vendredi 29 juillet 2016

Pieds nus sur la Terre sacrée

« Pieds nus sur la Terre sacrée » un livre qui enchanta ma jeunesse. C'est lui qu'évoquait pour moi une photo de travois sur fond de tipis prise en 1900, dénichée sur Facebook, à une époque où la culture indienne glissait déjà vers l'image d’Épinal. Photo que je reprends ici, considérablement transformée par mes soins. Vaincus, parqués, on leur demandait de poser pour la postérité, garder la trace de ce que nous avions exterminé, assoyant sur leurs cendres les actuelles nations et la structure basique du monde actuel. On a... [Lire la suite]

lundi 25 juillet 2016

Nocturne liquide

6 h03 ce lundi 25, je viens enfin de remarquer la Lune superbe en son quasi dernier quartier. Y'a des fois je dois avoir les mirettes dans les fouilles mézigue, c'est pas possible autrement. Il est vrai que j'ai eu une longue vadrouille derrière moi cette nuit là. Fallait que je fasse marcher mes guiboles, absolument. Je venais de passer deux jours cloîtré ; tant à cause de mes tripes qui jouaient au con, que parce qu'on est obligés de se barricader malgré la chaleur, à cause du bruit et de l'odeur des gaulois de souche aussi bien que... [Lire la suite]
vendredi 22 juillet 2016

Reposez en paix monsieur

Une bougie à la mémoire de Hans Lukas « Luc » Hoffmann, amoureux des oiseaux comme moi, né le 23 janvier 1923 à Bâle (Suisse), qui vient de mourir ce 21 juillet 2016 en Camargue. Ornithologue, défenseur de l’environnement et philanthrope. Cofondateur du Fonds mondial pour la nature (WWF), il a aidé à élaborer la Convention Ramsar pour la protection des zones humides. Il a créé le centre de recherche de la Tour du Valat en Camargue (France). Il est l’auteur de plus de 60 livres (consacrés pour la plupart à l’ornithologie). ... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 23:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
vendredi 22 juillet 2016

La chose de Caïn

« Quand il se fut assis sur sa chaise dans l’ombreEt qu’on eut sur son front fermé le souterrain,L’œil était dans la tombe et regardait Caïn. » La conscienceVictor Hugo Un dessin à la craie sur le bitume de l'allée latérale des halles m'a irrésistiblement évoqué ce poème qu'affectionnait mon grand père qui y voyait l'essence du texte biblique ; la morale essentielle à en tirer. Je pense pour ma part que le texte de la Genèse est plutôt l'évocation de la rivalité entre nomades et cultivateurs qui se manifeste dès les... [Lire la suite]
lundi 11 juillet 2016

Ce blog hurle dans le néant

44 siècles séparent nos errements modernes des hommes qui édifièrent ici une cité d'échanges, de culte et sans doute une nécropole. Avec des moyens dérisoires. A 2 km de Nieul-sur-l'Autise, camp néolithique de Champ Durand, découvert en 1971, à la faveur d'une prospection archéologique aérienne. La vie sociale était déjà très organisée, depuis longtemps sans doute, et l'homme marquait la terre de ses traces indélébiles, en dépit du naturel, entièrement issu du biotope alentour, plus ou moins loin, des matériaux employés. 16 siècles... [Lire la suite]
dimanche 3 juillet 2016

Les deux visages de la ville

"Niort se parisianise" me suis-je dit en tombant là dessus un petit matin gris place Saint Jean. Ils auraient dû faire la même chose du côté des halles, ça collerait bien dans le décor ; il est vrai que je n'ai guère eu la force d'aller vérifier ; l'autre matin je suis passé tout près, mais j'avais très mal au bide alors je n'ai pas poussé jusque là, laissant les cagoinsses aux maraîchers qui étaient en train d'installer,en cas d'urgence ; préférant me rabattre sur d'autres. J'espère juste que ce ne sera pas comme des tas d'éléments... [Lire la suite]

mardi 28 juin 2016

Un vélo, une grenouille et des moulins à vent

Vieux hibou perché sur un frêne agité par le vent, j'abîme mon regard voilé de regrets sur le rougeoiement des cendres encore chaudes du feu qui brûla mes jeunes années ; à l'ouest un vieux coq à la voix éraillée salue le lever d'une aube grise et blafarde. Celle d'un petit matin désenchanté où les moutons de Panurge en cohue dispersée et confuse seront toujours les artisans instrumentalisés des incendiaires et cuisiniers d'une soupe toujours indigeste. Ma marginalité m'a toujours distanciée du reste de l'humanité même si il fut... [Lire la suite]
vendredi 24 juin 2016

Une aube claire

Un petit matin clair à l'aube quand la ville est encore paisible ; enfin en principe ; tel que je les aime. Quelques martinets virevoltent, les oiseaux chantent. Une voiture de police en tournée est passée un peu plus tôt tandis que je reposais mes jambes et digérais mes émotions sur un banc de la place du temple. Ils m'ont souri, m'ont demandé si ça allait... J'ai prétendu que oui, même si tout était relatif. Dans la mesure où je n'avais subi aucune agression, aucun importun, on peut dire, oui, au fond, hormis mes guiboles et mon... [Lire la suite]
mercredi 22 juin 2016

Me serais-je planté ?

C'était à l'aube du 22 juin autour de la flèche de Notre Dame à Niort ; une petite escadrille de martinets. Réussir ça avec le matos que je me trimballe, à la volée,  dans mon état, comme ça, ça prouve que le vieux débris a encore la maîtrise de lui-même.Dans "Martinets & Hirondelles" sur l'autre blog, le 28 mai, je redoutais qu'ils ne nous désertent dès le 20 juin. Et j'ai bien cru que c'était en train de se réaliser. J'ai fait un suivi attentif, et comme on voit, le 20 il n'en restait que sept sur le quartier ! Le 21 à... [Lire la suite]
mardi 21 juin 2016

Eructations et flatulences

Coucou ! Qu'il nous a fait lui. Il annonçait tout un bouquet que je suis en train de momifier. Je les offrirais aux gens qui nous donneront des choses qui nous aident à survivre. Parce qu'on dit que c'est quand on le donne que ça porte bonheur. Que ça marche ou pas, j'en sais rien vraiment. Moi, en presque soixante piges, personne ne m'a offert de trèfle à quatre feuilles. Pire, j'ai connu des gens qui croyaient que ça n'existait pas, jusqu'à ce que je leur en refile un ! Je me souviens de la tronche des flics, il y a une dizaine de... [Lire la suite]