mercredi 26 septembre 2012

Arrète ton chariot glandu, tu nous pompe

  On les croise loin de leur base au détour d'une rue, encombrant les trottoirs au même titre que les poubelles qui devraient être rentrées à cette heure de la journée (la photo est bizarre parce que j'ai rapporté le nom de la rue en collé par dessus) On les croise la nuit, ici dans une autre rue, à la dérive quand vers quatre plombes du mat on gagne son garage pour s'en aller vers un RDV incontournable. On en trouve qui échouent sur un terrain vague réceptacle incongru de poubelles rassemblées là par je ne sais qui (pas moi)... [Lire la suite]