mercredi 28 mai 2014

Retombées collatérales

  Au chapitre de l’étrangeté des dépôts sauvages il arrive de tout même des signes du Ciel... Celui de l’Église universelle en voie de réconciliation(1). Comme je l'ai laissé entendre ailleurs, François devait tenter de rabibocher des morceaux, ce qu'il a fait, et en même temps j'avais la trouille pour lui comme je l'écrivais. Bien vu, y'a une poignée d'attentats minables dont l'incendie criminel de l'église de la dormition alors même qu'il s'y trouvait ! Les grands baveux n'en n'ont pas parlés à ma connaissance. Seules les... [Lire la suite]

jeudi 15 mai 2014

Lutter, oui, mais pourquoi ?

Ca commence par un petit groupe ; à Niort les manifs sont rarement conséquentes. Je me dis "trois pelés et quatre tondus, pas très suivi" mais il n'est que onze heure et le 1/4 h dit "niortais" a tendance à enfoncer le vierzonais qui lui était bien de 15 mns alors que chez nous... Bref, la "fonction publique" manifeste... Qui dit fonction publique dit "service public", ce secteur qui est de plus en plus souvent délégué à des sociétés privées dans le cadre des PPP et qui amène les agents à n'avoir plus de statut fonctionnaire, à la... [Lire la suite]
mardi 13 mai 2014

La confiance règne (mis à jour)

Dans "Suis-je le balais de chiotte de la Providence ?" en août 2013 j'ai évoqué les risques de passer à coté de trouvailles utiles que représentait l'aspirateur de rue par rapport au balayeur et accessoirement vous avais fait part d'un courrier important que j'avais trouvé. Ce fut loin d'être le seul. Je ne vous ai pas raconté les poignées trouvées à la rue rapportées à la poste où remis dans la boite de leur destinataire... Du moins quand c'est en état acceptable (même abîmé). Certain(e)s ne m'ont pas cru quand j'ai dis qu'on m'avait... [Lire la suite]
dimanche 11 mai 2014

Mystère et quenelle

Niort a ses mystères au point qu'on pourrait en faire un roman. Ça n'aurait sans doute pas le succès de l'admirable oeuvre de Sue qui a enchanté le deuxième Empire et ce serait sans doute gaspiller des arbres pour pas grand chose. Point de Rodolphe par chez nous ; quelques "Chourineurs" peut-être... Bien pitoyables au regard de l'original. Il est cependant des détails qui, au niveau de la dégueulasserie quotidienne élevée au rang de religion par certain(e)s m'interpelle sur les petits vélos qui courent la grande boucle dans leur... [Lire la suite]
dimanche 4 mai 2014

Faut pas s'en faire, qu'importe l'avenir ?

Notre cité réserve des surprises, vous le savez si vous venez ici régulièrement, mais parfois ça confine au débile, parfois à l'extraordinaire ou l'incompréhenssible. Je louvoyais dans les ruelles secondaires quand, en un point d'apport citoyen (le spectacle là est dérisoire par rapport à certains jours) j'avisais ce que je pris d'abord pour une barre de fer debout dans l'encoignure. Je l'ai prise en me disant que je la mettrais à la ferraille prochainement, où, si je venais à disparaître, elle y ira avec le reste du stock parce que... [Lire la suite]
mercredi 30 avril 2014

Avec Darwin je positive ?

Voilà, c'est comme ça que ça se passe : on veut faire une jolie photo de fleurs pour les poteaux et merde, cinq fois sur dix y'a une merde dans le champ. Quand j'ai pas de poche sur moi pour la ramasser ; ce qui est de plus en plus rare ; j'suis dans la merde. Une photo pour rien. Il est rare que je vois qui que ce soit ramasser d'ailleurs, et quand on le fait, neuf fois sur dix on passe pour un con, un dégueulasse ou pire que tout "un manouche"... Et si on se fout de leurs quolibets, par exemple avec une remarque ou un pied de nez... [Lire la suite]

samedi 26 avril 2014

Pour consoler quelques fleurs

Tiens, l'est comme moi lui : jeté, abandonné, délaissé, méprisé, foulé au pieds, accessoirement invectivé, piétiné, massacré. Les potes et moins potes de Facebook savent combien j'aime les fleurs, je me devais de les consoler. Elles sont l'expresssion même de l'éphémère, cette obsolescence naturelle programmée par la nature moteur de la biodiversité et par extension de l'équilibre de la biosphère où tout est intimement lié et intriqué dans la sphère harmonieuse de notre bulle cosmique. Comme une greffe étrangère nous avons détourné... [Lire la suite]
samedi 26 avril 2014

Blues anniversaire

"Joyeuses Pâques dans la radiante chaleur des terres promises des lendemains qui déchantent..." écrivais-je le samedi 23 avril 2011 dans « Tchernoniort ». Les goupillages de calendrier ne me permettent pas de récidiver.. ; Même le calendrier décimal dit « républicain » (en réalité F .:M.:) ne permettrait pas de retomber pile poil à tous les coups. Y'a toujours un décalage entre notre métrique et la course des astres. Nous sommes aujourd'hui le 26 avril. Il y a 28 ans,en 1986, le réacteur n°4 de la... [Lire la suite]
vendredi 25 avril 2014

Street art

Ce n'est pas parce que j'ai pas le moral et que je suis à fond de cale que je vais fermer ma gueule, bien au contraire voyez vous ! Cette paire de godasses accrochée à un fil est très décorative dans le paysage à proximité du "Centre National des Arts de la Rue"... Une Œuvre majeure sans doute. Que je vous le montre sommairement ; pour plus de détails vous avez internet alors débrouillez vous ! Pas que je ne veuille en faire de la pub ou pas mais parce que j'ai publié toutes les photos relatives sur Facebook où il y a... [Lire la suite]
jeudi 24 avril 2014

Hirondelles, martinets, et autres piafs, comme les corbacks

Pas pu photographier les martinets cette année. Ils sont là. Le 18 deux éclaireurs survolaient le Pont main selon un axe nord-sud, à tire d'aile en milieu de journée... Le 19 je les voyais tournoyer très haut au dessus du clocher saint-Hilaire et du haut de la Brèche, vers 20 h puis le 21 ils étaient au dessus de Saint Florent et le 22 enfin, on en a vu dans notre quartier, enfin. Arrivée progressive... Par contre les nids d'hirondelles de la rue Saint Symphorien me semblent vides et certains que j'avais vu abîmés il y a quelques... [Lire la suite]