fruit vertC'était le 12 janvier ; je traînais ma carcasse qui rechignait, quelque part du côté du centre ville. J'ai voulu coller une bouteille en plastique dans une poubelle à emballages qui trônait à un mètre d'elle, dans une rue de Niort. Las, dans la poubelle en question y'avait essentiellement du déchet vert dont des jacinthes fanées et des feuilles longues lancéolées que je n'ai pas pu identifier, et de courtes tiges avec des fruits que je ne connais pas. C'est quoi cette affaire là ? Me suis-je demandé. Les plus gros fruits font 2 cm de long.
J'ai balancé la photo sur FB pour le cas où quelqu'un saurait... Mais y'a pas eu un pignouf pour me dire quoi que ce soit. Ça vous fait l'apologie des légumes anciens, mais c'est pas fichu de les reconnaître. Ou alors ça s'en fout de mon ignorance...

 fruit vert 2

Je remis les fruits mystérieux le 16 janvier Cette fois je me suis décidé à en ouvrir un pour voir : voilà ce que ça donne.
Mais pas un pour m'affranchir.
C'est finalement ma chérie qui m'a déniché le nom de la petite bête et ce que c'était.

Melothria scabra - Wikipédia

Melothria scabra , ou " concombre à confire ", est une plante grimpante de la famille des Cucurbitacées originaire du Mexique et d' Amérique centrale. Très facile à cultiver, elle produit de petits fruits comestibles à l'épiderme tigré de la taille d'une grosse olive.

https://fr.wikipedia.org
Melothria scabra

Cette espèce donne des beaux fruits vert clair rayés de vert foncé. Le goût des fruits rappelle celui du concombre. Les fruits doivent être récoltés avant maturité, entre juillet et fin septembre. Ils peuvent se consommer crus (salade de crudités) quand ils sont jeunes. On peut aussi les confire dans du vinaigre.

http://laboiteagraines.com
Accueil

Les semences proposées à la vente sont produites selon les normes de l'Agriculture Biologique. Elles sont vendues : non traitées si elles ont été produites durant les années de conversions (présence du logo Non traitées) ou certifiées en Agriculture Biologique (présence du logo Européen et AB) si elles ont été produites par des maraîchers en Agriculture Biologique ou achetées à d'autres semenciers en Agriculture Biologique.

http://laboiteagraines.com

fruit rouge

Et puis je l'ai « oublié » au pied de mon vase à fleurs (soie : récup) … Et le fruit à mûri. Je me demande s'il pourrait produire d'autres pieds ? Je me demande aussi si celui qui les a jetés savait que ça se mange ?
Le respect et les légumes sont peu respectés dans le comté. Au marché on a vu des parents encourager leur progéniture à shooter dans les légumes tombés au sol. Les moutards trouvant ça très jouissif. J'ai vu des gens piétiner de la nourriture aussi, voire pisser dessus. Et mes dernières récups viennent à l'appui de ce que je dis. Pourtant je ne traîne plus guère tant je suis mal en point. Cependant je ne fais pas une sortie dont je revienne les mains vides. Et je me contente généralement que de petits dépôts sauvages, ou de bricoles à traîner... Ici on balance du saumon, de la volaille, de la crème, des patates, du fromage... même pas périmé, emballé (sauf les patates en vrac dans un sac)...
Y'a pas que la nourriture il est vrai... Gaspillage à tous les étages ; volontaire souvent...

LIT

Ce 24 février ; date symbolique s’il en est une pour moi, autant que le 6 ; j'ai trouvé la solution à un problème qui me turlupinait depuis un bout. Nous n’avions plus de lit en dehors du nôtre. Ça y est ! On en a un ! Tout en pin. Utile si je casse ma pipe à la maison. Faudra juste arriver à le loger...
Je crois connaître son origine. J'en ai vu un en vente sur FB, identique en tous point, y compris le coussin qu'on peut mettre sur le matelas pour faire divan... Au bout d'un moment il a dû être pressé par les événements, et plutôt que le poser dans une institution caritative (y'en a une à 500 m de là), il l'a largué contre un container... Protégé de la pluie par un pébroque en ruine... Il a plu cette nuit là, mais ça a bien protégé le matelas. Ca avait 99 chances sur 100 de foutre le camps à la poubelle. Font pas dans le détail les services municipaux quand c'est réutilisable : tout dans la même benne, cassé au besoin. Pendant ce temps y'en a qui pleurent de ne rien avoir.
Et comment j'ai fait pour trimbaler ça à mon local alors que je suis sans forces ? Ben d'abord c'était pas loin... Le reste relève de l'opération du saint Esprit, ou d'une volonté d'acier comme vous voudrez... Toujours est-il qu'on a un pucier pour poser ma carcasse lorsque mon âme damnée en aura pris congé.
Ca peut aussi servir si on se retrouve à la cloche de bois ; ce qui nous pends au nez ; à squatter notre garage... On a en prime un fauteuil chaise longue rembouré là bas ; il est tout à fait possible d'y dormir, je l'ai déjà fait...

angelus7