mercredi 10 juillet 2013

La rature du progrès

Quand j'étais minot, dès que je me sentais pas bien je voulais qu'on prenne ma "rature" avec le "momet' " parce que ma mère considérait le thermomètre comme seul interprète de ma réalité pathologique.... Si j'avais pas de température, d'après elle je n'étais pas malade. Amen. Est-ce pour mesurer la température de la Terre dont on vous dit qu'elle a la fièvre que vous en faite un réservoir de cet instrument que traditionnellement on s'enfonce dans le fion pour savoir si on est mal portant ? Si ça continue à ce rythme, c'est non... [Lire la suite]

mercredi 10 avril 2013

Coupe de fiel

Voilà ce qui me fout les boules, cet endroit c'est celui là dont je parle dans Les charmes de notre royaume le 3 avril dernier. Entre temps le tas avait doublé, je n'ai pas pu ré-intervenir... dommage d'ailleurs, y'avait un joli miroir qui m'aurait bien plus. Y'a pas 48 h que les services municipaux ont nettoyé quand j'ai fait la photo ci-dessus. Grave quand même ! Quand je dis qu'il faut saquer. Comme d'hab' j'ai limité les dégâts mais pas pu tout faire. La ferraille je l'ai laissée : pour le moment j'ai de quoi remplir à la gueule... [Lire la suite]
mercredi 6 mars 2013

Au jour le jour

Encore une ventouse qui se croit tout permis ; dans la mesure où la municipalité ne moufte pas elle aurait tord de ne pas nous faire chier après tout hein ? Ici de toute façon, c'est quand tu respecte les règles qu'on t'emmerde. Une fois, une seule fois, qu'ils n'avaient pas vu notre autorisation de stationner ; que nous avions bien visible ; nous, on a eu droit à l'amende, et à une engueulade quand on a fait une réclamarion. Vous voulez les preuves en PDF ? Y'a un lien contact dans mes colonnes. Je suis monté jusqu'au maire pour... [Lire la suite]
dimanche 25 mars 2012

La réalité dans les mirettes

 Je contemplais ce vestige d'un temps révolu en me demandant si malgré la rouille il lui arrivait encore de servir. Les ponts bascules d'aujourd'hui sont électroniques, fragiles et la maintenance se fait à coups de blocs pré-assemblés que n'importe quel imbécile pourrait changer (1). Un pont comme ça nécessitait une main d’œuvre qualifiée pour l'entretenir. Dès les années 90 on n'en trouvait plus, et on en formait plus. Je parle en connaissance de cause : j'ai travaillé dans ce secteur, un printemps et un été, pour préparer la... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 12:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
jeudi 21 octobre 2010

Indignes et snobs (suite)

Je suis retourné sur le parking où avait été prise une des photos qui illustraient la page de la NR du 2 février dernier qui mettait mon action à l'honneur. (clic ci-dessous) Moi_2_16883468_NR_79N_1_ Depuis j'ai passé deux ou trois papiers écolos dans ce journal, mais ce serait m'écarter de mon sujet présent.Il y avait un bon bout de temps que je n'y étais pas retourné. Il appartient à un supermarché désaffecté où, depuis 1998, j'ai vu se succéder toute une valse d'enseignes plus ou moins bancales. Il est pourtant facile... [Lire la suite]
vendredi 10 septembre 2010

Comique Niortait

Je me suis vraiment demandé ce qu'il foutait là lui ! Je m'étais promis de l'embarquer ; après tout, une fois bien lavé et désinfecté au Mélaleuque (1) ; cinquante gouttes dans l'eau ; il pourrait peut-être reservir... Mais voilà, j'avais un bus à prendre et, au retour, je suis passé par ailleurs et j'ai complètement oublié. Il était tard, j'avais mal aux pattes et au dos, j'étais pressé de me cagnarder et faire un calin à ma chérie rentrée depuis pas mal de temps... Le coup de la TV pour les souris on connait, je vous... [Lire la suite]
mercredi 22 juillet 2009

Allez, une au hasard de ma réserve...

Scène ordinaire du vingt et unième siècle aux abords d'une préfecture de province dans l'immédiate campagne aux portes de la cité qui s'affirme dans son bulletin municipal "pionnière en matière de tri des déchets". Les prétendus citoyens n'ont pas l'air d'y avoir compris grand chose... Mais peut-être, il est vrai, ne sont-ils pas rassurés par les chiens d'attaque dont sont affublés les gardiens de certaines déchetteries locales ?
mercredi 22 octobre 2008

Dégats collatéraux de consommation

La source de ce qui précède en cliquant sur la bannière ci-dessous : Et encore n'est-il question ici que des quantités mesurables par la connaissance des débits de déchetteries et camions poubelles. Ce que je soulève dans le présent blog, c'est le déchet "non visible", banalisé. Un lecteur niortait de la Nouvelle République écrivait le premier octobre dernier dans le courrier des lecteurs : "- Les rues sont dégueulasses". Bien d'accord avec toi mon pote, mais qui les dégueulasse les rues ?... [Lire la suite]