vendredi 19 février 2016

La nature n'a pas été faites pour vous

  « L’orgueil insupportable des humains, qui leur persuade que la nature n'a été faite que pour eux » Cyrano de Bergerac (le vrai, de son nom de baptême : Savinien de Cyrano, pas celui, fictif, de la pièce de Edmond Rostand)... OUI !!! Posté par N'en jetez plus la mer est pleine sur vendredi 19 février 2016 Est-ce pour cela qu'il en use, et surtout en abuse à l'envie ? En abuse tellement qu'il dégueulasse tout sur son passage ? Des fourmis s'efforcent, avec des moyens... [Lire la suite]

vendredi 4 septembre 2015

Désintégration

Me voilà de retour, au moins pour cette fois ; surchargé d'une vie en dehors de ce blog ; dont je maîtrise mal les rebondissements au coeur d'une misère et de misères qui vrillent la lame de la camarde dans les plaies de la scoumoune. Me voilà de retour avec cette photo empruntée à la page "J'aime l'histoire" de Facebook, et que je suis de près, tant le sujet me passionne. Une image d'une de ces marchandes des quatre saisons qui animaient de leur présence vivante les rues de Paname jusqu'il y a pas si longtemps. Le cliché date de 1890... [Lire la suite]
vendredi 17 avril 2015

Mépris

 Saput les loteaux y'a le gaz chez vous autres ? Mal en point d'interrogation comme nos incertitudes ? Au petit matin l'ange de la malbouffe plane emporté par Éole en direction de sa lointaine patrie. Y'en a combien qui n'ont pas conscience d'être à la dérive des courants et croient maîtriser la situation comme les aéronautes descendants directs des frères qui, à défaut d'échelle de Jacob, ouvrirent les chemins aériens à l'occident. Oui parce que nous qu'on croit avoir tout inventé, on avait été précédé par... [Lire la suite]
mercredi 26 novembre 2014

L'alchimiste d'opérette

Ici je démontre la réalité quotidienne de la pollution et du gaspillage. Je montre du pain perdu, inconsommable en l'état parce que trouvé au milieu de saletés. Ça ne représente qu'une partie du gaspillage que j'ai pu dénicher en quatre jours. J'en ai trouvé bien plus. Du consommable aussi d'ailleurs. S'il n'y avait que le pain ; dont Corpus Christi fut un des premiers papiers ici à le prendre avec ironie ; ce ne serait qu'un détail. Vous n'imaginez pas ce que je gratte à traîner un peu n'importe où... Trop souvent en plus... [Lire la suite]
mardi 5 août 2014

La vermine et les dégueulasses

Ca recommence ! Y'avait un bout qu'ils avaient cessé de prendre mon devant de porte pour une décharge. Depuis quelques semaines ça recommençait et j'ai été trop gentil, j'ai carré les sacs dans d'autres containers sans rien dire. Plus t'es gentil avec la racaille plus ça fout la merde. Normal, ce sont des merdeux. Mais ici ce sont ces gens là qu'on aime ! Si on laisse faire voilà comment ça fini : ici au bout de la rue Solférino c'est du quasi permanent ; j'ai repéré ce dernier dépôt vendredi matin mais n'ai fait la photo que... [Lire la suite]
mercredi 23 juillet 2014

Rue mellaise suite...

J'avais rangé les lieux à peu près tout en les soulageant de la jolie boite et du radiateur ; il fonctionne parfaitement, modèle très perfectionné, statique ou soufflerie au choix à plusieurs puissances, y'a juste à fixer les pieds qui tiennent avec des liens de bric et broc . Pas grave, des vis j'en ai à revendre ! Mon dernier ramassage vient de plusieurs poignées trouvées en vrac par terre précisément dans la rue Mellaise, sensiblement plus haut que l'endroit où une dame fait du nettoyage et à qui Théo rend hommage dans un de ses... [Lire la suite]

vendredi 3 janvier 2014

La méchanceté à l'état pur

Ca commence comme ça, parmi de multiples trouvailles incongrues et déplacées à tavers la ville, celle d'un sommier d'enfant qui aurait fait le bonheur de n'importe quel pauvre en ayant la nécessité, jeté "comme un chien fout sa merde" (dicton de ma campagne natale). Comme on voit, il est tout à fait potable. Nous sommes là sur le territoire de deux biffins avec qui j'ai quelques conventions tacites, alors j'ai pensé à eux, dès fois qu'ils se feraient cinq balles avec ça, ou au pire les employés de la ville en espèrant qu'ils ne... [Lire la suite]
samedi 7 décembre 2013

Que je vous montre deux ou trois bricoles...

Que je vous montre deux ou trois bricoles en écho à mes précédentes publications et révélatrices d'une certaine mentalité du mépris de tout en général et de son prochain en particulier. Je considère cette propension à dégueulasser son propre cadre de vie comme non pas la cause première mais une facette d'un mépris total de tout ce qui n'est pas son propre confort. Ca rejoint par exemple l'affirmation d'une imbécile à qui le chien en vrac n'obeïssait pas tout à l'heure et qui le laissait courir à son aise et chier ou il voulait. Il... [Lire la suite]
mardi 16 juillet 2013

Caca pas prop'e

«  - T'as vu maman, pas prop'e la toto, a fait caca par terre »... Il a rien vu le moussaillon, mais il a raison, on n'a pas assez des chiens mal éduqués ! Si les bagnoles s'y mettent aussi ! Trois semaines je l'ai vue là la crotte... Je vous l'ai dit : ça je ramasse pas. Enfin si : devant chez moi et tout récemment devant chez mon voisin, parce que je me suis dit que le matin à six plombes en partant au burlingue ça serait pas nécessairement du pieds gauche qu'il atterrirait dedans et que ses collègues... [Lire la suite]
lundi 24 juin 2013

Un jour ordinaire...

Je traîne la guibolle ces temps-ci mais ce n'est pas une raison pour ne pas parcourir la ville, au contraire même, si je laisse mon genou s'ankyloser ça risque d'être plus grave... Ne nous bilons pas, ça fait quarante piges qu'il me casse les roustons par la grâce d'un chauffard dans un accident où j'aurais pu sortir bien plus abîmé. Ça revient, de plus en plus fort au fil des années, ou plus tôt ça s'était atténué dans les années qui ont suivi l'accident, sans jamais complètement se calmer, et puis cette dernière décennie, ça revient... [Lire la suite]