Photos liées au tag 'écologie'

Voir toutes les photos
dimanche 2 juillet 2017

Un saut quantique dans l'inconscience infinie

On meuble le vide de murs de vaines paroles inutiles où les mots sont les briques de nos prisons ; on noirci des pages de logorrhées creuses qu'on érige en certitudes quand elle ne sont que folies de têtes désorientées qui se croient sages. On se focalise sur de pseudo solutions aux malheurs qui ne font qu'y rajouter. Pour qui souffre, la chance et le bonheur sont d'infimes moments comme des étincelles qui s'évanouissent dans la nuit ; sauts quantiques dans un océan de monotone douleur où le droit c'est la force imposée de... [Lire la suite]

jeudi 18 mai 2017

Humeur noire

 Honni soit qui mâle (1) y pense car il s'essuie comme Rodin avec des cartes du destin du dernier roi maudit. Un promoteur  de marque de shampoing grand pourvoyeur de plantation de pseudo forêts d'alignement OGM ; l'antithèse de la biodiversité ; a réussi à se faire embaucher comme sinistre de l'écologie sous la direction attentive d'un contempteur d'Areva et tout le monde est content, y compris les écolos estampillés, toujours aussi naïfs.    Et tandis que défèque le panseur (2) « Niort ville... [Lire la suite]
mardi 16 mai 2017

Blues de Terre

ɹıɹɟɟnos ɹnod ǝɹʌıʌɹns Et désespérer d'en sortir oɹnǝ un ǝɹıɐɟ ɹnod 08'0 ǝnbuɐɯ lı puɐnb ς'єรt lค Ŧเภ ๔єร ђคгเς๏tร Ais-je écrit sur FB... Ou est-ce souffrir pour survivre ? Il y des jours où je me suis demandé si la lutte contre l'adversité ne me tenait pas en vie, malgré moi quasiment. Dégoût du monde, dégoût du politique, dégoût de tout et même de moi...Ça sert à quoi tout ça ? A part se précipiter à l'abîme. Le nouveau monarque par intérim a nommé son premier sinistre, inconscient de n'être qu'un papillon quasi-éphémère à... [Lire la suite]
samedi 15 avril 2017

Scories du monde...

Anniversaire aujourd'hui du préfet qui inventa la poubelle. Je me demande comment les gens ont fait avant ? Les rues devaient être salement dégueulasses ! Comment se fait-il qu'on ait mis si longtemps avant d'avoir cette idée simple d'évacuer les ordures ? J'en déduis que le bien commun est, depuis des siècles, le cadet des soucis de l'humain. Il est d'ailleurs des pays où c'est toujours le cas. Des autochtones du Maghreb ou de l'Inde par exemple, m'ont parlé des décharges permanentes aux coins des rues, encore en 2017... ... [Lire la suite]
jeudi 16 février 2017

Satané pétrole

Une portion de Terre par la tangente qui permet de réaliser tant de choses à la fois. J'emprunte la photo à Thomas Pesquet ; l'astronaute Français actuellement en virée circumterrestre. J'espère qu'il ne m'en voudra pas. Ses photos me fascinent. Celle-ci me ramène 50 piges en arrière, à un dessin d'un de mes livres d'enfant dont j'ai oublié le titre. Ça répondait à plein de questions, la couverture était rouge. De lui il ne m'est resté qu'une image, un dessin qui montrait la courbure d'une portion de Terre avec côte à côte pour les... [Lire la suite]
mardi 14 février 2017

Saint Valentin écologique

Elle avait de tout petits petons, Valentine... Non ! D'abord ! Na ! C'est Martine qui avait des petits petons. Hé oui, vous n'imaginez même pas ! Un de ses petons tenait tout entier caché dans ma paluche ! Non ce n'était pas une petite fille, mais une adulte tout ce qu'il y a de plus adulte. Oui. Je lui dois la vie, c'est pour ça que je vous en parle. Sans elle j’avais toute les chances, en février de cette année là, d'y rester, enfoui sous une couche épaisse de neige. Voilà. Elle m'avait dit qu'elle était obligée de... [Lire la suite]

mercredi 18 janvier 2017

Un bourdon en hiver

Un bourdon un neuf janvier entre 14 et 15 h butinant des fleurs couleur de miel, c'est pas banal, même à Niort ! Je me suis laissé dire qu'il n'a pas dû survivre bien longtemps ensuite, avec la bise qui s'est abattue sur nous, quoique nous sommes loin d'être les plus mals lotis en la matière... Ne parlons pas de la Corse ou de l'Italie ! Ces pauvres derniers ont eu en prime un retour des tremblements de terre ces jours derniers. Quel terrible karma ! La nature est malade, par faute de l'homme, certes, mais aussi elle se... [Lire la suite]
mardi 15 novembre 2016

Utopie face au cauchemar

Ils ont rêvé d'utopie, du moins les idiots utiles de la base. Les anarchistes organisés auront beau dire, leurs groupes sont tout autant hiérarchisés que les trotskistes ou les bolcheviques voire les fachistes. Un peu normal quand on sait qu'ils sont noyautés aussi bien par le Grand Orient ou les syndicats institutionnels. Ils n'ont de libertaire que l'étiquette. Il ne s'agit pas là de ragots complotistes : j'ai vérifié tout cela par moi-même et plutôt dix fois qu'une. Ils promettaient néanmoins un avenir radieux, appuyé sur... [Lire la suite]
mardi 28 juin 2016

Un vélo, une grenouille et des moulins à vent

Vieux hibou perché sur un frêne agité par le vent, j'abîme mon regard voilé de regrets sur le rougeoiement des cendres encore chaudes du feu qui brûla mes jeunes années ; à l'ouest un vieux coq à la voix éraillée salue le lever d'une aube grise et blafarde. Celle d'un petit matin désenchanté où les moutons de Panurge en cohue dispersée et confuse seront toujours les artisans instrumentalisés des incendiaires et cuisiniers d'une soupe toujours indigeste. Ma marginalité m'a toujours distanciée du reste de l'humanité même si il fut... [Lire la suite]
vendredi 10 juin 2016

Un ballon passe et on oubliera tout

Les poètes accordent des mots sur le papier, juste pour la beauté sculptée dans des phrases alambiquées dont le secret n'appartient qu'à celui qui les as tracées. On contemple admiratif ou amusé, sans vraiment regarder au delà du voile de brume qui les enveloppes et on passe à autre chose ; s'il y a un sens caché, c'est la cas du poème mystique ; on s'efforce de l'oublier. Il n'y a que le poète engagé qui arrive à vous intéresser. Il fait dans l'éphémère, un mouvement d'humeur qui sera vite dépassé. Ses mots sont des flèches... [Lire la suite]