Vision Lakotas

J'emprunte cette superbe illustration à mes ami(e)s Lakotas (1) ; elle accompagait la méditation du jour d'un de leurs frères chamanes que je retranscrit ci-après...

Elder's Meditation of the Day October 7

« We have a biological father and mother, but our real Father is Tunkashila (Creator) and our real Mother is the Earth. »
--Wallace Black Elk, LAKOTA

Who really gives us our life? Who really gives us our food and nurturing? Who really allows us to be born? We are born through our parents who act as the vehicle of life for the Creator and Mother Earth. Our parents take care of us for a little while and when we are ready we must leave them and be faithful to our true Father, the Creator, and our true Mother, the Earth. Then we need to be of service to the Creator and be respectful to Mother Earth.

Great Spirit, thank you for being my Father. Teach me to honor the Earth.

By: Don Coyhis

Artist: Marcine Quinzer

Traduction :

La méditation de frère de la Journée du 7 Octobre :

« Nous avons un père et la mère biologiques, mais notre véritable Père est Tunkashila (Créateur) et notre vraie mère est la Terre »
- Wallace Noir Elk, Lakota

- Qui nous donne vraiment notre vie? Qui nous donne vraiment notre nourriture et une éducation? Qui nous permet vraiment d'être né? Nous sommes nés à travers nos parents qui agissent comme le véhicule de la vie pour le Créateur et la Mère Terre. Nos parents prennent soin de nous pendant un certain temps et lorsque nous serons prêts, nous devons les abandonner et être fidèles à notre vrai Père, le Créateur, et notre véritable Mère, la Terre. Ensuite, nous devons être au service du Créateur et être respectueux de la Terre Mère.
Grand Esprit, je vous remercie d'être mon père. Apprends-moi à honorer la Terre.

 

indien-calumet

 

MON COM par rapport à ce texte ; à peine enrichi pour le blog  :On en est loin hélas ! Mes blogs en témoignent s'il était besoin. Et là je sors d'un de ces flashes dont les anciens lecteurs ont l'habitude... La vision est tout sauf enchanteresse. J'suis revenu au monde des gens "normaux" un peu moulu parce que j'étais contorsionné dans une position impossible... J'suis pas yogui mais dans un état second j'fais des prouesses Bon ben justement ça causait de tout ce mal fait à la Terre... J'en ramène un conseil tiens, auquel j'aurais quand même pu penser plus tôt : les escargots sont toxiques. Moi j'avais pensé aux désherbants, pesticides et anti-limaces etc... Mais en fait c'est plus encore à cause de tous les déchets dans la nature et les retombées radioactives parce qu'ils mangent des champignons qui sont eux-mêmes affectés par la radioactivité... Un autre détail aussi de ce flashe, intéressant : nos politiciens y apparaissaient tous comme des marionnettes en carton levant le bras droit. Enfin les pétitions, qui se sont multipliées ces dernières années sont davantage un moyen de contrôle et surveillance de l'opinion qu'un moyen d'action efficace ; même quand elles sont spontanées, elle visent à focaliser l'attention à la manière d'un prestidigitateur pendant qu'autre chose se passe en loucedé... Par exemple pendant qu'on s'occupe des petits chats (que j'adore) et des petits chiens surnuméraires actuellement, et des animaux de compagnie en général, très utiles aux profits de l'industrie donc de la bourse, la nature continue d'être massacrée justement pour le confort de ces animaux (et des hommes) à travers toutes les productions qui leurs sont nécessaires. Et quand on combat le nucléaire (ce qui est bien en soi) en soutenant des alternatives, ces dernières s'avèrent tout aussi nocives autrement... Quand on s’oppose au "réchauffement" on ne voit pas le rôle du nucléaire dans la fonte des banquises et des glaces non plus que la destruction de la biosphère par les toxiques et la destruction de la diversité biologique, l'épuisement des ressources. Et quand on lutte pour la reforestation on favorise une reforestation artificielle qui est une culture artificielle, pas un biotope équilibré, à coups d'OGM... et de plants d'alignement qui font barrage à une reforestation naturelle...

