Comme un écho à mon post précédent, je trouve le tweet ci-dessus ce soir. Comme il dit le copain : "On est en 2013 et on fait encore des emballages impossibles à déballer" Parce qu'en-plus c'est vrai : il est rigoureusement impossible de ramener l'objet, en cas de disfonctionnement, dans son emballage d'origine comme stipulé sur la notice. Les magasins conciliants acceptent, mais y'en a qui font la gueule. Et comme je lui ai dit : "La peste soit de l'inventeur du blister ! Quel gaspillage inutile de ressources et quel surcoût à tous les niveaux en + !". C'est bien la preuve que, comme je l'ai écrit dans je ne sais quel papier ; la prétendu écologie qu'on nous balance à longueur de jour c'est de l'écologie parking ! Des solutions onéreuses mais très lucratives pour ceux qui spéculent dessus, les responsables de production n'ont que faire d'une véritable écologie qui consisterait à économiser les ressources dans toutes les niches où c'est possible. La réalité est qu'on vous incite à "recycler" parce que ça rapporte... ce qui ne devrait tout simplement pas exister ! Et c'est consommateur lambda qui trinque de son temps et son argent, réduit au rôle peu reluisant de machine à déchets même quand il ne voudrait pas ! Les ayatollahs du "développement durable" nous montrent la paille dans nos mirettes ; enfin ce serait plutôt une charreté eût égard aux exemples concrets développés sur ce blog et mes interventions de nettoyage nature rapportées sur de nombreuses de mes pages ; mais se gardent bien de regarder l'énorme poutre dans les leurs  ; que dis-je ? Une charpente de palais, celui dans lequel ils coulent des jours heureux avec nos sous.

POMME-ouroboros1B