sans doute l'occasion d'en parler dans un prochain papier.

JUDO_salutationNous sommes un peuple hautement civilisé