lundi 5 août 2013

Marins d'avenir

Une rencontre rafraichissante au marché qui m'a changé du sempiternel crieur qui, faut bien le dire, commence à me lasser... Ou des militants politiques qui vendent toujours les mêmes formules lapidaires depuis des années sans jamais me convaincre tant j'ai vu les électeurs déçus dès le lendemain de chaque élection (ce qui est un peu normal : ils rêvent, ils fantasment, et ne regardent pas la réalité en face). Faut quand même pas oublier que j'ai poussé ma première gueulante sous René Coty, ai usé mes genoux et fonds de culottes... [Lire la suite]