samedi 25 octobre 2014

indissociable sociabilité de l'avenir planéraire

L'été s'était invité en automne avant de, semble-t-il, s'en aller doucement sur la pointe des pieds. C'est le temps de l'engourdissement dont on a fait celui du souvenir des disparus, ce qui concorde avec l'ambiance où il n'y a plus guère que les chrysanthèmes pour fleurir. Ça peut-être très joli d'ailleurs. Je pense aux vers de Verlaine ;comme chaque fois que je vois la nuit descendre sur nos soirées. Pourquoi la première strophe a-t-elle été utilisée par les Alliés pour annoncer le débarquement en Normandie le 5 juin 1944 ? Pourquoi... [Lire la suite]