dimanche 8 février 2015

Quelques dégâts collatéraux

Même les oiseaux tournent le dos pour ne pas voir la misère morale de cette prétendue humanité dont ils ont honte de partager le même vaisseau. Minuscule radeau perdu dans un apparent infini que nous avons paré d'absurdité profonde par nos raisonnement simplistes. Nos petits cousins du ciel n'acceptent pas plus de parentèle avec avec notre dégénérescente race, que les singes ne se croient nos frères. Il faut toute la pédanterie d'un raisonneur de pacotille pour oser soutenir que nous avons un ancêtre commun (1). Qu'en sait-il... [Lire la suite]

lundi 12 juillet 2010

AVONS-NOUS UNE SEULE CHANCE ?

"Ne leur parsonnez point ils savent ce qu'ils font" [parodie de Luc 23 : 34] On se voudrait chevalier de l'Arc-en-ciel (d'après une prédiction amérindienne) et on se retrouve parodie de l'Hidalgo de Cervantès. Quel que soit la direction où je porte mon regard je ne vois que désolation et destruction. L'incosncience de l'humanité confine à la folie. Michel, un contact de FB m'a envoyé ce lien : Ca rejoint comme un écho les descriptions que m'avait communiqué une étudiante en stage en Inde publiée il y a... [Lire la suite]