dimanche 28 mai 2017

L'Iceberg et la consommation

 ''Icebergs, icebergs, cathédrales sans religion de l'hiver éternel.'' aurait dit Henri Michaux, un de ces artisans inconscient de la désintégration morale de l'ère moderne ; tout artiste éclectique qu'il fut. D'autres, comme Paul Émile Victor, qui touchait à d'autres dimensions, y voyaient un grand paradis blanc ; image dont se servit Michel Berger pour évoquer la mort comme un retour à l'enfance, projection d'un Eden où tout se mélange(1). Ce retour à l'enfance idéalisée qu'évoque aussi Louis Capart, dans Petit Pierre... [Lire la suite]

vendredi 15 mai 2015

Héritage d'hier et d'aujourd'hui

Les vestiges du passé ornent encore nos cités quoique peu à peu rongés par les ravages du temps. Nos ancêtres et leurs "obscurantismes" comme vous dites, avaient la patience d'exprimer dans la pierre les représentations de leur univers intérieur. L'art se faisait véhicule de la pensée, manifestation de la foi ou au moins de l'espérance. L'art était langage. Il témoignait pour le futur et nous ne saurons jamais lui restituer son lustre. Les savoir faire, les métiers eux-mêmes sont perdus. La pierre devenait livre, devenait fleur... [Lire la suite]
lundi 17 mai 2010

Fleurs du mal

Un nouveau diaporama est en ligne dans la colonne de gauche : "fleurs du mal", avec une bande son dégueulasse repiquée sur une vieille k7 audio hors d'âge. C'est ça la Terre. C'est ça l'homme. C'est ça les vestiges que nous laisserons. C'est cela notre civilisation. Les anciens, nos pères, dont nous sourions avec condescendance ; enfin, vous, pas moi ; nous ont laissé des Cathédrales, des temples, des fresques et des monuments de culture. Nous, nous laissons des ordures. Notre "art" ou ce qui prétends à ce... [Lire la suite]