jeudi 1 septembre 2016

Utopie

Mes espoirs étaient comme des roses, des fleurs éphémères ; comme ma vie aussi ; à peine écloses que déjà elles se fanent ; les pétales tombent un à un ou en groupe, comme autant de larmes. Les utopies sont des rêves irréalisables d'un monde imaginaire qui n'intègre que quelques projections ne prenant pas en compte la majeure partie des interactions. Il est de la société comme des biotopes ; la totalité des interférences est impossible à envisager d'un seul regard. C'est pour ça que les bonimenteurs politiques ne... [Lire la suite]

mercredi 22 juin 2016

Me serais-je planté ?

C'était à l'aube du 22 juin autour de la flèche de Notre Dame à Niort ; une petite escadrille de martinets. Réussir ça avec le matos que je me trimballe, à la volée,  dans mon état, comme ça, ça prouve que le vieux débris a encore la maîtrise de lui-même.Dans "Martinets & Hirondelles" sur l'autre blog, le 28 mai, je redoutais qu'ils ne nous désertent dès le 20 juin. Et j'ai bien cru que c'était en train de se réaliser. J'ai fait un suivi attentif, et comme on voit, le 20 il n'en restait que sept sur le quartier ! Le 21 à... [Lire la suite]
lundi 6 avril 2015

Niort m'a tuer

Mon sempiternel œuf de Pâques pour illustrer ce lundi ; férié et prolongement ; du week-end pascal. Bonne fête à tous les Pascal, si tant est que vous en ayez quelque chose à foutre, puisque pour la majorité d'entre vous, vous ne croyez ni aux saints ni aux diables. J'espère d'ailleurs que vous êtes au boulot, en ce jour de fête religieuse, vous qui voulez voir disparaître toute manifestation visible de religion. Vous êtes bien content de les avoir ces jours fériés que vous prétendez empruntés au paganisme ; ce qui est... [Lire la suite]
lundi 20 octobre 2014

Joyeux Anniversaire ?

Un arbre majestueux et naturel qui orne mon quartier depuis... depuis ? Il était déjà là bien avant que je n'habite la ville... Un arbre c'est tout un symbole et une symbolique aussi. Il y en avait un comme ça devant ma maison natale. La tempête de 99 l'a fauché... Plus rien n'a jamais été pareil depuis. Il nous était lié, et lorsque nous avons ; ensembles, j'habitais encore la maison ; connu des déboires tels que nous avons failli boire le bouillon, il s'est desséché sur pied. Pour repartir de plus belle lorsque nous avons vu poindre... [Lire la suite]
lundi 5 décembre 2011

Les (pas) écolo pas de salon

Un temps à pas foutre un cabot dehors, à ce qu'on dit, sauf peut-être un chien errant justement, où le ciel grisouillant se confond avec la terre en des noces improbables mouillées de pluie qui dégouline depuis le matin. Vous savez pas ? J'aime ce temps là, en dépit des souffrances que m'inflige l'humidité. Une atmosphère crépusculaire complice de ma mélancolie qui noie la misère terrestre sous les larmes des nuées.La nuit embrasse déjà la campagne lorsque nous faisons escale près d'un bivouac d'inspiration magdalénienne qui évoque... [Lire la suite]