jeudi 28 janvier 2016

A la mémoire d'un pote écolo

Vous me permettrez de sourire ? Il est rare qu'un deuil me fasse sourire, mais là y'a de quoi. Ils étaient tous à la messe d'adieu. Nous on a préféré ne pas y aller en dernière analyse ; je l'ai dit sur FB : on n'avait pas envie de se coltiner tout un tas de monde qui ne souhaitait sans doute pas notre présence et que nous n'avions pas envie de voir pour la plupart. Le recueillement c'est dans l'intimité. Au surlendemain de l'annonce de son décès ; qui ne devait pas être tout à fait tout frais je pense, ça... [Lire la suite]

samedi 23 janvier 2016

“Omnes laesus ultima necat”

 Nous avons quelques raisons d'être contents aujourd'hui, et pas des moindres. On nous a donné un beau pain, mais pas seulement, des fromages aussi. Ce n'est pas la seule cause de satisfaction : Pour ma santé, j'avais besoin de stévia pure. Celle au maltitol et autres succédanés courante dans le commerce me fait du mal ; je suis allergique aux excipients pourtant réputés neutres, ça me fait de l'urticaire, qui plus est douloureux, surtout sur les jambes et dans le cuir chevelu. On n'en trouve plus à Niort, de la pure. Les... [Lire la suite]
dimanche 17 janvier 2016

Ventouse glauque

 Le manège s'est endormi et c'est le coeur un peu serré que je le regarde comme symbole de mes rêves enfuis d'une enfance où il fut pour moi un luxe très rare et occasionnel ; pas que mes parents n'auraient pas eu les moyens de temps en temps, mais voilà, la première fois j'ai été puni parce que j'ai pas attrapé la queue du Mickey qu'on me tendait, je ne comprenais pas qu'il fallait le faire, la compétition ça n'a jamais été mon truc, c'est génétique ; la punition c'était qu'on n'y retournerait jamais. Ce ne fut pas jamais mais... [Lire la suite]
mercredi 13 janvier 2016

Le monde tel qu'il est

Un couvercle de poubelle à emballage qui baille aux corneilles parce que le conteneur déborde, c'est commun. Mais celui là m'a attiré, et de loin en plus, puisque j'étais de l'autre coté du parking d'en face. Et de traverser en diagonale pour trouver à défaut de la fortune, de quoi égayer mon article. « - Ca n'a strictement rien à foutre dans les emballages » me suis-je dit. Et du coup j'ai embarqué en évitant au mec que sa poubelle soit refusée, en me demandant aussi pourquoi les gens achètent des jolis tableaux ; ils... [Lire la suite]
samedi 9 janvier 2016

Pour une orange, juste une orange

Voilà c'est fini. Nicolas est parti loin dans l'infini ; on a rangé le nez de Cyrano et Colombine redevient Margot, le saltimbanque va se rhabiller, chantait si bien Fugain. Père Labedaine de carnaval, ça me connaît, à l'aube du siècle où je composais au carrefour de l'identité commerciale qu'on a collée au personnage et des racines de la fête, comme je l'avais raconté. Maintenant on veux complètement balayer l'origine, et imposer ce qui s'est déjà largement répandu sur la planète, une imagerie vidée de son contenu, ramenée à... [Lire la suite]
lundi 4 janvier 2016

Désolation

Heureusement qu'il y a des fleurs comme je dis si souvent. Je nous ai fait un petit bouquet avec des fleurs jetées pour égayer un peu notre boui-bouis, dans un vase de récup (ça remonte à pas mal d'années déjà). J'ai refais une virée dehors en dépit de la pluie et la désolation d'après fêtes valait celle des jours précédents. Quand les lumières s'éteignent ça me fait penser à une vieille chanson de Fugain... « …/...Quand s'éteignent les lumières,Quand le théâtreS'arrête de battre,Le coeur de Pierrot s'arrêteQuand meurt la... [Lire la suite]
dimanche 3 janvier 2016

Les cendres de l’Épiphanie

Le ciel pleure sur la médiocrité des lendemains de festivités, il pleut, aux odeurs de dégueulis et de reliefs éparpillés au grès des humeurs. Aujourd'hui c'est pourtant encore fête mais ça reste secondaire, une tradition d'ailleurs décalée puisqu'autrefois l’Épiphanie était le 6 janvier, mais aujourd'hui c'est reporté au premier dimanche qui suit Noël. Pour des raisons de praticité et ne pas ajouter un jour férié sauf pour rapporter aux commerçants. Plus personne ne se soucie de cet événement hautement symbolique . C'est sans... [Lire la suite]