lundi 24 octobre 2016

La vie en cage

Une loutre qui s'emmerde dans un zoo... Beaucoup de gens déplorent les zoo bien qu'ils aient considérablement évolués depuis le XIX° siècle. Il n'en reste pas moins que ce sont des conditions non naturelles, où rien que la promiscuité avec l'homme, dénature le comportement et la psychologie de l'animal. Cela le chosifie, comme un objet dans un musée. Le public ne perçois pas la nature à travers cela, mais une forme évocatrice de ce qu'était l'animal autrefois. J'ai pris l'exemple de la loutre à dessein parce que, il fut un temps où... [Lire la suite]

dimanche 23 octobre 2016

Les joies hilarantes de la cité

Une balade épique encore ! Réussi à me traîner, pas longtemps certes et pas très loin mais ça valait le coup... enfin ça dépends par quel bout on prends le bâton de merde, mais pour une fois je suis content. Au début j'étais mécontent. Y'avait un sac poubelle à traîner en compagnie d'un cabas ouvert, cour Saint Marc. Ça traîne, et après les chats éventrent et ça fait des ordures partout éparpillées. Ça reste souvent plusieurs jours, le vent emmène le plus léger au hasard et ça fini à croupir quelque part, ou ça va au fleuve, du... [Lire la suite]
jeudi 20 octobre 2016

Lettre ouverte au chrétien lambda

J'ai posé mon cul sur un canapé de hasard, un petit matin brumeux. Abandonné là parce que les abords du temple, c'est souvent la décharge en sus des poubelles qui y stationnent en permanence. Une mise en valeur du patrimoine on ne peut plus attrayante. Il était finalement confortable ; un coup de terre de sommière ou de produit moquette et un d'aspirateur et il eût pu servir encore. Mais je ne me sentais pas le courage d'aller chercher mon diable et ma chérie (on a fait pire), ni à dire vrai la force. La fatigue m'écrasait et... [Lire la suite]
jeudi 6 octobre 2016

C'est la Terre qu'on assassine

Y a qu'un ch'veux, Y a qu'un ch'veux, sur la tête à Mathieu...Un cheveux blanc sans doute, tant l'humanité en train d'agoniser, alors qu'elle se croit triomphante, a l'air d'un vieillard cacochyme dévoré par le démon de la débauche, celle des moyens qu'elle dilapide. Il n'y a qu'une dent, il n'y a qu'une dent Y a qu'une dent dans la mâchoire à JeanLa dernière qu'il me prends l'envie de casser à coup de rangers un soir de colère quand je vois ce qu'il a fait de la Terre. Evocation évangélique parce que localement j'ai encore... [Lire la suite]