vendredi 1 août 2014

Changez Niort vous changerez le monde

Encore une machine à nettoyer proprement la matière grise ; quand je vous disais dernièrement dans "Monde immonde qui marine dans sa médiocritude " que j'en trouve autant que de trèfles à quatre feuilles et qu'un curé pourrait en bénir. Il était 18 h 30 je crois quand j'ai pris cette photo jeudi 31... Une autre encore à quelques rues et heures de là (5 h 30 Vendredi 1° août), sans compter dans le quartier voisin un meuble d'angle pour TV ; trop gros, trop lourd... Et bien d'autres choses comme cette desserte à roulettes spécial... [Lire la suite]

jeudi 5 juin 2014

Araignée du désespoir...

A Gauche... Au pied Ou dessus.. C'est la même merde,  plus sale que mon cul si je le lavais pas pendant 8 jours, voire 15... A part mettre un peu d'ordre, que voulez vous que je fasse ici ? La laine est toute ratouillée par la pluie, faudrait que ça sèche mais en plus ça doit être sale, faudrait la laver. Ca m'a fait mal au coeur parce qu'il y avait, il y a quelques années ; je ne sais pas si ça existe encore ; un atelier tricot au Secours Catholique. Je connaissais une dame qui en faisait partie. Une pauvresse que j'ai... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 04:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
samedi 19 octobre 2013

Cinq ans

Canal-Décharge a 5 piges, et nous allons non pas le célébrer, mais vous célébrer vous à cause de qui il existe. J'ai appris que Niort avait récolté je ne sais quel trophée pour le cadre de vie... Ouais, je vais vous le montrer moi le cadre de vie. Ça fait deux fois en deux jours que je me fais agresser par des connards fouteurs de merde alors je ne vais pas les ménager hein ? Et encore je ne pourrai tout mettre, en particulier ces canettes qu'on trouve tous les dix mètres, faudrait un papier à rallonges ! Puisque je suis parait-il un... [Lire la suite]
vendredi 19 juillet 2013

La provocation est ouverte !

Le jeudi, à Niort, interdit de dormir ; du bordel toute la nuit sous prétexte que y'a les "jeudi niortais"... Je plains ceux qui bossent et habitent à coté, moi j'suis un peu plus loin mais j'ai les noctambules un peu bourrés les chauffards etc...Généralement ça me vaut un ramassage de canettes alentour, au matin, quand j'ai le courage. Et c'est le seul moment où je peux aérer... Alors j'entends tout. J'étouffe sous les toits avec la chaleur. La journée y'a les travaux et la circulation qui font un boucan du diable, puis c'est le... [Lire la suite]
mardi 28 mai 2013

Folklore noir...

Voilà, c'est là où j'ai déniché les deux sacs Leclerc l'autre nuit comme je le raconte dans un papier précédent. Depuis ça a été nettoyé, re-sali-re-nettoyé, à la fois par les agents de la ville et ma pomme !Ce que je ne pige pas, c'est que des gens ont les fenêtres qui donnent là-dessus ! Fenêtres de salon  et de chambre, et qu'ils sont souvent là. Moi y'a longtemps que j'aurais collé une webcam sur la fenêtre, photographié les importuns et les aurais assignés au tribunal ; voire que je m'en serai pris à la ville elle-même et... [Lire la suite]
mercredi 15 mai 2013

Vous me faites gerber

Un joli petit paquet avec une faveur ; une boîte en bois. Ca n'a jamais été ouvert... Le prospectus dessous c'est pour ne pas salir le sol. Du travail artisanal, si si je vous assure ; je connais en plus... Oui, j'ai un peu traîné mes baskets côté Alsace Lorraine et ligne bleue des sapins vosgiens... Et voilà comment c'est à l'intérieur : dragées complètement nases, jamais ouvert ou entamé. Ca a pourri fermé dans un placard... Comme d'hab' y'en a qui manquent pas de flouze... Y'avait pas que ça... Entre autres ces... [Lire la suite]

jeudi 11 octobre 2012

Sous le tapis on cache la misère

Il y a quelques temps sur mon autre blog j'avais décerné un satisfecit à La Foye Monjault pour la propreté des abords de ses containers, ce qui n'est pas commun dans la région. C'est sans doute une volonté communale, mais ce n'est que le tapis de surface. J'ai fait un peu de ménage dans les alentours, et par exemple j'ai sorti ça d'à coté d'un terrier habité de lapin... Pov'lapin va ! A proximité j'ai vu la maman qui pleurait son petit qui, lui, était victime de la route sur un chemin droit comme une règle, sans obstacle aucun.... [Lire la suite]
lundi 2 avril 2012

Pas besoin d'aller loin

C'est à cinquante, cent mètres peut-être de chez moi samedi. Une poche qui traîne sur un trottoir près d'une poubelle, c'est commun ici. Je m'avise de regarder à l'intérieur. A cet instant quelqu'un est sorti de la maison mitoyenne mais a eu l'air de s'en foutre royalement. A dire vrai, ça pourrait venir d'un des restos à vingt mètre de là, à moins qu'un collectionneur ait écumé les cafèt de la zone pendant quelques temps. Rien ne semble périmé, c'est propre, pas de saletés avec... 45 sachets de mayonnaise 31 sachets de sauce... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mardi 18 octobre 2011

Trois piges ! Bon anniversaire les dégueulasses...

Il y a trois ans, le lundi 20 octobre 2008, Canal Décharge se lançait sur la toile avec l'article "les charmes provinciaux" ; c'était une reprise parue sur un autre blog plus généraliste et aujourd'hui défunt. Image et commentaire qui m'avait valu une volée de bois vert des lecteurs, comme chaque fois que je dénonçais la dégueulasserie. Alors, je décidais d'en faire un thème unique, à la face de tous les dégueulasses. Quand on dénonce des choses sur lesquelles nous n'avons que peu de pouvoir ; choix énergétiques nationaux, inondation... [Lire la suite]
mercredi 23 février 2011

Civisme représentatif

Une petite rue  parallèle à l'avenue Saint Jean que je n'emprunte presque jamais. Je ne l'aime guère... Il y a souvent des canettes qui traînent un peu partout, y'a même un chariot fauché à un supermarché par je ne sais qui qui en est plein et qui y traîne depuis des mois... Mais ce soir il fallait que je m'allonge un peu pour me forcer à marcher parce que j'avais le blues et que le blues ça aide à lutter contre de marcher, et puis j'avais quelques ressurgences de mes vielles douleurs... Là, sur la droite, une entreprise... [Lire la suite]