lundi-10-mars_2 003

Y'a le roi des cons sur son trône qui déverse la litière du chat directement sur le trottoir... Les agents de la ville ont fini par nettoyer mais c'est bien resté deux jours, ou trois je ne sais plus. Initialement elle avait été déposée dans un sac papier au pied du container à papier justement... Y'a quelqu'un à qui ça n'a pas plus. Je soupçonne celui qui a vidé le container d'ailleurs parce que la veille il était plein et le lendemain vide avec ça sur le trottoir.

jeudi_13-03-B 015

jeudi_13-03-B 004

Y'a le glandu qui fout ses merdes autour, ou dessous la poubelle au lieu de dedans, et les glandus qui laissent à trainer leurs godets de caoua terminés ou non sur le banc ou par terre à proximité immédiate de la poubelle ; celle là même dont vous voyez la photo au dessus. C'est un endroit où je suis passé deux fois par jour ces quinze derniers jours, c'est 80 godets en moyenne que j'ai mis à la poubelle. Pas mal non ? Sans compter les multiples canettes que j'ai emmené au recyclage. Au point que j'ai épargné mes voisins en me farcissant un voyage à pinces avec une pleine charette de marché jusqu'à un container public, tant y'en avait ! J'aurais rempli celui de l'immeuble sinon, à moi tout seul. Mais ce n'est pas mon record..; Jeudi, ce sont des bouteilles d'eau entammées que j'ai trouvé... Il y avait assez d'eau pour faire une chasse d'eau (ce que j'ai fait) en un seul après-midi (3 h) de vadrouille dans la cité. Me v'la avec un plein cabas de bouteilles en plastique à recycler, pas mal hein ?

mercredi_5_mars 023

Y'a l'écolo de salon qui cible systématiquement Handicap International. Je me suis farci des kilomètres de rues pour vérifier, je vous assure ! Je n'ai pas trouvé un seul de ses panonceaux sur une pub commerciale ! J'aurais pu en diffuser des tas de photo comme celle-ci. Alors je veux bien qu'on soit critique vis à vis de cette orga, mais faut pas pousser ! Je suis d'autant choqué que je suis mobilisé contre les mines depuis la première opération de Handicap International... La première pétition que j'ai signée, je ne sais plus très bien, mais j'habitais Vierzon je crois..; y'a bien une trentaine d'années de ça.

jeudi_13-03-B 018

jeudi_13-03-B 020

Pis y'a les p'tits anges dont les journaux locaux ont fait l'apologie. Ce sont leurs traces et comme vous voyez j'ai nettoyé et emmené le sac. J'ai fait plusieurs dépôts comme ça. C'est la fête du "père cent" qui consiste à réclamer du fric aux passants et ensuite laisser ici et là des petits tas d'ordures. Pas que des ordures d'ailleurs puisque j'ai trouvé des poches de chips non entamées, des poches de bonbons, et des gâteaux dans leurs poches et même des bouteilles non entamées. Mon fils me disait "ce sont les bourges qui font ça" et n'avait pas voulu y aller... Y'a bientôt huit ans de ça. A Vierzon ça avait une autre gueule le "père cent" ! Les gamins défilaient dans les rues, en procession, portant un cercueil en carton et jouant la marche funèbre de Chopin. Des quêteurs bien sûr longeaient le cortège avec des boites à collecte. A l'époque j'avais trouvé ça admirable. L'allure que ça a maintenant, des dégueulasses souvent habillés de papier chiotte (j'en ai vu l'an dernier : cette année je suis passé le plus loin possible sauf après), je trouve ça lamentable. C'est pas la fête en elle même qui me chagrine, c'est la manière dont elle est faite et ce qu'elle laisse après elle...

Dimanche_9_mars 053

Les petiots ils font comme leurs dabes hein ? Le moindre recoin, la moindre boite aux lettres abandonnée sert de poubelle, SYSTÉMATIQUEMENT. Ça, les boites, je laisse généralement, parce que c'est privé. Cet am je suis passé sur le parking privé d'une résidence pour prendre un raccourci (y'avait urgence coté toilettes), vous auriez vu le dépotoir ! J'aurais honte à leur place. Et ils roulent dessus avec leur bagnole, sans plus s'en faire.  J'aurais encore bien des choses à dire, mais ce sera une autre fois. Je voudrais juste dire que si la police fouillait certains dépôts, certaines poubelles, elle trouverait peut-être les preuves de certaines choses qui la chagrine. Je dis ça, je dis rien, mais je crois que j'ai flairé des trucs encore une fois. Sauf que si je vais les trouver, c'est moi qu'on va emmerder... Alors je n'ai d'autre moyen de traduire ma répulsion pour ce monde de gens si intelligents, comme on me l'a déjà dit, que ce blog. Internet ou pas internet je continuerai de poster ici, de temps en temps, de loin en loin. Les choses sont déjà en place pour ce faire. En attendant gobez donc les belles paroles du renard et n'oubliez pas de lâcher le calendos dont il fera meilleur usage que vous qui ne savez en tirer parti.

Rebeau_Calque7B