Capture couteauUne balade épique encore ! Réussi à me traîner, pas longtemps certes et pas très loin mais ça valait le coup... enfin ça dépends par quel bout on prends le bâton de merde, mais pour une fois je suis content. Au début j'étais mécontent. Y'avait un sac poubelle à traîner en compagnie d'un cabas ouvert, cour Saint Marc. Ça traîne, et après les chats éventrent et ça fait des ordures partout éparpillées. Ça reste souvent plusieurs jours, le vent emmène le plus léger au hasard et ça fini à croupir quelque part, ou ça va au fleuve, du fleuve à la mer.
Je me suis avisé de coller le sac dans une poubelle du quartier avant catastrophe, mais le cabas dans un premier temps, je l'ai emmené sur un banc, en pleine lumière ; le jour n'étant pas encore levé, convaincu qu'il est qu'un dimanche ça vaut pas le coup. C'est qu'en surface il y a des boîtes de médicaments, pleines (une quinzaine quand même). On aura beau faire et dire qu'il faut le mettre au recyclage en pharmacie ; j'en ai parlé maintes fois, moi aussi ; populo continue à jeter ça aux ordures ménagères ordinaires, voire en dépôt sauvage, comme là, visibles en plus, et à la portée de la pogne de n'importe qui, y compris un enfant.
J'ai donc fait un tri soigneux. C'était propre finalement là-dedans, et au mitan des choses vraiment cassées, j'ai quelques bricoles à examiner au jour. Puis j'ai voulu me débarrasser du non recyclable dans une autre poubelle et en passant ça m'a mené à un autre cabas en vadrouille.
Dedans, rien que des sacs, des poches et des cabas... Propres. Ça a dû servir une fois au plus. Le gars a les moyens, parce qu'il en a payé la plupart. Trois Leclerc dans le lot... Déjà 45 centimes dans la fouille. Avec ça t'as déjà ta baguette en supermarché. Mais le clou du spectacle c'est qu'au fond y'avait un couteau (illustration ci-dessus) et un petit tournevis fin. Le tournevis c'est un Bost, pas complètement de la merde. De toute façon, mes outils, j'en ai une pleine armoire, j'en ai pas acheté 10 %... Pas de ma faute si y'a des cons. Ça se périme pas un tournevis. Et puis le couteau... Un modèle marrant. J'ai cherché sur internet le modèle et j'ai trouvé : Là c'est quinze balles qu'il s'est mis dans la vue ! Bon, ça a l'air de nécessiter un bon nettoyage, y'a des bribes de tabac et de poussière dans les fentes... Mais il est en très bon état.
On peut parler d'économie des ressources après ça tiens ! Parce que c'est pas tout. Dans l'intervalle j'ai trouvé le moyen de dénicher un bocal de guacamole périmé seulement en 2017, scellé et puis une poignée de CD et cartes postales ainsi que deux pébroques en très bon état (non, pas perdus : ficelés dans un sac poubelle avec des godasses : j'ai jeté les godasses).
Il paraît que c'est ma pomme qui ne fonctionne pas bien côté ciboulot ? On vient d'ailleurs, suite au SOS que j'ai lancé récemment, au lieu que de m'aider matériellement, de me proposer de me conseiller. Elle est bien bonne ! Comme si je n'avais pas déjà une AS et comme si j'étais une sorte de demeuré abruti par l'alcool. Quand t'es pauvre, t'es une merde. Ça m'horripile cette attitude. D'autant plus que j'ai été moi-même bénévole caritatif pendant pas mal d'années. Passons, le clou de la journée ce n'est pas un dépôt sauvage nettoyé, c'est une bagnole qui me fait dire que certains doivent avoir peu d'hémoglobine dans leur alcool... Une bagnole, garée dans un coin désert, warnings allumés, avec le moteur qui tourne et les clefs dessus, vers 5 h 30 on se dit que le mec est remonté chercher un truc, ou avait une envie pressante... Le probloc c'est que quand on revient de la ballade, on entends mourir le moteur par manque de fuel et que les warnings continuent de cliqueter. Y'a bien personne dans la tire ! Un vieux modèle en plus, genre années 80, mais luisante comme un sou neuf... Bon, à part ça c'est moi qui n'ait pas toute ma tête hein ?
Désolé mes chéri(e)s, mais la carcasse merde à fond les manettes, mais la caboche, elle, fonctionne. Je veux bien que vous teniez la vie pour absurde, mais ça n'ôte rien à ce que vous n'héritez pas la Terre, vous l'empruntez à vos descendants et tout ce que vous dépensez inutilement, c'est autant dont ils seront privés. Sans compter bien sûr les conséquences collatérales sur la planète par effet papillon.

vie durant 4