DSCF0079

Au crédit des jean-foutre, il est commun de trouver du pain à traîner j'en ai déjà parlé, celui-ci est tout frais et c'est le moindre... Je ne compte pas les baguettes, de préférence de qualité, et ne les photographies pas toutes sinon je n'en finirai plus. Au fait : je l'ai bouffé celui-là... Ca remonte à quinze jours et je suis toujours vivant.

DSCF0155

Ca aussi je l'ai bouffé mes chéris, juste pour pas que ça se perde. Il faisait froid cette nuit là, et je me suis dit que l'emballage et la température l'avaient bien protégé. Bon, franchement, j'achèterai jamais ça, c'est pas terrible, mais quand on a faim parfois... C'était à trainer à quatre plombes du mat sur un muret ! Qu'est ce que ça foutait là alors que y'avait même pas un matou dehors !

DSCF0154

Dans la même veine : ce machin au jambon. Bof quoi. Là c'était entamé et sur une poubelle alors vous pensez bien que j'ai pas bouffé. De toute façon le alouf et ma pomme... Surtout votre porc industriel gavé d'OGM et de barbituriques en tous genres, très peu pour moi. Les identitaires me font marrer avec leur revendication du goret comme signe d'apartenance culturelle (et cultuelle ?)! Ils veulent crever à la fleur de l'âge ou quoi ? Ce truc là je l'ai mis au déchet vert.

DSCF0228

Encore plus sympa : le déssert, trouvé près de mon garage mais en pleine chaleur, pas question de le bouffer... Suis trop fragile pour ça... Quoique, l'autre jour j'ai ramassé six oeufs de ferme dans leur boite, par terre, et toujours pour que ça soit pas perdu, on les a bouffés. Ca fait plusieurs jours à présent et on est toujours vivants vous voyez. Y'a de quoi casser la dalle à l'oeil sans même ouvrir les poubelles ici, sufit  de patrouiller dans les rues à certaines heures et se servir... Oh si on se limite à ça y'a pas de quoi en vivre, certes... Mais celui qui n'aurait pas peur de s'empoisonner pourrait, en faisant les poubelles justement, trouver de quoi nourrir une autre ville  comme la nôtre. Et je ne vous parle pas de ce qui se gaspille au marché, même s'il y a eu un chouïa de progrès, c'est loin d'être ça hein...

ordinateur1_png

Pour ceux qui se demandent où j'en suis avec mes histoires d'ordi ; dont une des utilités est de m'indigner du gaspillage justement ; j'ai pondu un papier qui évoque quelques incidents qui gravitent autour sur l'autre blog. Pour ce qui est du mec qui m'avait prêté un PC, il n'a toujours pas téléphoné. Mais nom de Dieu, il s'imagine que je suis toujours cagnardé ? C'était l'opinion d'Eric ça aussi, qui pensait que je foutais jamais le nez dehors... De quelques autres aussi... Que je passe mes journées à glander... Mais bordel de merde : vous croyez que ce que je trouve ça atterrit chez nous par l'opération et la grâce du Saint Esprit ? Et quand je suis chez moi je me bouge. Tiens, hier j'ai reclassé tous mes bouquins, tout ça à cause d'une étagère qui cédait sous le poids. 4000 bouquins classés en un AM c'est du boulot de feignant sans doute ? Seul problème de l'histoire ce sont mes articulations mais j'ai l'habitude... Au fait, les bouquins, vous ais-je dit qu'il y a une partie de récup ? Ca aussi de nos jours on gaspille. Gutemberg doit se retourner dans sa tombe !

mort-jaune