ABONDANCE

Le gaspillage de notre « civilisation » ; gardienne des valeurs auxquelles elle prétends convertir les restes du monde ; a continué en dépit de l'état traumatique du pays sur lequel je m'exprime ailleurs. Vous n'avez pas déshonoré l'évangile de la consommation, bréviaire du clampin lambda à l'aise dans cet univers d’abondance pléthorique et d’inégalités flagrantes où on gaspille même les hommes. J'ai vécu à un rythme effréné mes insomnies qui me conduisirent de constats écœurants en découvertes déconcertantes. 

miam (5)

miam (4)

Dénicher du saumon et du riz non périmés dans leurs paquets d'origine ou des moules toutes fraîches ; y'a eu aussi des huîtres un jour ; jetés comme vulgaires rebuts en des endroits où ils n'avaient rien à faire, ne sont que des détails. Et si au marché il y a moins de gaspillage qu'avant, c'est loin d'être le cas dans toute la ville. A ceux qui me disaient observateur, je voudrais raconter quelques épisodes marrants qui prouvent que j'ai surtout le nez pour passer toujours au bon ; ou mauvais, comme on voudra ; endroit. Cette nuit vers 22 h j'ai repéré deux centimes dans un endroit pas éclairé du tout ; le diabète soi-disant non soigné parce que je recours à la naturopathie, est censé m'avoir rendu aveugle. Effectivement, j'y vois pas très clair mais c'est depuis l'âge de sept-huit ans. Ça montre qu'à défaut de voir avec les yeux, je dois bien voir avec autre chose non ? Ça me conduit à vous voir tels que vous êtes, et au fond je m'en passerais bien ! En ces temps où toute la presse et populo dégoulinent de bonne conscience, c'est très dur à vivre. Je n'ai ni le temps, ni le goût, à vous raconter tout. Je voudrais tout de même évoquer une aventure marrante. J'avais tant le bourdon que je m'étais levé à une heure où tous les chats sont encore gris mais qui, dans certaines rues, me replonge dans une ambiance qui évoque ma tendre et campagnarde enfance. Merles et mésanges qui saluent le soleil, et même un coq qui s'égosille à constater le lever de l'astre royal avec toujours quelques minutes de retard sur le constat que je fais du retour de la lumière. C'est là que j'ai avisé une poubelle parfaitement bien rangée et fermée en me disant que y'avait du fric à se faire dedans. J'ai délesté la poubelle d'un cabas d'emballages et j'ai porté ces derniers dans un container public. Au fond, 20 centimes oubliés. Effectivement, y'avait du fric à se faire ! Elle est vraiment tordue mon intuition non ? 

 

FREEGAN

Et pendant ce temps le gaspillage continue et d'autres que moi en profitent et le constatent.  Capture d'écran Facebook ci-dessus à l'appui. Il y en a même qui en vivent. Ce qui me fait dire que Niort n'est pas la pire en la matière. Il est vrai qu'ici tout est fait pour empêcher que des pauvres soient un tantinet avantagés. J'avais vanté, ici même, Leclerc qui bradait ses invendus et légumes abîmés. C'est fini. Y'a plus. Normal, certains pauvres comme nous n'achetaient plus que ça ; ça n'a pas plu. Alors on galère... On a l'habitude. Parce qu'il est des villes ou la récup' rapporte gros ; ici faut beaucoup de nez. Commerçants ou particuliers se débrouillent toujours à rendre inutilisables ce qu'ils ne consomment pas. Mais comme j'ai pas mal de nez, je me débrouille quand même à dénicher des bricoles. Heureusement, parce que outre que les secours n'ont pas ce qui conviendrait à mon état de santé, ben financièrement c'est pas la joie : on nous a encore sucré l'alloc logement faute à notre proprio qui n'a pas renvoyé les papiers qu'il devait à la CAF ; à moins que ce ne soit l'Agence la coupable, mais de toute façon, ils s'entendent bien pour nous flouer tous les deux. J'ai vu leur récent prétendu « ravalement » de façade : peinture sur merde égale propreté. Par exemple pour les balustrades : directement sur la rouille ! Ça aussi c'est du gaspillage tiens ! La rouille va continuer à ronger en dessous et ça finira par tomber en ruine. C'est un peu pour tout ça que la bonne conscience qui dégouline ces temps derniers me fait gerber : la pureté du cœur ne s'achète pas aux enchères sur Ebay, non plus qu'avec une feuille de choux arrachée à coups de bousculade pour être bien dans le coup. Un engagement sur des valeurs, c'est l'histoire d'une vie.

IMG-20150107-01598