singes 4Te voilà citoyen lambda, consommateur plutôt, même pas acteur ; et c'est moi que tu traites de contemplatif ! T'as rien à dire par toi-même qui n'ait été rabâché par ton média favori. En ce moment tu causes pokémon et jeux olympiques. Comme tout le monde sait ce que tu racontes, tu fermerais ta gueule que ça changerait pas grand chose, enfin, si, je pourrais entendre les oiseaux dont tu as rien à foutre. Et c'est pas la peine d'essayer de te montrer autre-chose, parce que tu te bouches les mirettes ; ni de te dire autre chose, parce que tu te bouches les esgourdes. De toute façon, dès que tu es en cause, tu veux rien savoir. Tu attends tout de l'Etat, de la classe politique, sans jamais penser que tu pourrais faire un geste.

ampoules 2

Et quand tu le fais le geste, tu fais n'importe quoi, comme un con. Cette photo là, j'en ai des dizaines comme ça ! Ca c'est la dernière. Pourquoi dire où je l'ai prise puisque j'ai vu le même spectacle dans tout Niort, mais aussi à Saintes, Saint Jean D'angély, Fontenay le comte, La Roche sur Yon quand j'ai pu me payer un billet d'escapade ; ce qui n'est pas arrivé depuis plus d'un an, alors je colle un cliché qui a moins d'une semaine. Niortais de souche. Pourquoi te casser le bourrichon puisque même le responsable du magasin fait comme toi ? C'est pourtant écrit en toutes lettres "sauf ampoules classiques" et y'a des petits dessins explicites en plus. 80 % de ce qu'il y a là-dedans est inapproprié et le container ne sera donc pas recyclé. A quoi bon développer des éclairages prétendument "écologiques" si le résultat est l'exploitation à outrance de matériaux rares, dont l'exploitation est polluante, et si ce n'est pas recyclé ? Toute une technologie à la remorque du nucléaire et qui, comme toute l'électronique, contribue à notre confort sur le dos de la misère. J'ai souvent mauvaise conscience à me dire que même mon combat ne se mènerait sans ça.

exploitation enfants

Au moins mon smartphone à moi il est de troisième main, c'est un cadeau reconditionné, plus ou moins capricieux. Il n'empêche qu'au départ il réponds aux mêmes normes et conditions de production. Et je ne l'ai que parce que, je suis bien obligé de m'adapter. Vu mon état, il est préférable que j'ai un moyen d'appeler les secours à tout moment. J'ai vu, un jour que j'étais en mauvaise passe au pied de mon immeuble même. Y'en a pas un, des passants ou des voisins, qu'auraient bougé le petit doigt. Alors quand je suis à deux ou trois bornes, pensez ! Je maudis cette société piège qui m'enchaine à ses diktats pour produire de la mort.

Toutes nos technologies reposent sur des ressources importées, tirées des entrailles de la Terre au prix du sang, de la misère, quand ce n'est pas la guerre. Sur la sueur de ces malheureux qui subissent aussi les guerres fomentées par des puissances extérieures au prétexte de la "religion" qui a bon dos, ou de la "démocratie" qui sent sa manipulation à plein nez...

Google gagnerait n'importe quelle élection

Que se passerait-il si un moteur de recherche sur Internet choisissait un candidat et décidait de lui faire gagner les élections? Eh bien, le candidat gagnerait: il suffirait pour cela qu'une intervention humaine arrange quelque peu l'ordre des résultats affichés lorsqu'on tape son nom lors d'une recherche.

https://www.letemps.ch

Les vrai maîtres du jeu ne sont peut-être pas ceux que vous croyez... Voir le lien ci-dessus pour se faire une petite idée de la question sans reprendre pour autant les thèses de complotistes qui sont, eux, des singes manipulés par l'intox de puissances étrangères, justement pour détourner votre regard de où il faudrait regarder. Semer la confusion dans les esprits est aussi, sinon plus efficace que les attentats.

