lundi 30 mai 2016

J'ramène ma fraise

Soyons un peu plus léger après mes derniers papiers compliqués : y'a quelqu'un super-gentil qui nous ont donné des fraises ; c'est d'autant plus gentil que la dernière fois qu'on s'est vus je lui ai vraiment pas donné bézef et alors qu'elle me conseillait, pour ma santé, de manger des fruits et particulièrement des fraises et des framboises. Je lui avais dit que je désespérais d'en avoir cette année, et que j'avais de grosses difficultés à ce niveau. Pas les moyens d'acheter... Et on avait eu en tout et pour tout deux petites... [Lire la suite]

dimanche 29 mai 2016

La décrépitude est au pouvoir

La maison brûle et la bande à Panurge regarde ailleurs, hébétée. La sagesse lui faisait déjà défaut ; maintenant c'est la raison qui fout le camp. Là dessus le troupeau qui ne connaît du dialogue que la colère, la vindicte, l'insulte, et les exactions, est bien à l'unisson de son "gouvernement" de pingouins qui vient, aux dernières nouvelles, de léser gravement le budget de l'écologie. Ministère secondaire entre les paluches de ces empafés, qu'ils soient de droite ou de gauche ; strapontin de la "République" ou ce qu'il en reste, mais... [Lire la suite]
vendredi 27 mai 2016

Vivre à crédit, deuxième volet

Mon précédent papier s'est basé sur le fruit du soleil, un concentré de vitamines qui serait, selon certains auteurs, le fruit préféré des français. Possible, je n'en sais rien. Originaire de Malaisie elle serait arrivée chez nous, sous sa forme bigarade au temps des croisades via la Chine transmise par les Perses aux Arabes. C'est dire si son acclimatation sur les pourtours méditerranéens est ancienne. Dans une synthèse graphique choc, j'ai évoqué le temps de l'apartheid où les rêveurs dont j'ai fait partie s'attachaient aux... [Lire la suite]
vendredi 27 mai 2016

Vivre à Crédit ?

Nous avons toujours vécus à crédit dans ce pays. Il fut d'abord sans intérêt, puisqu'on se servait sans rien demander. "Le temps béni des colonies" (Sardou) après celui de la traite. Nous y avons pris des habitudes toujours d'actualité. Le scan là, est le plat verso (4° de couverture) d'un livre de 1954. On présentait ; la pub déjà ; les oranges, comme toutes les autres richesses au demeurant, comme "Françaises" et gogo gobait... Il gobait avec délectation et consommait la production de l'incohérence existant entre l'affirmation des... [Lire la suite]
mercredi 25 mai 2016

L'Idéologie ou la vie

 Un joli bouquet pour enjoliver ma carrée ; cent pour cent de fleurs récupérées par brins sur d'autres plus ou moins fanés où il subsistait quelques brins. Un bouquet pour éclairer ma morosité désenchantée ou je brasse les regrets d'avoir perdu force et santé. Avec des Sissi, il n'y en a eu qu'une, on rebâtirait l'Autriche ; comme on mettrait Paris en amphore ; et Sarkozy aurait été duc de Hanovre plutôt que président des Français. On n'aurait pas de pingouin en livrée régnant sur nos grenouilles, et l'Autriche... [Lire la suite]
lundi 23 mai 2016

Je m'interroge...

Des voitures brûlées, une brutalité bestiale sourd de notre société, et même des vies mises en danger au nom de revendications justes ou non n'est pas mon propos. Ce qui est ma préoccupation c'est cet argent gaspillé, notre outil devenu maître, comme dans l'histoire que me racontait ma maman le soir dans mon petit berceau et qui ne m'a jamais quittée. Au lieu de m'endormir ça suscitait un flot de questions... Je ne comprenais pas, maintenant j'ai compris. Permettez que je vous conte un conte ? "C'était un menuisier qui avait un... [Lire la suite]

vendredi 20 mai 2016

la folie destructrice en roue libre

Un petit pois de conscience qui prétends à l'intelligence déployé par la plus insignifiante créature de la biosphère ; la moins bien armée physiquement, et c'est toutes les formes de vie qui le payent. Le cosmos entier s'en ressent, à l'infini. Il est bien trop tard pour être optimiste, il faut gérer nos dégâts. Mais qui sera assez persuasif pour éveiller les consciences ? Un orignal regarde des #avions larguer des bombes sur la Russie en 1941 #histoire pic.twitter.com/pGRjGmqYRl — Photos Histoires (@PhotosHistos) 20 mai 2016 ... [Lire la suite]
jeudi 19 mai 2016

Du sang et de la sueur dans vos poubelles

Vous voyez bien qu'on trouve n'importe quoi quand on s'avise de fouiner dans les sacs que certains laissent à traîner à peu près n'importe où ! Le coeur et le chapelet ne viennent pas du même endroit. Ils sont là posé sur une feuille de platane qui date d'août 2015. Les chapelets, j'en ai déniché une petite collection comme ça. Et de vrais objets de cultes en plus puisqu'ils viennent, d'aprés des gravures dessus, de Lourdes, Fatima, Rome ou même Jérusalem ! J'en ai donné d'ailleurs. En dehors du mien pendrouillé à un mur pour l'avoir... [Lire la suite]
mardi 17 mai 2016

HECATOMBE

J'ai encore épaté des internautes avec mes violettes blanches. Ce sont des sauvages, c'est ça qui les surprends. Quand j'étais enfant c'était sinon commun, du moins pas trop rare. Ma grand mère, qui était passionnée de fleurs et s'était aménagé un petit carré floral sous ses fenêtres, me disait que les variétés cultivées, quoique issues directement de celles-ci, étaient différentes. Cette photo ci a plusieurs années, au moins 8 ans je crois. Je me souviens parfaitement où : dans un petit bois en bordure de l'autoroute A10, juste avant... [Lire la suite]
samedi 14 mai 2016

Requiem pour demoiselles

J'adorais courir après les libellules quand j'étais petit. Nous avions des prés humides, inondés une partie de l'année, qui fournissaient des pâturages d'une richesse incomparable, et un foin odorant comme on ne sait plus en faire. C'était une féérie d'odeurs au fil des saisons. Une biodiversité pléthorique de plantes ; y compris des champignons comme les morilles ; de fleurs ; et petites bêtes en tous genres. Et justement des grenouilles et des libellules. Je les imaginais comme des fées alors même que j'ignorais tout de la... [Lire la suite]