Samedi_26-10-13 040

"Pomme de reinette et pomme d'api
Tapis tapis rouge
Pomme de reinette et pomme d'api
Tapis tapis gris
Pomme de reinette et pomme d'api
Tapis tapis rouge
Pomme de reinette et pomme d'api
Tapis tapis gris"

 

pomme2v

Ou bien...:
 

« En cueillant les pommes
- Pomme rouge pomme verte ou bleue -
En cueillant les pommes
J'ai dû me tromper un peu
Ma mère m'avait dit Prends ton panier
Prends ton panier d'osier
La première pomme que j'y mis s'est envolée
Pomme descends de là-haut!
Pomme descends de là-haut!
C'est pas une pomme mon bonhomme
Mais c'est un oiseau
C'est pas une pomme mon bonhomme
Mais c'est un oiseau »

Et bien non je ne m'étais pas trompé... A dire vrai je n'étais pas parti cueillir des pommes...

Samedi_26-10-13 012

Mais c'était bien un oiseau... Une grive je crois. Dans une de ces rues où les traines-cons sont sensés rouler à 30 km/h maxi, de ces "zones de rencontres" comme ils appellent et que j'avais surnommées "zones de conflits" il y a presque deux ans à trois mois près... Un de ces parcours où le piéton a intérêt à faire gaffe à ses abattis et où généralement les "trottoirs" sont occupés par des tas de ferraille garés comme des merdes. Pour être franc, le piéton à Niort est une merde. Il suffit de voir comment, au sortir de la rue du petit bois un 4X4 a tenté de bousculer ma femme (le mot est encore autorisé ? Le pronom surement pas mais on vous emmerde) puis comment après avoir fait semblant de la laisser passer au passage piéton perpendiculaire ; parce qu'elle avait protesté ; il l'a insultée, s'est moqué d'elle et tenté de l'écraser. J'ai relevé le numéro, et... Je suis comme les éléphants... Qu'il fasse très attention ce merdeux de niortais, il est des choses auxquelles vous ne croyez pas bien plus efficaces que le vandalisme, la violence, les allumettes, la masse ou les armes. Ce ne sera pas le premier. Pas la peine de me surveiller pour le protéger : je n'ai pas besoin d’approcher pour agir et je saurai vous détecter... Vous allez voir ce que vaut mon sixième sens... Parce que nous revenons là à votre victime innocente ailée. J'étais bien ennuyé de la voir finir desséchée comme c'est trop souvent le cas, pendant des semaines. Je me mis dans la tête de l'enterrer. Avec ma canne pour grattoir, en terre meuble, ce devrait être facile, et ce le fut... Je pris donc l'oiseau avec une poche plastique en guise de gant, et le déposait dans une autre poche et puis je confiais la barre à mon intuition, mon sixième sens, pour trouver un endroit discret et tranquille dans la ville. Et ce sens surnuméraire m'emmena à un endroit où je ne vais jamais !

Samedi_26-10-13 015

Et voilà où ça m'a mené*;) Clin d’œil. Y'en a des pourries d'accord, mais y'a pas que ça loin s'en faut ! L'opération s'est même avérée plus rentable que la dernière fois (seuls les facebookiens sont au courant : j'avais publié le 23 septembre 2013 une photo de pommes de récup, l'étape intermédiaire, et la compote qui en avait résultée, avec explications bien sûr auxquelles vous n'aurez pas accès, les photos suffisent). Parce que tout ça a été jeté, il n'y a pas de pommier à cet endroit et c'est une variété ancienne désormais interdite par la grâce des instances supérieures appliquées à faire disparaitre toutes nos racines pour asservir le jardinage comme l'est déjà l'agriculture à la mainmise des semenciers, comme dans d'autres domaines on vous inféode aux labos par exemple.

Samedi_26-10-13 032

Une fois lavées, avouez qu'elles ont de la gueule non ? L'eau étant récupérée pour la chasse d'eau, comme quoi on perd rien (je n'ai pas la possibilité d'avoir de plantes, donc d'arroser : le seul endroit où elles auraient assez de la lumière est l’appui de la fenêtre et c'est interdit. Nous, nous respectons les règlements).