Et pendant ce temps, toi, le singe, tu continues de tout dégueulasser, joyeusement, de faire n'importe quoi ; tant qu'il y a des larbins pour te servir, toi le "français" de souche vermoulue de racines prétendument chrétiennes ou "laïques", seigneur de la dépravation élevée en culte.

decharge

J'ai entendu les voisins de ce dépôt se plaindre de ce que c'était sale... Sauf que ce sont eux qui le font, et pas un qui aura l'idée simpliste de compacter un peu, de nettoyer. Ils attendent la bonne volonté de la ville, qui nettoie de temps en temps, et ils recommencent. Entre temps les chats, un principalement, ont tout éventré.

matou aout

Un des principaux "coupables" c'est lui. La photo a deux ans... Entre temps il a pris ses marques dans le quartier. Il y a quelques jours j'ai rencontré le compagnon de la propriétaire, on a discuté pas mal de temps au pied de Notre Dame ; ce qui m'a permis de voir qu'une bande de pigeons et tourterelles l'a réinvestie. Il m'a dit qu'ils n'ont jamais réussi à lui faire réintégrer la maison. A quoi bon avoir des chats dans ces conditions ? Il y en a un autre qui lui dispute le territoire, un gros angora, et puis il y avait un orange et blanc que je n'ai plus revu depuis un moment. J'ai eu des chats, puis j'ai fini par renoncer définitivement ; j'arrivais à les fidéliser au point qu'ils m'accompagnaient perchés sur mon épaule ou marchant au pied comme un toutou, et ne désertant jamais la maison Mais j'ai pas de bol, ça a toujours fini en jus de boudin. On m'en a flingué trois, et les deux autres j'ai dû les donner. Le premier par résignation ; je vivais en caravane, semi-nomade, et j'ai dû me défaire de la caravane et partir au hasard. Une copine a insisté pour que je n'emène pas le chat. Parait qu'il s'est adapté, je n'ai pas eu le coeur à lui reprendre. Le deuxième par force : il avait vu mourir son frère tué par une bagnole... Bizarrement Laïka (ma chienne) et moi, avions réussi à plonger, ainsi qu'un des chats, mais pas l'autre ! Alors faire monter mon matou dans une bagnole, fusse celle du départ, était impossible. Par chance il avait aussi ses habitudes chez la voisine mitoyenne qui avait aussi un chat... Bouffée de nostalgie, mais qui ne m'éloigne pas de mon sujet vraiment parce que les chats et les chiens ça a contribué au développement d'une production pléthorique d'alimentation industrielle mondialisée, pas toujours très saine d'ailleurs... Et cette alimentation nécessite des technologies de pointes à l'origine de l'exploitation outrancières de matériaux précieux et rares... Récoltés sur le sang et la sueur avec tous les dégâts collatéraux que ça comporte, entre autre cet état de guerre permanent que nous vivons. Les trois singes sont contents de voir des militaires partout. Moi pas ! Je ne me sens pas en sécurité quand la société se militarise à outrance et que je vois des uniformes partout ; ça veut dire que justement, le jour où je serais, ou quelqu'un qui m'est cher, sera victime, ils seront à cent mètre, mais jamais sur place.
C'est le corollaire de notre inféodation à la technologie et à la raréfaction de nos ressources : la guerre. Pas des guerres comme par le passé, pour une portion de territoire ou le prestige d'un général ; des guerres pour le contrôle des richesses et des consciences. Chez nous aussi on contrôle les consciences ; on fabrique le consommateur modèle qui continue à chasser le pokémon pendant que la Terre meurt...

Juste un "détail" supplémentaire comme ça, la désertification vous ne croyez pas que c'est aussi la conséquence de notre surexploitation de la planète ? Et notre population qui va croissant... Ca tiendra combien de temps ? Au moins sur ce terrain là j'ai les mains blanches. Je me suis contenté d'adopter un petit parce que je pensais que c'était nécessaire... A l'heure où il faudrait une réflexion planétaire, on est encore à jouer avec des manichéismes simplistes, et des lubies de comptoir. Et c'est sûrement pas ma pomme qui vais y changer grand chose...

PENDRE