fleurs (3)Une petite fleur dans la ville qui pleure le chagrin du ciel écœuré de l'incurie humaine et de l'iniquité de la société qui en massacre l'écrin. Pendant que vous nuiteboutez en prétendant changer (quoi au juste ? J'ai pas bien pigé) la société ; des misères et des partages passent complètement au dessus de vos consciences désabusées. Que ferez vous, alors que ce qui est à votre portée immédiate, sans grande remise en cause, sans bouleversement des structures actuelles et sans risques de CRS ou poursuites, vous ne le faites pas ??!?

GAZ

J'ai, je crois, complètement oublié, mais je n'en suis pas sûr, de parler d'un camping gaz récupéré il y a quelques mois. Actuellement il me dépanne bien, étant privé de gaz. C'était je ne sais plus qu'elle débauche de gaspillage à l'air libre, j'avais tout embarqué et bien m'en a pris. Le tri fait (y'a eu beaucoup de rebut), il m'est resté cet engin dont la cartouche est quasi pleine. Plusieurs jours qu'on l'utilise. Et quand je dis qu'on trouve mieux dans vos déchets que dans ce qui est donné ou vendu, faut voir qu'il est quasi neuf. On m'a donné un bleuet, c'est un tas de rouille antédiluvien. Heureusement que j'ai d'autres pour relayer. Sans compter mes cv360 spécial rando (en ai 2) de trente ans d'âge au moins, mais toujours vaillants et pour qui j'ai des réserves de cartouches.J'ai aussi deux mono-feux avec consigne de 5 kg, de récup aussi, l'un remonte à 12 piges mais ça tient la route. Heureusement que j'en ai donné !

Capture JOUETS A DONNER 2

Je cause de ça parce que j'ai eu un choc sur Face Book ! Une dame qui cherche à échanger de menus objets contre à manger pour ses enfants !! Du troc pour de la bouffe, je fais ça aussi. Le choquant c'est que c'est pour ses enfants. Le gros chagrin. Mais le plus délirant c'est que ça lui a été donné ces objets là, et je sais par qui voyez vous. Parce que le gars, c'est mézigue qui lui en ai fait cadeau en échange d'un service... Des objets que j'avais récupéré aussi. Je l’avais dit au gars : « j'ai pas de thunes, mais je peux te filer ça ; c'est de la récup » (+ quelques autres bricoles).
Pendant que vous nuiteboutez et rêvez, le gaspillage continue et la misère surfe dessus, au risque de poursuites de la part des meneurs de jeux de la réalité concrète. Parce que la récup est toujours au risque d'un flag qui te conduiras tout droit au tribunal garant des intérêts bien compris des salaires des cadres de la distribution, qu'elle soit commerciale ou prétendument humanitaire. C'est pas neuf, déjà quand j'étais bénévole dans les années 90, en humanitaire, j'avais honte de la manière dont on traitait les gens ; enfin pas moi ; de la merde qu'on distribuait, pendant qu'associatif écolo parallèlement, je trouvais des trésors dans vos dépôts sauvages. Une connaissance m'a tenu le même discours y'a quelques mois. Sans compter les enflures qui s'arrangent à vous casser. J'ai passé un message pour un frigo de dépannage récemment ; quelqu'un est venu me faire une offre publiquement, cassant ainsi toute autre proposition possible ! Parce que bien sûr, il n'a pas donné suite. Casser la baraque du pauvre, c'est commun ici. De toute façon, si je racontais l'histoire de mon premier frigo dans le coin, vous verriez de quoi je cause. Je voulais une occase, on s'est arrangé à ce que toutes me passent sous le nez... Il a fallu que j'en récupère un au fond d'un ravin, qui tenait lieu de décharge, après une descente en rappel, alors même que je souffrais de tendinites !! Juste comme ça quoi... Il a duré dix piges quand même, hein ? Après je me suis adressé à Happy cash Niort (aujourd'hui en faillite) ; il a pas tenu trois mois ! Et la porte m'est restée dans la pogne entre autres détails. Du coup j'ai voulu faire profiter le magasin « Envie » de mes deniers ; lui aussi liquidé maintenant ; et j'ai eu une autre merde, qu'il a fallu rafistoler pour qu'il tienne la route... Vous voulez changer le monde ? Ce n'est pas avec des péroraisons jusqu’à plus d'heure, qui serviront les marrons à de nouveaux leurres électoraux. C'est au quotidien en changeant d'attitude vis à vis de votre consommation, de ce que vous jetez, et de votre prochain. N'importe comment, si vous restez dans cette logique aveugle, la mort est au bout du chemin.

Pendant que vous nuiteboutez, on nous empapaoute joyeusement et en douce... Ni vu, ni connu j't'embrouille ; la main de fer dans le gant de velours qui vous caresse dans le sens du poil. Il y avait déjà la pub qui vous lessivait le cerveau ; maintenant vous ne pourrez même plus vous plaindre si elle est mensongère. Vous n'avez pas fini d'avaler n'importe quoi, et de naviguer de gaspillage en gaspillage, par déception interposée.

