jeudi 20 octobre 2016

Lettre ouverte au chrétien lambda

J'ai posé mon cul sur un canapé de hasard, un petit matin brumeux. Abandonné là parce que les abords du temple, c'est souvent la décharge en sus des poubelles qui y stationnent en permanence. Une mise en valeur du patrimoine on ne peut plus attrayante. Il était finalement confortable ; un coup de terre de sommière ou de produit moquette et un d'aspirateur et il eût pu servir encore. Mais je ne me sentais pas le courage d'aller chercher mon diable et ma chérie (on a fait pire), ni à dire vrai la force. La fatigue m'écrasait et... [Lire la suite]

samedi 10 septembre 2016

Invasion, quand l'ange fait la bête...

Avril 2012 vers 22 h... Il y a bien longtemps que je n'ai pas vu de ragondin intra-muros sur les quais de Sèvre à Niort. Ils ont dû être empoisonnés à la carotte ; ce qui doit aussi liquider d'autres rongeurs qui, eux, sont parfaitement indigènes, et polluer par dilution du poison même de façon infinitésimale à chaque fois ; ou piégés. J'ai repensé à lui il y a quelques semaines déjà quand France 2 et quelques autres, se sont attardés sur le sujet des espèces invasives animales et végétales. Dans ma jeunesse on me rebattait plus... [Lire la suite]
mardi 17 mai 2016

HECATOMBE

J'ai encore épaté des internautes avec mes violettes blanches. Ce sont des sauvages, c'est ça qui les surprends. Quand j'étais enfant c'était sinon commun, du moins pas trop rare. Ma grand mère, qui était passionnée de fleurs et s'était aménagé un petit carré floral sous ses fenêtres, me disait que les variétés cultivées, quoique issues directement de celles-ci, étaient différentes. Cette photo ci a plusieurs années, au moins 8 ans je crois. Je me souviens parfaitement où : dans un petit bois en bordure de l'autoroute A10, juste avant... [Lire la suite]
mardi 20 octobre 2015

Sept piges derrière, et devant ?

 Canal Décharge a sept piges aujourd'hui : sept années comme les notes d'une gamme jouée en boucle, sept fausses notes pour dire toujours la même chose ; que le troupeau mène la vie comme une partition mal écrite jouée sur un piano désaccordé, comme un apprenti autodidacte nourri à la pomme de discorde dans laquelle il mord à belles dents de scie musicale grinçante et faussée. sept piges, c'est l'âge de déraison où on choisi la voie des anges ou celle du diable, ou bien on pose son cul et son se demande ce qu'on fout... [Lire la suite]
dimanche 13 septembre 2015

Victimes innocentes

Entre 3 et 4 plombes du mat' ; l'heure glauque juste avant le réveil laborieux de la cité. Loin de là, aux Halles, ça s'active déjà à l'intérieur, tandis que quelques fêtards attardés agitent leurs brumes alcoolisées au bas de la Brèche... Quoique ce jour là je doute fort qu'il y ait grand monde. Un peu plus tôt l'orage grondait et il pleuvait à seau, et je me traînais dessous. Biffe oblige ? Non, intuition. Effectivement, tout près d'ici, le flot du caniveau (2 à 3 cm d'eau sur la chaussée à certains moments) charriait une pièce de... [Lire la suite]
samedi 13 décembre 2014

Dans les couloirs de l'Avent

Ce fut une nuit fantastique comme on n'imagine pas... La chouette nous a salués... En cette lisière de Noël il y a autant de magie qu'à l'heure solennelle où bien souvent populo se contente de roter son réveillon et où les rues sont de sinistres couloirs vides. Seule illumination encore allumée celle d'un rond point, fantomatique dans la nuit. Je l'ai déjà photographié l'an dernier lui, chaque année il change un peu ; en 2014 il a un goût de Bérézina... Cela relatif à mon état d'esprit. Bon, de toute façon, faut s'y faire ;... [Lire la suite]

lundi 17 novembre 2014

Où on reparle de baleine...

Et il ne s'agit pas de baleines de parapluie, sauf peut-être celles que vous laissez à traîner un peu n'importe où et qu'on retrouve ensuite à la dérive... Publication by Etika Mondo. C'est une vraie baleine qui est morte de votre bienveillance envers notre mère la Terre. Enfin tant que ce n'est pas vous hein ? Quatre photos la même nuit, dimanche à lundi entre 5 et 6 h dans un  rayon de 500 m seulement ; avec 1 petit bijou qu'on m'a offert récemment, pas bien puissant mais suffisant pour ce faire ; prouvent... [Lire la suite]
mardi 5 août 2014

La vermine et les dégueulasses

Ca recommence ! Y'avait un bout qu'ils avaient cessé de prendre mon devant de porte pour une décharge. Depuis quelques semaines ça recommençait et j'ai été trop gentil, j'ai carré les sacs dans d'autres containers sans rien dire. Plus t'es gentil avec la racaille plus ça fout la merde. Normal, ce sont des merdeux. Mais ici ce sont ces gens là qu'on aime ! Si on laisse faire voilà comment ça fini : ici au bout de la rue Solférino c'est du quasi permanent ; j'ai repéré ce dernier dépôt vendredi matin mais n'ai fait la photo que... [Lire la suite]
vendredi 20 septembre 2013

Interlude

Dans mon précédent papier je vous parlais d'un dépôt sauvage ; je tiens à dire que ça a été nettoyé dans l'heure qui a suivi ma publication. Sans doute les employés municipaux. Ca fait quelques jours que ça y était. Mais parallèlement un autre se développait... A peine à quelques dizaines de mètres de la précédente. Le pire : j'ai vu qui a déposé ça là je crois. Le mec était occupé à bricoler son fourgon et du coup je me suis dit qu'il allait sans doute rembarquer sa merde. Penses-tu ! Il a tout laissé et trois jours après... [Lire la suite]
mardi 17 septembre 2013

Une autre façette du réel

Cette photo est parue ici il y a quelques années ; j'en ai d'autres du genre, présentant des spectacles similaires, mais je veux replacer les choses par rapport aux références que j'ai donné à la Nouvelle République à qui j'ai cité le papier "Sur l'autel de l'abondance" en réponse à un papier de notre chroniqueur citoyen Théophrasque : "La collecte" auquel j'ajoutais un discours selon lequel je possédais nombre de photos du genre... Du coup ils en ont fait un papier,n me citant dans les grandes lignes : "Vêtements jetés, ça... [Lire la suite]