dimanche 4 septembre 2016

La biffe au quotidien, miroir du monde

Je ne sais pas vous, mais moi, une maison délabrée ouverte à tout les vents la nuit, dans une rue tortueuse, ça me titille toujours un chouïa. Je ne passe pas devant sans un minimum de précautions et sur mes gardes. On ne sait jamais trop ce qui peut en sortir, et comment ça peut se passer. Surtout ici où une certaine zone grenouillant dans les squats de fortune et les paradis artificiels n'a pas besoin d'armes conventionnelles pour vous offrir un aller simple chez Borniol. Ils règlent ça à coups de pelle, de chien, de barre à mine.... [Lire la suite]

jeudi 1 septembre 2016

Utopie

Mes espoirs étaient comme des roses, des fleurs éphémères ; comme ma vie aussi ; à peine écloses que déjà elles se fanent ; les pétales tombent un à un ou en groupe, comme autant de larmes. Les utopies sont des rêves irréalisables d'un monde imaginaire qui n'intègre que quelques projections ne prenant pas en compte la majeure partie des interactions. Il est de la société comme des biotopes ; la totalité des interférences est impossible à envisager d'un seul regard. C'est pour ça que les bonimenteurs politiques ne... [Lire la suite]
dimanche 28 août 2016

Donjon, dragons et dégâts collatéraux

  Avant  En ce temps là il servait d'arrière plan à un parking pouilleux dont on avait même ôté le monument aux morts qui faisait sa fierté. A droite derrière la haie, on trouvait un dépôt chronique d'ordures, assez souvent. Parfois même ce n'en n'étaient pas. Je me souviens d'un déménagement catastrophe d'un riverain. Il avait tout largué là ce qu'il ne pouvait emmener. On était venu avec la bagnole embarquer tout ça, avec sa permission d'ailleurs. Ça nous a rééquipé en ustensiles qu'on n'avait plus ; on a donné aussi,... [Lire la suite]
mardi 23 août 2016

Dans l'assiette américaine

 Le 30 juillet je publiais une série de photo sur FB d'une partie de mes « babioles américaines », amusé d'en trouver autant les semaines précédentes. Quelqu'un, connaissant mes hobbys ésotéristes et occultistes me demanda si j'y voyais un signe quelconque. Je ne percutais pas trop sur le moment. C'est ce matin que j'ai réalisé qu'au fond, c'est toute une histoire, à autant de tiroirs qu'un chiffonnier. Le mot est approprié puisque c'est une assiette commémorative américaine que j'ai ramassé sur un dépôt sauvage. Aussi... [Lire la suite]
samedi 20 août 2016

Réflexion sur un banc

3 h 45, nous sommes sur un banc devant Saint Hilaire, Niort... Quelques bagnoles passent, ça n'arrête jamais dans cette ville ; je me souviens, Melun, à pareille heure il n'y avait personne, pas un chat, excepté au sud du centre où une péniche boite de nuit attirait du monde mais où beaucoup venaient à pied, et un bar aussi, ouvert toute la nuit du côté de l'ancienne poste, où je n'ai mis les pieds qu'une fois. Mal famé, une bagarre avait éclaté et j'ai dû m'extraire avec les copines qui m'accompagnaient à coups de chaise !!... [Lire la suite]
lundi 15 août 2016

Une goutte d'eau dans un océan

Un couple se tenant par la main, marchant sur une terre désolée, desséchée vers un horizon incertain à la recherche de l'eau vitale pour leur survie. Un jour la misère les chassera peut-être sous d'autres cieux ; la misère et/ou la guerre. Ils croiront partir chercher l'herbe verte et finirons étrangers, fustigés, honnis, dans un bidonville peut-être. Je sais ; en Afrique ce sont généralement les femmes qui sont de corvée d'eau. Les femmes et les enfants. Des kilomètres à pieds, une lourde charge à porter, pour quelques... [Lire la suite]

dimanche 14 août 2016

Soupir

“Quand le dernier arbre aura été coupé,Quand la dernière rivière aura été empoisonnée,Quand le dernier poisson aura été attrapé,Seulement alors,l'Homme se rendra compte que l'argent ne se mange pas.”   Unique minuscule lueur de conscience au milieu du chaos, fragile flammèche dans la tempête infinie des siècles et de l'incommensurable , vacillant à l'approche de sa fin. Il n'en restera qu'une fumerolle vite dissipée et oubliée. Un temps elle coiffa un diadème de reine de la matière, la façonnant, en tirant un nouvel équilibre... [Lire la suite]
jeudi 11 août 2016

Des singes et des chats

Te voilà citoyen lambda, consommateur plutôt, même pas acteur ; et c'est moi que tu traites de contemplatif ! T'as rien à dire par toi-même qui n'ait été rabâché par ton média favori. En ce moment tu causes pokémon et jeux olympiques. Comme tout le monde sait ce que tu racontes, tu fermerais ta gueule que ça changerait pas grand chose, enfin, si, je pourrais entendre les oiseaux dont tu as rien à foutre. Et c'est pas la peine d'essayer de te montrer autre-chose, parce que tu te bouches les mirettes ; ni de te dire autre chose, parce... [Lire la suite]
mardi 9 août 2016

Hiroshima à l'ombre du Donjon

Lundi matin (6 h30), le petit prince et son chien sont venu me serrer la pogne, et parce que j'étais là, le chien a dit que j'étais pas un mauvais bougre et on s'est fait un câlin lui et moi. Vieux toutou déjà sur le retour, calme et discipliné qui marche à vingt centimètres au pied et ne familiarise pas avec n'importe qui normalement. Normalement oui... Mais moi je ne suis pas "normal" et le plein d'poil l'a bien pigé lui. Il est venu me consoler, empêtré que j'étais avec le rangement de ma charrette à récup en tous genres. Y'avait... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 19:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
vendredi 5 août 2016

Comme un poisson dans l'eau

On dit "Comme un poisson dans l'eau" pour parler de quelqu'un qui est aussi à l'aise dans un domaine ou dans un lieu que pourrait l'être le poisson dans l'eau, son milieu naturel.Sauf que cette expression, qui daterait du XIII° siècle (?), je ne suis pas certain qu'elle colle à la réalité aujourd'hui. Vous avez là une jolie photo avec une eau translucide, bleutée et des herbes au fond qui reflètent la lumière. C'est quasi un fake. C'est bien une photo réelle, mais l'eau est glauque et si on distinguait bien un peu l'herbe, les... [Lire la suite]