BWB1QDBCcAAPy_v

Un contact de Twitter m'a bien fait rire ce matin en publiant l'illustration ci-dessus. Je lui ai dit : « naïf... l'opinion naît de l'info distillée par les médias soumis à des lobbys à la remorque d'intérêts ». Par exemple, en ce moment les gens sont remontés contre les Roms. Normal, ils sont mis en avant et plus faciles à gauler parce que faciles à repérer. On mets beaucoup moins en avant les gaulois dits "de souche". Je connais plusieurs "affaires" qui sont complètement passées inaperçues... Y compris des meurtres d'enfants avérés, où là on a le corps, et qui ont eu une couverture dérisoire et aucun comité de soutien relativement à la petite Fiona qui avait la vertu, elle, d'être victime d'un allogène. L'opinion a cru se mobiliser spontanément pour elle alors qu'elle ne fait que servir les desseins du ministre de l'intérieur rendu le plus populaire de la cinquième République par les médias. Vous voyez ? Il est du social comme de l'écologie : c'est dans le même bateau qu'on nous mène.

 

france_bleue3

Alors ? Comme le disait Théophile le poète décédé y'a une quinzaine d'années : "on est dans la nasse qui mène à l'impasse", il ne croyait pas si bien dire. L'impasse c'est un monde artificiel dont les écolos eux mêmes sont les artisans. Un monde artificiel plus ou moins viable mais si fragile que le moindre grain de sable dans la mécanique le foutra en l'air... Laissant des fous hagards errants dans les ruines et s’entre-dévorants. Il y a loin de l'idéal à la réalité, comme toujours. Humanité je te plains... Moi ? Ho un jour je ne reviendrai sans doute pas de mes sauts de puce dans "l'ailleurs" et ce sera aussi bien. Je mesure toute mon impuissance.
Ceci dit "l'ange" il est bien gentil là, mais il aurait mieux fait de m'expliquer comment je vais sortir de mes emmerdes... Ce qu'il faut que je fasse... Je commence à croire que ça aussi tiens, c'est une impasse et que j'en sortirai les panards en avant... De toute façon, j'ai une tuile de plus comme je l'ai dit hier sur Facebook, et faudra bien un mois pour en venir à bout, mais c'est jamais qu'un détail... Si y'a pas de solution globale c'est que mon cas est comme celui de la Terre... Pauvre Terre ! Ce matin je la vois comme je me vois : tout ce qu'on fait ce sont des rustines sur une vielle chambre à air lacérée... Pas une raison pour ne rien faire dirons certains ? Ben justement ! Faudrait réfléchir à ce qu'on fait plutôt que s'agiter dans tous les sens comme des mouches sur une boule de billard lisse (une des images du flashe). Poser son cul et dire enfin : quelle est la voie (voix) de salut global ? N'importe comment tout étant éphémère rien ne sera jamais parfait. Mais dans la vie y'a pas de brouillon et si on agit bouillonnement on créé le chaos ; comme une poignée de sable entre les doigts d'un enfant, elle file et quand la main est vide t'as perdu tes illusions et ça sent le sapin. D'un coté les sapins, de l'autre l'immensité de la mer et entre les deux la plage, étroite bande où tu fais des pâtés en forme de châteaux pris d'assaut par des Don Quichotte de carton que balaiera la prochaine marée. Tu te crois démiurge d'un avenir de légende, tu n'es qu'un enfant qui joue sur la plage.

 

LUNDI-7-10_13 002

Pendant ce temps le moindre coin de verdure sert de dépotoir ; la photo là date de hier soir, c'est un des éléments d'une décharge sauvage que j'ai nettoyée, bénévolement comme d'hab'. Une poussette dans un joli buisson de ceinture d'un bassin d'orage.  Au niveau local ça inquiète sérieusement la municipalité d'ailleurs, et peut-être pas seulement dans la perspective des municipales puisque l'électorat, on voit comment il se comporte hein ? Les gestes quotidiens sont les gouttes qui bâtissent les stalagmites de notre caverne diabolique. En fait de légende, c'est un conte infernal que nous écrivons. Oui, tu te crois démiurge d'un avenir de légende, tu n'es qu'un enfant qui joue sur la plage.

 

element_1-1

(1) NDLR : Branche des "Sioux" . A l'attention exclusive de la France majoritairement raciste : ce sont essentiellement des sortes de Roms voyez-vous, selon l'opinion publique commune en Amérique dite blanche ; des nègres selon votre terminologie, mais avec des plumes sur la tête. Le problème voyez vous c'est qu'historiquement parlant, le bougnoule c'est le prétendu américain à la peau claire, et que si il leur prenait, aux indiens, la fantaisie de les foutre à la mer ; vous les gaulois au soi-disant sang pur, vexé qu'on ose écrire qu'il a pu y avoir une forte population bérbéro-sémite au sud de Loire, au haut moyen-âge, qui ait métissé avec vos aïeux ; ben vous seriez salement dans la merde !