IMAZGE TAROT 2

Tu veux changer le monde compagnon ?
« “Be the change that you want to see in the world.” => "Sois le changement que tu veux voir dans le monde."  Mahatma Gandhi... Certes. Mais que cherches tu exactement ?
Les rêves révolutionnaires n'ont jamais accouchés que de dictatures généralement sanglantes ou sont partis en eau de boudin.

Et puisque on parle de "révolution" ; c'est un anniversaire ces jours-ci. Mes potes du net de plusieurs années, et mes intimes, savent combien je suis lié à cet épisode de l'histoire contemporaine... Mais ils ne savent pas toute l'étendue des conséquences... N'importe comment, bien avant ça, les maoïstes soixantehuitards annonçaient dans des brochures tombées en ma possession au hasard de dépôts sauvages, le recours à tous les moyens qu'offrent la violence pour faire le "bonheur" des gens malgré eux. De l'avenir de la planète et de l'humanité, rien à foutre. L'important est de mettre le monde en coupe réglée. D'aucuns persistent et signent d'ailleurs. Sur la page que je vous intègre à ma dernière phrase, on trouve mot pour mot, le texte d'une des brochures dont je vous parlais, vieille d'une cinquantaine d'années. Ces gens là sont aussi destructeurs, nuisibles, violents, pollueurs, que le capitalisme qu'ils dénoncent. Et contrairement à ce que la propagande du système en place vous a fait gober récemment ; les athées ne sont pas plus généreux que les croyants. J'ai vu des trotskards humilier des miséreux ; et j'ai bien failli me prendre un pain dans la gueule de la part d'un lambertiste, pour avoir fait l'aumone à une mendiante (y'a un bail).  N'importe comment, dans le marxisme d'origine, le lumpenproletariat, et ses déclinaisons de misère et de souffrance, sont tenues pour des agents de la réaction, consentants !! Au contraire de l'aproche d'un Bakounine par exemple, mais bon, l'anarchisme, pour accoucher d'une société qui tienne la route, nécessiterait un niveau de conscience très élevé ; ce à quoi n'accèdent ni n'aspirent les masses. Ce à quoi ne souscrivent pas la plupart des "anars" actuels, qui gaspillent autant que les autres et qui pensent que la "révolution" ça serait juste de pouvoir faire ce qu'on a envie ; fumer un pétard et jouer à la bête à deux dos.

INFOGRAPHIE. La chasse aux décharges sauvages est ouverte

Serions-nous tousdes ordures ? L'équivalent de 8,7 tours Eiffel (88 000 t) d'immondices est négligemment jeté chaque année en France, au bord de nos routes, dans nos rivières ou nos forêts. Avec les beaux jours, ce sont aussi les dépôts sauvages qui reviennent.

http://www.leparisien.fr

N'importe comment, avant même d'apprendre à partager, faudrait déjà apprendre le respect, et ça c'est pas gagné, si j'en juge par certains spectacles...

corbeau-casse-tete 2208_0904

Je serais claboté avant que le monde n'ait changé ; je veux dire dans le sens où je l'espère, mais ne crois plus guère. Oui, parce qu'il a bien changé le monde... Ajoutant chaque jour une goutte de pluie à mon chagrin.
Il y a quand même quelques rares personnes généreuses, qui partagent. Parmi elles ; à mon encontre du moins ; deux ou trois chrétiens, d'un niveau de conscience bien supérieur à la plupart de leurs coreligionnaires, vu sur quels combats on se retrouve ; et une tout particulièrement, inconditionnelle de ce blog. Alors, comme je connais son attachement à la Vierge et qu'aujourd'hui c'est l'aniversaire de la désincarnation de Bernadette Soubirous (✞ 16 avril 1879, Nevers)...

LOURDES 5

Je lui dédie ce dessin(1)piqué sur une bouteille d'eau de Lourdes que j'avais photographiée... Même ça, y'en a qui jettent ! Hors le détenteur d'une telle chose, c'est qu'il y croit un chouïa non ? Peut-être n'ont-ils pas obtenu le "résultat" escompté ? Comme beaucoup, ils n'ont pas pigé ce que, remarquez, j'ai mis des années à comprendre... C'est tout récemment que j'ai mis la main sur la clef. Avant de claboter, je vous la livre, même si ça n'a pas grand chose à foutre ici. Comment dire ? Un "miracle" ça tient à ce que chaque particule n'est qu'un champ ouvert d'un côté vers l'infini et de l'autre vers l'Absolu. Mais ça n'entre en vibration que sous l'impulsion de la foi. Et la foi, c'est pas la croyance !! Un miracle ça peut arriver à un grand sceptique, un incroyant même, parce qu'il a une once de foi à une seconde donnée. Un état d'esprit différent qui relève de la grâce en fait. Ça vous tombe dessus sans crier gare parce qu'à ce moment vous avez atteint un état de conscience du Coeur. Et ça, ça n'arrive qu'en un état émotionnel particulier, où on s'oublie complètement... Je l'ai vécu trois ou quatre fois dans ma vie... Avouez que vu mon âge, ça fait pas bézef *:) Heureux

GRAAL COEUR 16

(1) revu et « corrigé » par ma pomme, histoire que mes modestes « talents » artistiques ne soient pas perdus complètement. Une revue m'a acheté 4 dessins, avec quelques articles,  y'a un an. Depuis que dalle... Par contre pour m'en chouraver, y'a toujours du monde...