rue-mellaise-bisJ'avais rangé les lieux à peu près tout en les soulageant de la jolie boite et du radiateur ; il fonctionne parfaitement, modèle très perfectionné, statique ou soufflerie au choix à plusieurs puissances, y'a juste à fixer les pieds qui tiennent avec des liens de bric et broc *:) Heureux. Pas grave, des vis j'en ai à revendre ! Mon dernier ramassage vient de plusieurs poignées trouvées en vrac par terre précisément dans la rue Mellaise, sensiblement plus haut que l'endroit où une dame fait du nettoyage et à qui Théo rend hommage dans un de ses billets quotidiens. Pour la petite histoire j'ai laissé le balais... J'en ai une floppée invraissemblable et je me suis dit qu'il y aurait bien un pauvre qui en aurait besoin... Hé bien non ! Un massacreur est passé par là, il a éparpillé ce que j'avais rangé et cassé le balais dont il a jeté les morceaux en travers de la chaussée ! Sans doute le même qui a défoncé à coup de masse un écran TV avenue de la Rochelle, et saccagé des tiroirs rue de la Marne (entre autres) : il y a à Niort un militant actif anti-récup. Dans le coin qui nous occupe là je sais que les riverains se fichent un peu que l'on ramasse leur merdouille puisque j'en ai croisé plusieurs qui ne m'ont jamais rien dit. Mais le massacreur a loupé quelque chose : l'un des déposants a pris soin de bien ranger ce qu'il déposait...

couverture-laine

Entre autre de la (belle : pyrex et porcelaine)vaisselle soigneusement emballée et une chaude couverture dans un cabas propre. J'ai donc à nouveau mis de l'ordre et embarqué ces choses utiles. La vaisselle j'en ai déjà, mais si je laisse, ça finira en tessons sur la chaussée. Remarquez y'a un truc super sympa dans le lot et ça sera pour ma pomme Un plat à couronne en pyrex donc, c'est pas beau ça ? Pouvait pas passer une annonce sur "donnons.org" le déposant ? Au moins il serait sûr que ce serait pas massacré ! Parce que voyez vous, la couvrante là, il ne voulait pas que ce soit abîmé, sinon il l'aurait déposée pendant la pluie diluvienne de la veille au soir non ? Là il a visiblement attendu qu'il ne pleuve plus. Il était 5 h du matin et moins d'une heure plus tôt il y avait encore des averses clairsemées. La rue était sèche, et la couverture aussi.

mercredi_23-07 009

Il n'y a pas que rue Mellaise... Le même Théo dans « L'incivisme » avait dénoncé le comportement des habitants du centre-ville et de leurs riverains... J'ai constaté la même chose de nombreuse fois et pas plus tard que ce mercredi matin (23/07) vers 6 H je crois... Et là c'est généralement dégueulasse, quotidiennement. J'ai déjà parlé de la rue Victor Hugo et de mes ressentiments, mais ce matin je me suis demandé si c'était l’œuvre d'un chien, d'un chat, ou de « mon » massacreur... C'est cet activiste que je soupçonne d'avoir massacré une boite de haricots. Toujours est-il que j'ai nettoyé. Non je n'ai pas ôté les sacs noirs ; ça n'est pas mon boulot ; mais j'ai enlevé ce qu'il y avait par terre et j'ai bourré les poubelles publiques tout près, sachant que ½ h, ¾ h après passerait mon pote le cheval accompagné d'une équipe pour les vider. Je me suis gardé le sac Leclerc que j'ai lavé à une pompe publique, ce sera mon salaire *;) Clin d’œil

mercredi_23-07 010

Accessoirement j'ai remis à sa place cette esseulée qui avait malencontreusement trébuché...*:) Heureux

four

Et comme je l'avais dit déjà, au détour de n'importe quelle rue on trouve parfois la lumière, mais aussi parfois d'infâmes fours crématoires comme si les deux extrèmes de l'échiquier s'ingéniaient à polluer nos rues de leurs traces indélébiles et surtout débiles. Y'a du boulot pour arriver à mettre du plomb dans la caboche de tous ces abrutis... C'est peut-être cela qu'il leur faudrait ? Quelques onces dans le cigare pour leur apprendre à vivre ? Eux qui sont si prompts à l'évoquer pour les autres pour tout et à propos de tout... Eux qui ne savent rien de la violence réelle qu'engendre les fanatismes que subissent d'autres ailleurs... De la misère, des souffrances et des privations qui en résultent.

noun_C