jeudi 6 octobre 2016

C'est la Terre qu'on assassine

Y a qu'un ch'veux, Y a qu'un ch'veux, sur la tête à Mathieu...Un cheveux blanc sans doute, tant l'humanité en train d'agoniser, alors qu'elle se croit triomphante, a l'air d'un vieillard cacochyme dévoré par le démon de la débauche, celle des moyens qu'elle dilapide. Il n'y a qu'une dent, il n'y a qu'une dent Y a qu'une dent dans la mâchoire à JeanLa dernière qu'il me prends l'envie de casser à coup de rangers un soir de colère quand je vois ce qu'il a fait de la Terre. Evocation évangélique parce que localement j'ai encore... [Lire la suite]

vendredi 3 juin 2016

Tapis gris

Pomme de reinette et pomme d'api Tapis tapis rouge Pomme de reinette et pomme d'api Tapis tapis gris... Vous connaissez la comptine ? En ce moment Marianne a plutôt une pomme de rainette sur tapis rouge CGT et sa Gaule sur tapis gris de pluie qui déborde... t'Apis mellifica qui se noie tandis que pleure la Terre qui se débarbouille des insanités et immondices qu'on y a cultivées dans l'espoir de les voir proliférer. A Niort, un cygne, messager des cieux d'Hyperborée, s'est posé place de l’évangéliste le plus mystérieux du... [Lire la suite]
samedi 14 mai 2016

Requiem pour demoiselles

J'adorais courir après les libellules quand j'étais petit. Nous avions des prés humides, inondés une partie de l'année, qui fournissaient des pâturages d'une richesse incomparable, et un foin odorant comme on ne sait plus en faire. C'était une féérie d'odeurs au fil des saisons. Une biodiversité pléthorique de plantes ; y compris des champignons comme les morilles ; de fleurs ; et petites bêtes en tous genres. Et justement des grenouilles et des libellules. Je les imaginais comme des fées alors même que j'ignorais tout de la... [Lire la suite]
jeudi 5 mai 2016

S'il y a un espoir...

J'vais pas faire un cour de théologie, c'est pas le lieu. Juste poser deux ou trois réflexions et relever que ce jour férié que vous êtes bien aise de récupérer ; quoique vous honnissiez tout ce qui a rapport aux sens et valeurs que ça véhicule ; a des racines chrétiennes. Bien sûr , vous irez chercher autre chose, midi à quatorze heure, des pratiques dont on ignore tout mais que vous voudrez païennes parce que c'est de bon ton aujourd'hui d'aller quérir chez des barbares un angélisme qu'ils n'avaient pas, en fermant les yeux sur les... [Lire la suite]
mardi 4 août 2015

Requiem pour nos abeilles et corollaires

Un état de fièvre passager plus ou moins éphémère et chronique. On a changé le temps des fourmis chères à Monsieur De la Fontaine ; celui des abeilles et bourdons actifs dès l'aube ; en temps des cigales. Les pollinisateurs tombent subitement, morts sur place en pleine quête et chargés de pollen. Ce sera autant qui ne fécondera aucune fleur, ornementale ou potagère. J'ai lu nombres d'articles alarmants sur la disparition des abeilles... Monsanto, plutôt que soutenir une agriculture respectueuse de l'apifaune envisage de nous... [Lire la suite]
dimanche 4 mai 2014

Faut pas s'en faire, qu'importe l'avenir ?

Notre cité réserve des surprises, vous le savez si vous venez ici régulièrement, mais parfois ça confine au débile, parfois à l'extraordinaire ou l'incompréhenssible. Je louvoyais dans les ruelles secondaires quand, en un point d'apport citoyen (le spectacle là est dérisoire par rapport à certains jours) j'avisais ce que je pris d'abord pour une barre de fer debout dans l'encoignure. Je l'ai prise en me disant que je la mettrais à la ferraille prochainement, où, si je venais à disparaître, elle y ira avec le reste du stock parce que... [Lire la suite]
lundi 29 juillet 2013

Y a-t-il encore des papillons ?

Dans la foulée de mon papier précédent je viens de dénicher une opération de comptage de papillons. Si vous avez un jardin, un bout de terrain, il ne serait peut-être pas inutile que vous y participiez afin que l'on aie une idée d'où on en est ICI. Personnellement je sais bien que là où j'en voyais des myriades il y a quarante ans, il n'y a plus rien. Aujourd'hui on s'agite, on s'affolle sur telle ou telle parcelle de l'écosystème ; les uns se soucient de papillons, les autres d'abeilles, d'autres de batraciens, de loups ou de je ne... [Lire la suite]