lundi 17 avril 2017

Agneau de caniveau

Week end pascal, je suis passablement cabourne comme on disait dans mon patois natal, et c'est la bouillie dans ma tête. En prime, je tape à trac, sans brouillon, pour me défouler parce que passablement furibard. Du gaspillage j'ai l'habitude... Le précédent papier montrait des steacks jetés par des gens passablement peu friqués. Aujourd'hui on fait mieux ! On déniche un agneau pascal à peine entamé le we de Pâques ! Une oeuvre de boulanger ! A quoi conduit cette société de rejet du religieux ? Conséquence directe de la confusion du... [Lire la suite]

lundi 27 mars 2017

Les enfants du paradis

On me présentait ; au travers d'un papier relayé sur FB ; pour écologique et modèle de non consommation l'expérience, certes intéressante, d'un nomade des temps modernes. Écologique ? Ça pollue pas un Van ? Si nous étions tous ainsi, ça serait pas triste côté gaz d'échappement. Et puis « non consommation » ça se discute ! Déjà, faut un petit matelas de départ. L'achat du véhicule, les besoins de base quand on part, le matos, et pallier aux manques de revenus du début ; parce qu'un créneau... [Lire la suite]
lundi 14 novembre 2016

Sous l'oeil de la lune

J'ai promené mon cafard sur les trottoirs blafards sous la clarté lunaire qu'on nous annonçait extraordinaire mais je l'ai trouvée bien commune et j'ai vu autrement plus féerique ; comme la nuit de la dernière éclipse par exemple, ou un soir, en campagne, quand nous avions encore une voiture ; elle s'était levée énorme et ensanglantée sur l'horizon par un effet d'optique dont la nature a le secret. La compagne de nos nuits présente mille visages au fil du temps sur lequel elle renseigne qui sait lire dans le livre muet de la création.... [Lire la suite]
lundi 25 juillet 2016

Nocturne liquide

6 h03 ce lundi 25, je viens enfin de remarquer la Lune superbe en son quasi dernier quartier. Y'a des fois je dois avoir les mirettes dans les fouilles mézigue, c'est pas possible autrement. Il est vrai que j'ai eu une longue vadrouille derrière moi cette nuit là. Fallait que je fasse marcher mes guiboles, absolument. Je venais de passer deux jours cloîtré ; tant à cause de mes tripes qui jouaient au con, que parce qu'on est obligés de se barricader malgré la chaleur, à cause du bruit et de l'odeur des gaulois de souche aussi bien que... [Lire la suite]
mardi 17 mai 2016

HECATOMBE

J'ai encore épaté des internautes avec mes violettes blanches. Ce sont des sauvages, c'est ça qui les surprends. Quand j'étais enfant c'était sinon commun, du moins pas trop rare. Ma grand mère, qui était passionnée de fleurs et s'était aménagé un petit carré floral sous ses fenêtres, me disait que les variétés cultivées, quoique issues directement de celles-ci, étaient différentes. Cette photo ci a plusieurs années, au moins 8 ans je crois. Je me souviens parfaitement où : dans un petit bois en bordure de l'autoroute A10, juste avant... [Lire la suite]
mardi 10 mai 2016

Du vent dans les canettes

La force du vent, dans mon enfance et ma jeunesse, c'était ça dans la continuité historique de ce qui existait depuis des éternités. Enfin tout est relatif ; le moulin à vent aurait été inventé par les Perses sept siècles avant notre ère, qui s'étaient inspirés des voiles des navires, tandis que le moulin hydraulique aurait 2000 ans mais fut peu connu en raison de la transition de l'empire romain qui ne connaissait qu'une seule manière de travailler : faire suer le burnous à toute race impure qui leur tombait sous la patte. Le recul... [Lire la suite]

vendredi 5 février 2016

Nous sommes les barbares

  « les barbares ont reconquis le monde, la civilisation est morte » écrivait Maurice Spronck en 1894 en conclusion de son roman « l'an 330 de la République » ; il situait les événements dans un lointain futur, le XXII° siècle avec un mélange de pré-fascisme, dont il était un pionnier, proche de Déroulède, de parano et de clairvoyance tout à la fois. Clairvoyance parce qu'il prédisait la décolonisation qu'il situait loin en arrière de sa dystopie alors qu'à l'heure où il écrivait nous étions en pleine... [Lire la suite]
lundi 1 juin 2015

Cochon qui rit

Une abrutie qui sous entends par ailleurs que je suis un feignant sans jamais m'avoir fréquenté, et qui a la prétention ; pas les chevilles qui enflent déjà ; se faire appeler « dame nature » ; quelles couilles que cet anonymat (mon identité est sur le blog) ; m'écrit, suite à mon papier sur les cochons :« Je suis de la campagne,la vraie,jamais au grand jamais les porcs ont été élevés courant dans la prairie,les porcs ont toujours été élevas,dans un endroit clos,sale et sans lumiére du jour....j'ai... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 22:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
mardi 26 mai 2015

Déchet

J'ai beau passer mille fois devant je suis toujours aussi émerveillé de l'habileté des compagnons tailleurs de pierre du temps où les hommes croyaient encore en quelque chose. Il n'y a pas qu'eux d'ailleurs. Je viens de me dénicher un dossier de "Pour la Science" ; récup' gratos ; consacré aux gaulois, et je suis émerveillé par l'habileté des forgerons et tisserands de ces époques bien moins barbares que ne nous l'ont laissés entendre nos poncifs scolaires. Je ne comprends pas qu'on jette un dossier aussi bien documenté ! C'est notre... [Lire la suite]
mercredi 21 août 2013

Suis-je le balais de chiotte de la Providence ?

C'était juste avant le 15 août, le ban et l'arrière ban des employés municipaux mobilisés pour nettoyer vos dégueulasseries. Il y a les décharges sauvages dont la Nouvelle République s'est encore fait l'écho hier, et qui témoignent du mépris des beaufs en général pour la ville et son personnel ; parce que contrairement à ce qu'affirme une lectrice sur la page FB du journal ; y'a pas que des gens dépourvus de voiture qui commettent ce genre d'incivilités ! Et de loin ! J'ai même personnellement maintes fois trouvé les preuves du... [Lire la suite]