jeudi 20 avril 2017

J'ai rêvé d'un autre monde ; d'une autre Terre

J'ai rêvé d'un autre monde ; d'une autre Terre ; ou à défaut, à minima d'une autre France. Ça n'arrivera pas. Avec ce qui se goupille aux élections ; ce grand jeu d'illusion où on vous fait croire que c'est vous qui avez nommés les valets des puissants qui mènent la danse ; j'en touche un mot dans mes derniers post sur Crobadures ; ça n'arrivera pas. Vous êtes complices ; même ceux qui ne le veulent pas. Je le suis de force à mon corps défendant. La différence avec beaucoup, j'en suis conscient. Mon... [Lire la suite]

lundi 17 avril 2017

Agneau de caniveau

Week end pascal, je suis passablement cabourne comme on disait dans mon patois natal, et c'est la bouillie dans ma tête. En prime, je tape à trac, sans brouillon, pour me défouler parce que passablement furibard. Du gaspillage j'ai l'habitude... Le précédent papier montrait des steacks jetés par des gens passablement peu friqués. Aujourd'hui on fait mieux ! On déniche un agneau pascal à peine entamé le we de Pâques ! Une oeuvre de boulanger ! A quoi conduit cette société de rejet du religieux ? Conséquence directe de la confusion du... [Lire la suite]
samedi 15 avril 2017

Scories du monde...

Anniversaire aujourd'hui du préfet qui inventa la poubelle. Je me demande comment les gens ont fait avant ? Les rues devaient être salement dégueulasses ! Comment se fait-il qu'on ait mis si longtemps avant d'avoir cette idée simple d'évacuer les ordures ? J'en déduis que le bien commun est, depuis des siècles, le cadet des soucis de l'humain. Il est d'ailleurs des pays où c'est toujours le cas. Des autochtones du Maghreb ou de l'Inde par exemple, m'ont parlé des décharges permanentes aux coins des rues, encore en 2017... ... [Lire la suite]
mardi 28 février 2017

L'oiseau et les cendres

Je pourrais bien la diffuser cent mille fois cette image ; et dix millions de militants avec moi ; ça ne changera pas... Autant vider la mer avec une petite cuiller... Il ne se passe pas une fois que je fasse une virée dehors sans trouver quelque chose gaspillée et accessoirement à grappiller. Tenez, celle là a deux jours, pas plus. C'était par terre, tout seul, dans une poche propre néanmoins, et posé sur un tas de sacs poubelles. Trempé par la pluie, néanmoins les emballages sont étanches. A noter aussi dans une autre poche une... [Lire la suite]
dimanche 20 novembre 2016

Les oignons de la miséricorde

Y fout quoi sur Canal-Décharge François ? Hein ? Juste pour embêter les lecteurs athées, mais aussi les croyants qu'ont rien dans le froc. Enfin pas tout à fait, mais y'a un peu de ça quand même.  Voilà, je vous explique... Si vous vous donnez la peine de lire. Tout a commencé vers deux plombes du mat'. Impossible de dormir... Normatif mon général, t'as le vent qui fait bruire la maison, et le volet du voisin qui joue du tam tam. Leur proprio leur a réparé la semaine dernière. Ils avaient fini par être arrachés leurs machins à... [Lire la suite]
dimanche 4 septembre 2016

La biffe au quotidien, miroir du monde

Je ne sais pas vous, mais moi, une maison délabrée ouverte à tout les vents la nuit, dans une rue tortueuse, ça me titille toujours un chouïa. Je ne passe pas devant sans un minimum de précautions et sur mes gardes. On ne sait jamais trop ce qui peut en sortir, et comment ça peut se passer. Surtout ici où une certaine zone grenouillant dans les squats de fortune et les paradis artificiels n'a pas besoin d'armes conventionnelles pour vous offrir un aller simple chez Borniol. Ils règlent ça à coups de pelle, de chien, de barre à mine.... [Lire la suite]

lundi 15 août 2016

Une goutte d'eau dans un océan

Un couple se tenant par la main, marchant sur une terre désolée, desséchée vers un horizon incertain à la recherche de l'eau vitale pour leur survie. Un jour la misère les chassera peut-être sous d'autres cieux ; la misère et/ou la guerre. Ils croiront partir chercher l'herbe verte et finirons étrangers, fustigés, honnis, dans un bidonville peut-être. Je sais ; en Afrique ce sont généralement les femmes qui sont de corvée d'eau. Les femmes et les enfants. Des kilomètres à pieds, une lourde charge à porter, pour quelques... [Lire la suite]
vendredi 24 juin 2016

Une aube claire

Un petit matin clair à l'aube quand la ville est encore paisible ; enfin en principe ; tel que je les aime. Quelques martinets virevoltent, les oiseaux chantent. Une voiture de police en tournée est passée un peu plus tôt tandis que je reposais mes jambes et digérais mes émotions sur un banc de la place du temple. Ils m'ont souri, m'ont demandé si ça allait... J'ai prétendu que oui, même si tout était relatif. Dans la mesure où je n'avais subi aucune agression, aucun importun, on peut dire, oui, au fond, hormis mes guiboles et mon... [Lire la suite]
lundi 30 mai 2016

J'ramène ma fraise

Soyons un peu plus léger après mes derniers papiers compliqués : y'a quelqu'un super-gentil qui nous ont donné des fraises ; c'est d'autant plus gentil que la dernière fois qu'on s'est vus je lui ai vraiment pas donné bézef et alors qu'elle me conseillait, pour ma santé, de manger des fruits et particulièrement des fraises et des framboises. Je lui avais dit que je désespérais d'en avoir cette année, et que j'avais de grosses difficultés à ce niveau. Pas les moyens d'acheter... Et on avait eu en tout et pour tout deux petites... [Lire la suite]
jeudi 21 avril 2016

Pour une France cradingue dans une Europe dégueulasse

Le coq clame fièrement ses slogans sur sa poubelle dressé, qu'il défendra bec et ongle au besoin en tabassant un pauvre bougre qui aurait le malheur de regarder dedans. C'est que l'immonde pauvre est un criminel forcément. Alors pour une France cradingue dans une Europe dégueulasse, il est prêt à tout au nom de sa liberté de gaspiller, salir, changer en dépotoir. Et bien rare sont les français, dits "de souche" ou importés, que je verrais ramasser une canette devant leur porte. Y'en a même que ça amuse et qui jouent à mesurer leur... [Lire la suite]