samedi 25 octobre 2014

indissociable sociabilité de l'avenir planéraire

L'été s'était invité en automne avant de, semble-t-il, s'en aller doucement sur la pointe des pieds. C'est le temps de l'engourdissement dont on a fait celui du souvenir des disparus, ce qui concorde avec l'ambiance où il n'y a plus guère que les chrysanthèmes pour fleurir. Ça peut-être très joli d'ailleurs. Je pense aux vers de Verlaine ;comme chaque fois que je vois la nuit descendre sur nos soirées. Pourquoi la première strophe a-t-elle été utilisée par les Alliés pour annoncer le débarquement en Normandie le 5 juin 1944 ? Pourquoi... [Lire la suite]

lundi 25 mars 2013

Obsolescence déprogrammée

C'est bien gentil les super-promos, mais ce sont des pièges à cons, souvent, piège dans lequel je me suis pris les panards il y a plus d'un an ; et quelques années plus tôt aussi. Voilà que j'avais en urgence besoin d'une imprimante pour cause de rideau de mon Helwett Packard, une grosse merde elle aussi en ce qu'elle refusait les cartouches reconditionnées et à fortiori les reconditionnées par ma pomme. Ca bavait, ça se foutait en rideau. Bidouille tant bien que mal j'arrivais quand même à en tirer quelque chose, mais ça gagnait... [Lire la suite]