NDLR : Réédition d'une publication de mon ancien blog => il est indispensable que ce soit vu et revu...

Il fut une époque ou les gamins étaient nourris par leur mère qui tenait le savoir de la leur. A défaut de faire "des centenaires à ne savoir qu'en faire" comme chantait Ferrat, si j'en juge par les âges canoniques de mes grands-pères et de leurs "conscrits" comme on disait en ce temps là, et aussi de leurs pères, si j'en juge par quelques documents de famille en ma possession du 19° siècle et aussi de mes visites aux cimetières anciens qui sont pour moi une source d'enseignement et méditation, ça ne leur réussissait pas trop mal. Mais voilà, de nos jours, l'assistance médicale s'impose de la naissance à la mort sous peine de poursuites. Un gosse qui naîtrait dans les condition où je suis né ; les parents à coup sur seraient placés sous surveillance de la DDASS au minimum. Les jeunes mamans, désormais coupées de leurs racines culturelles ancestrales sont régulièrement assistées de puéricultrices qui certes, se dévouent du mieux qu'elles peuvent, mais sont elles aussi otages des lobbyes pharmaco-chimiques. C'est le témoignage de l'une d'elles que je vous transmets aujourd'hui. Il m'a semblé particulièrement intéressant.

 wings

"On fait administrer aux bébés de la vitamine D pour éviter le rachitisme .
On utilise d'abord des gouttes qu'on donne tous les jours, puis vers 2 ans on donne des ampoules tous les 3 mois : Uvédose

toluene

Or j'ai appris que dans les excipients il y avait du Toluène !, diluant, produit extrait du pétrole qui a été interdit dans les peintures car toxique !!!!

Donc je dis ça à ma responsable, médecin , qui dit je vais me renseigner .

et en réunion cette semaine, pas de bol, j'étais la seule puéricultrice, mais je lui demande ce qu'elle en pensait.
Elle me répond : j'ai demandé à mon ami qui est pharmacien, il m'a dit que c'était vraiment faiblement dosé donc que ce n'était pas important , et en réunion de médecins on a dit que vus tous les composants qu'il y a dans les produits industriels, on n'était pas à un produit près !!!!

J'ai dit que je n'étais pas d'accord, mais elle m'a dit : " regarde un paquet de biscuit, tout ce qu'il y a dedans ! "

j'ai répondu que justement, je faisais un atelier cuisine pour apprendre aux mamans à nourrir leur bébé sainement, et que si elles achetaient des aliments sans regarder la composition, je n'y étais pour rien, alors que si c'était moi qui faisais prendre à un bébé une cochonnerie sans alerter les parents de ce qu'il y avait dedans, franchement ça me mettait très mal à l'aise !

Moi ce produit je refuse de le prendre, alors pourquoi j'en donnerais à des bébés !

Aujourd'hui un pharmacien dit que c'est pas grave parce que c'est en infime quantité, mais si ça tombe dans 10 ans on va se rendre compte que c'était toxique , on a assez d'exemples de médocs retirés du marché après des accidents !

Elle m'a juste répondu : eh bien si tu ne veux pas le donner tu laisseras le médecin le donner .

Ben voyons ! et on fait ingurgiter ça aux gamins sans rien dire aux parents ?

Voilà, j'ai eu envie de t'en parler parce que je sais que tu comprendras ma méfiance ...."

Toluene-3REFERENCES :

Toluène : Informations, Dangers et Secours

Tolluene sur Wikipedia

EN ANGLAIS SUR LES TOXIQUES : ICI (clic)

Le dernier article vous montrera combien nous sommes exposés et comment cela contribue à notre empoisonnement progressif. On joue à l'aprenti sorcier en raisonnant sur la même base que le nucléaire : tant que la dose n'est pas léthale, c'est sans danger. Mais l'accumulation dans l'organisme, et plus encore l'usure lente, à la manière dont goutte à goutte l'eau ronge la pierre, contribue à nous abréger et plus encore abréger la nature qui absorbe tous nos rejets au travers nos excrétions. On aura beau faire de l'écologie, tant qu'on empoisonnera ainsi notre éco-système, on n'aura guère de chance à moyen terme, de sauver quoi que ce soit.

 

caducee-vert