 

Samedi_26-10-13 053
Samedi_26-10-13 038

Et voilà ce que ça donne : deux pleines casseroles prêtes à cuire... Pour ceux qui n'auraient jamais fait de compotes : il est normal, quand on la coupe, qu'une pomme qui reste 1/2 h à l'air change de couleur. Ça n'entrave en rien le résultat final, mais il faut se dépêcher de cuire. Quand j'étais enfant ce sont des dizaines de kilos que j'ai fait ainsi (hé oui !), mais la plupart d'entre vous n'ont pas connu cette vie saine qui ne laissait pas le temps au cerveau de déraper dans des considérations existentielles vaseuses et oiseuses. Je me marre à ce propos, il y a une heure un type a prétendu sur mon mur Facebook, relativement à ma publication à propos des sages-femmes, que naitre à la maison c'est mourir. J'ai l'air d'un mort franchement ? Je croyais que vous ne croyiez pas aux fantômes ? Ça relève des mêmes faits de civilisation. Vous avez oublié à peu près tout de nos savoirs ancestraux. Les nostalgiques qui réintroduisent du "retour aux sources" rebaptisé "vintage" (étymologie?) ne pratiquent généralement que des succédanés, des ersatz assistés de moyens modernes. Moi j'ai connu la vie d'avant : celle où on se démerdait avec "sa bite et son couteau" comme on dit trivialement*=)) Mort de rire.

.

C_Samedi_26-10-13 002

Et voilà juste en fin de cuisson ce que ça donne : une casserole pleine à la gueule, pas moulinée mais on s'en fout... A la cannelle s'il-vous-plait ! Oui j'en ai un gros bocal *:) Heureux. Et c'est pas le peu de gaz qu'on a utilisé qui grèvera beaucoup le budget... Faut savoir qu'on a changé la bouteille juste avant cuisson, la précédente datait du 8 mai de cette année. Comme quoi ça dure hein ? Bon c'est vrai que perso je ne prends qu'un repas et un petit déjeuner généralement, ma chérie mange à l'AFPA le midi (elle a un repas de plus en fait)... Mais tout de même... Et tiens, à propos de la cantine de ma moitié : ce mois-ci c'est vous les niortais qui avez payés... Vous jetez vos jeux sans regarder et moi je passe derrière *=)) Mort de rire. Heureusement parce qu'entre les bêtises de Direct-Énergie qui m'a prélevé deux fois et le garage à payer en sus du loyer, je ne savais plus très bien où j’habitais financièrement malgré les 140 € d'aide de deux copines non niortaises qui soutiennent ce blog quand elles peuvent (on se retrouvait avec plus de factures que de revenus). Je voulais le souligner pour bien vous montrer, chers dégueulasses niortais, que vous pouvez bien nous mépriser du haut de vos 4X4 garés comme des merdes, ne respectant jamais le code, collant au cul de notre tire quand elle roulait au point qu'on en voit plus la plaque, et même essayer de nous tuer comme vous l'avez déjà fait ; ou nous trompant sur la qualité des services comme c'est arrivé maintes fois et comme ça a été le cas pour le contrôle technique apparemment foireux de la bagnole ; à moins, comme je le laisse entendre dans le précédent papier que ce ne soit un sabotage (ce qui est fort probable, le contrôleur nous ayant toujours bien servi jusqu'ici) ; vous pouvez. Nous sommes toujours les derniers à nous foutre de vos pommes et gratuitement encore ! Tout le monde se fout de tout ici, sauf des gens qui refusent de cirer les bottes et se mettre à genoux. La guerre ne fait que commencer. Après l'ordi, après des choses qui ont disparues ou ont été cassées dans l'apparte, la bagnole... Je l'ai dit : les organes qui commandent au démarrage sont en bon état normalement... Quasi-neufs. Dès qu'on a eu trois sous on a fait ce qu'il fallait. Une copine avait envoyé 500 balles et ça a servi en partie à ça. Elle s'est même foutue dans la merde pour qu'on survive ! Alors faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages...

En cueillant les pommes
- Pomme rouge pomme verte ou bleue -
En cueillant les pommes
J'ai dû me tromper un peu
Ma mère m'avait dit Prends ton panier
Prends ton panier d'osier
La deuxième pomme à l'arbre s'est mise à grimper
Pomme je vous ai à œil!
Pomme je vous ai à œil!
C'est pas une pomme mon bonhomme
C'est un écureuil!
C'est pas une pomme mon bonhomme
C'est un écureuil!

Non ce n'était pas non plus un écureuil. Un écureuil au grand cœur que vous avez volé dans ma boite aux lettres il y a quelques mois. Je n'ai pas osé lui dire. Parce qu'elle voulait m'aider à remplacer l'ordi bizarrement grillé avec des organes neufs... Le précédent oui...
Mais c'était bien des pommes, les vôtres, d'enfants gâtés qu'il ne faut surtout pas contrarier. Et parce que vous avez voulu humilier nos pommes depuis dix ans et chaque jour, la guerre est déclarée... Ne me tuez pas ! Ma chérie est plus méchante que moi. Ne touchez pas à un seul de ses cheveux : je deviendrais incontrôlable. Vous êtes des dégueulasses, et quand vous ne le serez plus, ça se verra, vous n'aurez pas besoin de faire mousser vos quelques qualités apparentes pour que tout le monde vous admire. Arrêtez donc de nous prendre pour des poires, vous ne savez même pas les cuisiner.

poire