Mercredi_2-11_09_13-B-038

"Le gaspillage alimentaire à l'origine d'un gâchis écologique" Ecrit le Monde dans sa rubrique "Planète". Dans le même temps RFI diffuse "Un tiers de la nourriture produite dans le monde est gaspillée chaque année", et ils ne sont pas les seuls. J'en ai déjà parlé."On" s'émeut enfin du gaspillage alimentaire. Il était temps ! Il y a quelques années seulement ; quand ce blog est né il y a cinq piges ; je me sentais bien seul. Issu d'un com paru sur le défunt "fenêtre dans la brume" qui était la cible de tous les abrutis et beaufs d'Europe (hé oui) et même d'Amérique puisque ce jour-là c'est un québecois qui m'a engueulé en me traitant de fasciste parce que je dénonçais la dégueulasserie ambiante... La veille ou l'avant veille je m'étais fait engueuler par des niortais pour les mêmes raisons. L'inénarable "fenêtre dans la brume" pour lequel je me donnais tant de mal, né alors même que je n'avais pas le net et me connectais en collectif, ce qui me valut plusieurs tentatives de sabotage de la part des animateurs des lieux qui s'étaient emparés de mes mots de passe. Déjà je gênais avec 5 lecteurs par semaine. Pour en revenir au gaspillage, j'ai reçu successivement plusieurs liens et ça me fait un peu sourire au fond. On prétend quantifier ce gaspillage. Mais est-ce faisable ai-je demandé ? On ne me répond pas et pour cause ! Il faudrait, outre inspecter les poubelles de chaque supermarché, visiter celle de chaque particulier. Je donne ci-dessus la photo d'une poubelle que j'ai à l'oeil, peu importe où et quand ça a été pris, il n'y a qu'une semaine entre les deux clichés.

Pic_0509_001

samedi-07_09_13-B 031

samedi-07_09_13-B 032

SAMEDI_24_08_13-A 376

Dimanche_25_08_13-A 002

Pic_0506_005

2011-12-04_143035

20011-07-08-09 (131)

DSCN1448

DSCN1504

Les photos ci-dessus ne sont que quelques dérisoires exemples de gaspillages de particuliers, prises au hasard de mon disque dur. Peu importe où et quand elles ont été faites, puisqu'il ne se passe pas un jour sans que je ramasse ou simplement trouve quelque chose du genre !

DSCN0518

vendredi-30_08_13-A 002

A longueur de jours mais aussi d'années ! La première photo est datée et même située par elle même : c'est bien près de Saintes (à proximité du Douhet) que je l'ai prise... La seconde c'était avant-hier sur le parking de l'avenue de La Rochelle à Niort. Et je n'ai pas de photo mais vous me croirez j'espère quand je vous aurai dit que ce matin vers cinq heures j'ai trouvé un cabas de courses au pied d'un container à papier. Les yaourts avaient éclatés alors le mec avait tout balancé n'importe où de préférence. Je sais même où il a éclaté ses yaourts : j'avais un peu plus tôt été intrigué par des traces sur le trottoir dans la rue de la Marne. Dans le cabas : du thé, du jus d'orange périmé en 2014 non entamé et de la confiture. J'ai nettoyé tout ça avec des serviettes Mac'do en guise d'essuie tout. Ben oui j'en trouve plein, des neuves, qui n'ont jamais servies. Les gens vont au "drive" bouffent, tout ou partie, et balancent le sac sur la rue mais n'utilisent pas les serviettes ! Je me suis demandé si ils allaient aux chiottes avant ou après bouffer... En tous les cas je recycle les emballages, la bouffe restante, et garde les serviettes. Elles me sont bien utiles bien souvent.

pain42

Le pain est la première victime du gaspillage dans notre société acculturée ; j'en ai maintes fois parlé et en particulier dans "Corpus Christi"  et sa photo si éloquente qu'on me l'a volée ; mais aussi la viande... Vous souvenez-vous de la photo du tournedos dans "l'effet papillon de la coccinelle" ? Ce n'était qu'un "détail" au sens où Le Pen entend les chambres à gaz. Je suis juste ironique là, hein ? Je devrais dire cynique, ça conviendrait mieux. En conséquence de tout cela, je me demande dans quelle réelle mesure on peut quantifier le gaspillage alimentaire ? Il faudrait une caméra qui suive à la trace chaque particulier. Parce qu'il y a les poubelles, les dépôts sauvages intra-muros des villes, mais aussi les liquides comme le lait qui sont déversés dans les wc (je l'ai vu faire chez des gens avec qui je me suis fâché on se doute) et enfin les décharges sauvages dans la nature... Et là on trouve de tout, y compris de la bouffe. Je ne vous montre pas le quart de ce que je photographie, ce serait trop lourd en mégapixels déjà, qui ne représente qu'une partie de ce que je ramasse, qui ne représente lui-même qu'une partie de ce que je découvre. Tiens, je vais vous faire un aveu : vous savez que ma bagnole a été refusée au contrôle parce qu'il faut changer les machoires de frein ? Hé bien je me suis lancé un défi ; j'ai laissé une décharge à cinq bornes d'ici en disant : "- Si j'arrive à réparer la tire, je reviens la ramasser parce que ça voudra dire que la Providence m'autorise à continuer mon action". Je sais qu'elle ne sera pas nettoyée par un autre parce que ça fait des mois qu'elle est là, isolée et bien cachée. Comme quoi vous voyez : je puis même me garder des réserves par ironie tant il y en a... Je n'en finirai jamais. Je le sais. Je continue pour maintenir la flamme, et plus particulièrement dans cet article-ci parce que j'ai répondu dans les dents à un imbécile sur FB qui rendait responsable le gouvernement ! Comme si, qu'il soit de Droite, Gauche, Communiste ou FN ça allait changer quelque chose à la connerie atavique ! Il n'y a pas que l'alimentaire en plus ! Nous verrons ça dans le prochain papier je pense, s'il n'y a pas d'urgences entre-temps. Cet artilce et le prochain démontreront s'il en était besoin qu'il ne faut pas chercher un bouc émissaire : TOUS COUPABLES à 1 ou 2 % près. M'enfin ces miettes là sont négligeables, au point que si Loth était de nouveau confronté à demander la grâce d'une cité, on n'y trouverait pas d'avantage d'innocents que dans l'allégorie biblique.

pilule_diable-1B