lundi 1 juin 2015

Cochon qui rit

Une abrutie qui sous entends par ailleurs que je suis un feignant sans jamais m'avoir fréquenté, et qui a la prétention ; pas les chevilles qui enflent déjà ; se faire appeler « dame nature » ; quelles couilles que cet anonymat (mon identité est sur le blog) ; m'écrit, suite à mon papier sur les cochons :« Je suis de la campagne,la vraie,jamais au grand jamais les porcs ont été élevés courant dans la prairie,les porcs ont toujours été élevas,dans un endroit clos,sale et sans lumiére du jour....j'ai... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 22:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,

vendredi 29 mai 2015

Pas toujours si bon le cochon

La "nature naturante" n'existe plus depuis longtemps et quand on voit un majestueux axe centenaire reliant symboliquement le ciel et la terre on est content. Pièce de musée, vestige d'un temps passé où on laissait vivre les arbres longtemps. Du moins certains pour des raisons qui échappent souvent ; parce qu'il faut bien le dire, dans les temps passés le bois était surtout taillis et gaulis en ce qu'il servait au feu domestique aussi bien qu'au fournil, où pour les plus grandes perches à tailler des manches d'outils (et d'armes), les... [Lire la suite]
jeudi 26 mars 2015

A Niort l'habit fait le moine

A Niort l'habit fait le moine. En tout cas au Crédit Mutuel Ernest Perochon (photo). 15 ans de cette banque, traité comme un clodo. Encore que, comme le disait un pote de souche réunionnaise rencontré 5 mn plus tard à la Poste quasi juste en face, même un clodo c'est un être humain et ça a droit au respect. N'importe comment c'était la gonzesse qui projetait ses phantasmes sur ma tronche, puisque partout ailleurs ce jour là j'ai été bien reçu. Mais le niortais moyen est une caricature et réagit en fonction des stéréotypes qu'il a... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 23:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
lundi 8 septembre 2014

La bauge à l'heure des chouettes

C'est pourtant marqué dessus comme le port salut que finir son assiette c'est plus chouette ; mais justement ça n'est souvent visible qu'à l'heure des hiboux et à part quelques minets poltrons y'a pas bézef pour faire attention. Le résultat est que le porc vous salue en balançant la moitié d'une pizza ; le carton était dans un cabas Leclerc qui n'aurait jamais dû être jeté là où il était. Pas consommable la pizza dans son état mais justement ! C'est du livré minute "Domino" ; elle n'a donc pas été oubliée après un achat de... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
vendredi 25 octobre 2013

Le chant du moustique sur les cendres

Nous sommes en octobre mais il y a encore des "cousins" ; je me demande un peu d'où leur vient ce nom parce qu'en matière de parentèle c'est plutôt éloigné non ? Ma route a croisée celle d'un moustique.Affalé sur un tas de papiers épars jonchant le macadam entre canettes demi-vides et crottes de molosses qui contribuent aux charmes inénarrables de notre cité. Remarquez on voit encore ici et là errer tout affolé un papillon, pourquoi pas un malheureux moustique ? Malheureux parce que depuis que nous avons inventé les poisons... [Lire la suite]
lundi 11 mars 2013

Ange gardien, destin ou fatalité ?

Boulot de cochon... Ou : je deviens l'ange gardien du quartier. Parce que ce courrier là, à prendre l'eau sur le seuil alors qu'il y a une boîte aux lettres, je me suis dit que j'allais le leur y mettre puisqu'il y en avait une, avant que ça s'envole avec le vent ou que ce soit détruit par la pluie. Mais avant j'ai regardé les adresses et bien m'en a pris : ça n'était pas du tout destiné à cette maison là, mais bien cinquante mètres plus loin. Et ce sont des maisons munies de boîtes aux lettres sauf une qui est un magasin fermé le... [Lire la suite]
dimanche 30 octobre 2011

La foire aux connards

J'aurais pu l'appeler "la foire aux dégueulasses", mais ce soir c'est trop. J'ai pris une casserole, que dis-je ? Une locomotive sur la tronche . Et j'ai envie d'en rajouter une louche à cause d'un imbécile qui prétendait me faire la morale suite à l'article précèdent, lui qui ne s'est guère sali les mains et relève d'une profession (prof d'université) qui m'a prouvé en raison des déboires que j'ai avec certains [dont mon proprio à qui j'ai pourtant toujours payé mon loyer :) Démon" />] avec quelle suffisance elle regarde les gens... [Lire la suite]