EUGENE POUBELLEAnniversaire aujourd'hui du préfet qui inventa la poubelle. Je me demande comment les gens ont fait avant ? Les rues devaient être salement dégueulasses ! Comment se fait-il qu'on ait mis si longtemps avant d'avoir cette idée simple d'évacuer les ordures ? J'en déduis que le bien commun est, depuis des siècles, le cadet des soucis de l'humain. Il est d'ailleurs des pays où c'est toujours le cas. Des autochtones du Maghreb ou de l'Inde par exemple, m'ont parlé des décharges permanentes aux coins des rues, encore en 2017...

poubelle catho

Sans nos ramassages, ce serait l'horreur. Quand on voit que même des catholiques laissent dégueuler leur poubelle, y compris de nourriture. La poubelle ci-dessus est catholique. Un jeudi saint ! Ce n'est pas la première fois que je vois cette poubelle dégueuler ; non plus que d'autres catho d'ailleurs... Quand c'est quelqu'un de n'importe quelle confession ou secte politique, je me dis, l'écologie n'est pas dans leur credo. Mais un catho, à défaut d'écologie, pour un chrétien, il faudrait avoir au moins le respect du prochain, donc du trottoir collectif, à défaut d'amour comme soi même. Et gaspiller de la nourriture en carême, c'est fort de café !
Le gaspillage n'est pas affaire de confession, pas même de statut social. Je le prouve ci-après...

gaspillage (3)

gaspillage (1)

Il était tard, les poubelles du quartier étaient déjà ramassées, et j'avais quelques bornes dans les pattes. J'étais épuisé. Vu mon état c'est normal ; malade et nourris aux expédients. On eût pu penser que je ne me dérouterais pas sauf intuition. Et justement, poussé par une impulsion j'ai pris un chemin de traverse qui m'allongeait en fait ! Une rue peuplée de gens pas friqués du tout, pas tout à fait dans ma situation mais presque... Je n'ai soulevé qu'un seul couvercle de poubelle ; non je n'espérais pas y trouver quoi que ce soit puisque je vous le dis : ça venait d'être relevé une heure plus tôt pas plus. Vu la date, l'état visuel, ce n'est pas récupérable, mais je l'ai néanmoins sorti pour être sûr d'avoir une bonne photo... Ai-je besoin d'un long discours pour exprimer ce que je veux vous dire ? C'est à cause de ça que les baratins électoralistes sur le pouvoir d'achat me laissent froid. Car c'est là un exemple parmi des miliers. Je ne fais pas toujours de photo. C'est risqué souvent ! Je ne suis plus à un âge et dans un état de santé où on prend autant de risques. Il fut un temps, je le faisais par provo, sous le nez de tous... Je recevais des menaces ? La peur changeait très vite de camp. Oh s'il faut faire face, je le fais encore, mais bon, j'évite de le provoquer... Je suis plus prudent.
Il y a donc l'énigmatique histoire de la poubelle ; idée géniale tardive. Mais aussi l'idée de ce qu'on met dedans... Et là, le travail commence à peine.

Paques canal